Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

mai 2010

Qu'est-ce que l'esprit européen ?

[ Conférence publique ]

en français avec traduction simultanée
vendredi 07 mai 2010 / 18 h
auditorium
Lucien JAUME (Directeur de recherche CNRS CEVIPOF)
  • Profil 
    Normalien (Saint-Cloud), agrégé de philosophie, docteur d’Etat en science politique (IEP de Paris, 1987), Lucien Jaume est directeur de recherche CNRS au CEVIPOF, Centre de recherches politiques de Sciences Po. Il enseigne la philosophie politique (niveau du Master) à Sciences Po et à l’Ecole européenne d’études avancées de Naples. I est membre de diverses revues en Europe (Italie, Espagne, Grande-Bretagne, France), et a été réélu au bureau de l'Association française de droit constitutionnel (2010). Il a publié ou dirigé onze livres : sur Hobbes, la représentation, le jacobinisme, le libéralisme, les sources de la pensée de Tocqueville. Il vient de publier Qu'est-ce que l'esprit européen ?, dans la perspective de l'humanisme de la Renaissance et de la formation de la personnalité considérée comme un enjeu majeur, quoique sous-estimé, pour l'Union européenne. Ses recherches actuelles portent sur le "moment Durkheim" et la fondation de la sociologie dans ses liens avec la République à la française (élites, et égalité, individu et communauté). Lucien Jaume est coresponsable scientifique de l’édition des Œuvres complètes de Benjamin Constant (Max Niemeyer, Tübingen, 51 volumes prévus, en langue française), membre cofondateur (septembre 2008) de l'European Society for the History of Political Thought (IUE, Florence). Il a publié en japonais le livre "Echec au libéralisme. Les Jacobins et l'Etat" (le titre japonais "徳の共和国か、個人の自由か"), trad. M. Ishizaki, Tokyo, Keiso Shobô, 1998 (préface inédite) ; ainsi qu'une contribution au colloque de Tokyo de 2005, dans "Tocqueville et le présent de la démocratie" ("トクヴィルとデモクラシーの現在"), University of Tokyo Press, 2009. Cet ouvrage est dirigé par : R. Matsumoto; N. Miura et S. Uno.

  • Résumé :
    Sait-on encore ce qui fonde l’Europe ? Quel ordre juridique et constitutionnel les peuples européens peuvent-ils et doivent-ils adopter ? Quelle éducation doit être proposée pour perpétuer la civilisation dont nous sommes issus ? C’est à ces questions que Lucien Jaume répond en menant une enquête sur la nature de l’esprit européen. Ni « identité » ni « conscience » européenne, ce dernier est bien plutôt un héritage intellectuel, artistique, spirituel et scientifique, ainsi qu’une attitude de l’esprit vis-à-vis de lui-même et vis-à-vis de la société. On peut parler d’un « sens commun » qui, depuis la Renaissance, a nourri et façonné nos nations aujourd’hui membres de l’Union.
    Entre la règle et le marché, mais aussi à travers la puissance (ambivalente) de l’opinion, l’esprit européen s’exprime par les créations de la liberté qui se soumet aux règles et aux normes. Depuis Bossuet et Pierre Nicole, en passant par Locke et Adam Smith, pour arriver, grâce à Tocqueville, à notre démocratie d’opinion, l'auteur invitera chacun à se remémorer le lien original que l’Europe a forgé entre l’individu et la communauté.

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Les clients japonais, typés mais atypiques

[ Conférence publique ]

en français avec traduction
mardi 11 mai 2010 / 18 h - 20 h
salle 601
Karyn POUPÉE (Lauréate du prix Shibusawa-Claudel 2009, journaliste à l'AFP, Tokyo)
  • Résumé :
    On les dit exigeants, raffinés, obnubilés par la sécurité et un brin moutonniers. A maints égards, les clients japonais diffèrent des consommateurs occidentaux. Ils sont de facto une espèce bien difficile à appréhender et à contenter pour des entreprises étrangères qui aimeraient pourtant vendre et satisfaire tous les acheteurs du monde avec les mêmes produits et services.
    Pour comprendre qui sont les clients japonais, quels sont leurs profils typiques, quelles sont leurs attentes et comment y répondre, il est indispensable de passer en revue l'histoire de la consommation au Japon depuis les années 1950. Il est tout autant impérieux d'étudier les stratégies des commerces et entreprises locales, maîtres en leur pays, de même que l'impact, éphémère ou durable, des fluctuations économiques conjoncturelles sur les modes de consommation.

