Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

Grand débat de la Maison franco-japonaise
à l’occasion du 90e anniversaire de la MFJ

Hommage à René Capitant (1901-1970) : 
Rousseau, la République, la Constitution

[ Débat ]

en français avec traduction simultanée
Date vendredi 24 octobre 2014 / 18 h - 20 h
Lieu auditorium
Capitant_ebay-sansdroits.jpg

Intervenants :

HIGUCHI Yôichi (Académie du Japon)
Olivier BEAUD (univ. Panthéon-Assas - Paris 2)

Modérateur :
MIURA Nobutaka (Fondation MFJ, univ. Chûô)

Résumé :
 Parmi les savants qui ont assuré les fonctions de directeur français à la Maison franco-japonaise, fondée en 1924, deux furent professeurs au Collège de France :  l’indianiste Sylvain Lévi (mandat de 1926 à 1928) et le japonologue Bernard Frank (mandat de 1972 à 1974) . Seul le juriste René Capitant fut, tout en restant universitaire, deux fois ministre. Pendant son mandat de directeur français à la MFJ (1957-1960), René Capitant contribua au développement des échanges scientifiques entre nos deux pays en favorisant  la création de plus de cinq sociétés savantes spécialisées, dont la Société franco-japonaise de science juridique.
 Issu des rangs de la Résistance, René Capitant (1901-1970) s’engagea dans l’action politique au point d’être nommé ministre de l’Education nationale en 1946 et Garde des sceaux en 1968 par le général De Gaulle. C’est au cours de la guerre d’Algérie que ce gaulliste de gauche choisit la destination de Tokyo après avoir suspendu ses cours à la Faculté de droit de Paris pour protester contre la mort dans les locaux de la police d’un avocat algérien, qui avait été l’un de ses anciens étudiants.
 Higuchi Yôichi (né en 1934), membre de l’Académie du Japon et ancien président de la MFJ (2007-2010), est sans aucune doute le mieux placé pour évoquer le souvenir de René Capitant, auprès de qui il étudia à Paris de 1960 à 1962. Olivier Beaud (né en 1958), bien que n’ayant pas bénéficié de son enseignement, a le plus contribué à faire redécouvrir l’héritage de la pensée constitutionnaliste de Renée Capitant, en publiant  en 2004 Ecrits d’entre-deux-guerres (1928-1940)  et Face au nazisme. Ecrits 1933-1938.
 Le dialogue entre Higuchi et Beaud sera animé par Miura Nobutaka qui a eu la chance d’entendre le grand juriste français parler de Jean-Jacques Rousseau et de la pensée constitutionnaliste lors du colloque « Rousseau et la Révolution » qui s’est tenu en février 2012 à l’Assemblée nationale, colloque pour le tricentenaire de l’illustre « citoyen de Genève ».

Org. : Fondation MFJ, Bureau français de la MFJ
Concours : SFJ de science juridique

* L'accès aux manifestations de la MFJ est gratuit (sauf mentioncontraire), mais l'inscription préalable est obligatoire.
Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web.
Dans le cadre des mesures de sécurité renforcées, une pièce d'identité sera demandée à l'entrée.

« précédent suite »

Accueil > Agenda > Hommage à René Capitant (1901-1970) :  Rousseau, la République, la Constitution

octobre 2017

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
            1
4 5 6 7 8
9 10 11 12 13
14
15
16
17
18 19 20
23 24
25
26 27 28 29
30
31          

novembre 2017

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
    1 3 4 5
6 7 9 10 12
13 14 15 16
17
18 19
20 21 23 24 25 26
27 28 29 30      

décembre 2017

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)