Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

« Puisque enfin je dois tout dire »
Rousseau et la question du tout dire

[ Conférence publique ]

en français avec traduction
Date mardi 01 novembre 2011 / 18 h
Lieu salle 601
Conférencier Yannick SEITÉ (Université Paris 7)
  • Résumé :
    À envisager les Lumières sous l’angle du style philosophique, on croise un motif constamment mis en avant par les écrivains du dix-huitième siècle, quelque soit le genre qu’ils pratiquent : celui du refus de tout dire. On n’en finirait pas de décliner les variantes d’un impératif d’essence tout à la fois esthétique et éthique. Rappelons simplement la préface de Voltaire à son Dictionnaire philosophique : « Les livres les plus utiles sont ceux dont les lecteurs font eux-mêmes la moitié ». Jean-Jacques Rousseau d’abord ne fait pas exception qui, dans La Nouvelle Héloïse, assure qu’« il faut laisser quelque chose à faire au lecteur ». Or, avec les Confessions, la soumission de Rousseau au dogme du ne pas tout dire se voit brutalement suspendue. En témoigne la dernière phrase du livre IV : « Je n’ai qu’une chose à craindre dans cette entreprise : ce n’est pas de trop dire ou de dire des mensonges, mais c’est de ne pas tout dire et de taire des vérités. » Cette conférence examinera les relations de Rousseau au tout dire en les situant dans la poétique des Lumières, de Montesquieu au Marquis de Sade.

  • Profil :
    Ancien élève de l'ENS Fontenay/Saint-Cloud, maître de conférences à l'Université Paris Diderot, Yannick Séité est un spécialiste de la littérature et de la pensée des Lumières. Auteur d’une thèse consacrée à La Nouvelle Héloïse, il est un des directeurs de l’édition des oeuvres complètes de Jean-Jacques Rousseau à paraître aux Classiques Garnier. À côté de ses travaux sur la littérature et souvent en résonance avec eux, il a publié, dans une perspective d’histoire culturelle et d’anthropologie, de nombreux travaux consacrés à la musique. Son essai Le Jazz, à la lettre, paru aux Presses Universitaires de France en 2010, vient d’obtenir le Prix des Muses. On peut lire son article « Rousseau : penser et faire penser » en traduction en japonaise dans un récent numéro que la revue Shisô (思想) a consacré au philosophe.

  • Collaboration : Université Chūō.

* L'accès aux manifestations de la MFJ est gratuit (sauf mentioncontraire), mais l'inscription préalable est obligatoire.
Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web.
Dans le cadre des mesures de sécurité renforcées, une pièce d'identité sera demandée à l'entrée.

« précédent suite »

Accueil > Agenda > « Puisque enfin je dois tout dire » Rousseau et la question du tout dire

octobre 2017

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
            1
4 5 6 7 8
9 10 11 12 13
14
15
16
17
18 19 20
23 24
25
26 27 28 29
30
31          

novembre 2017

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
    1 3 4 5
6 7 9 10 12
13 14 15 16
17
18 19
20 21 23 24 25 26
27 28 29 30      

décembre 2017

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)