  • Profil :
    Karyn Poupée, 39 ans, est journaliste, correspondante permanente de l'Agence France-Presse (AFP) à Tokyo. Elle vit au Japon depuis 2002 après avoir effectué durant cinq ans la navette entre Paris et Tokyo. De formation technique (ondes sonores, transmission et télécommunications), elle est initialement venue au Japon pour observer la place et l'usage singulier des technologies en ce pays avant-gardiste. Ce travail l'a naturellement conduite à s'intéresser d'une part aux industries et autres firmes japonaises et d'autre part au fonctionnement global de la société nippone, dans une perspective historique.
    Ces recherches ont abouti en 2008 à la publication de l'ouvrage historico-sociologique Les Japonais (506 pages, éditions Tallandier), le portait d'une société pour lequel elle a reçu en 2009 le prix Shibusawa-Claudel.

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Lunch Seminar on the Japanese Economy and Society

Can the DPJ really move "From Concrete To People" and "From Bureaucratic Sectionalism To Political Leadership"?

[ LS: Business and research seminar on invitation only ]

en anglais sans traduction
mercredi 12 mai 2010 / 12 h 30 - 14 h 00
salle 601

  • Speaker :
    • Gregory W. NOBLE (Professor, Institute of Social Science, University of Tokyo)
  • Discussant :
    • Yveline LECLER (UMIFRE 19 CNRS-MAEE Research Institute)
  • Cooperation: CCIFJ, Mission économique de l'Ambassade de France
  • For invitation: please apply request to mikasa(a)mfj.gr.jp [(a) pour @]

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Fête de la Bretagne / Saint-Yves 2010

Concert « Cécile Corbel, une Bretonne au Japon »
Harpe celtique et chants du monde

[ Concert (réservation obligatoire) ]

vendredi 14 mai 2010 / 19 h 30 - 21 h 30
auditorium
  • À partir de 18 h :
    • stands bretons au foyer de l'auditorium de la MFJ (livres, produits bretons etc.)
  • 19 h 30 - 21 h 30 :
    • concert
  • Frais de participation : 1000 yens (paiement sur place)
  • RESERVATION OBLIGATOIRE sur le site :
  • Retrouvez les informations sur le site de l'association Bretons du Japon :

  • Organisation : Maison franco-japonaise, Bretons du Japon
  • Soutien : Région Bretagne, Le Bretagne (Breizh Café)

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Séminaire : « La contrainte au travail. Europe-Asie, XVIIe-XXe siècles »

[ Séminaire de recherche ]

avec traduction simultanée
samedi 15 mai 2010 / 14 h - 17 h
salle 601
  • Intervenants :
    • Alessandro STANZIANI (EHESS)
      « Présentation de l'ouvrage "Le travail contraint en Asie et en Europe, XVIIe–XXe siècles" »
    • ENOKI Kazue (Université Hōsei)
      « Travail à la filature de la soie au Japon moderne »
  • Discutants :
    • HIROTA Isao (Univ. Teikyō)
    • TAKEDA Haruhito (Univ. de Tokyo)

» Prospectus.pdf (Prospectus en pdf de l'ouvrage Le travail contraint en Asie et en Europe, XVIIe–XXe siècles)

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

De la brièveté en littérature (et en philosophie) : fragments, épigrammes et aphorismes

[ Conférence publique ]

en français avec traduction
lundi 17 mai 2010 / 18 h - 20 h
auditorium
Dominique NOGUEZ (Écrivain)
  • Résumé de la conférence :
    Dans l’histoire des formes philosophiques, qu’il soit volontaire (chez Nietzche ou Leopardi), ou résulte de l’inachèvement (comme chez Pascal), le fragment impose en lui-même une autre façon de philosopher que le discours suivi. En littérature, deux des formes les plus brèves, l’épigramme et l’aphorisme, se recoupent sur certains points (le jeu de mots, l’art de la pointe) et diffèrent profondément sur d’autres : on verra, sur des exemples empruntés à Martial, La Rochefoucauld, Lichtenberg, Jules Renard ou quelques autres, que l’épigramme met du jeu dans la comédie sociale, tandis que l’aphorisme caresse l’arrière-pensée utopique de mettre la complexité du monde en formules définitives, l’idéal paradoxal étant d’approcher le plus possible du silence. L’auteur terminera sa conférence par la lecture de quelques aphorismes récemment publiés.

  • Profil du conférencier :
    Écrivain, prix Femina 1997 pour Amour noir (Gallimard) et auteur du roman Les Derniers Jours du monde (1991) porté à l’écran en 2009, il a eu aussi une carrière universitaire (ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de philosophie, docteur d’État ès-lettres & sciences humaines, il a enseigné à l’université de Montréal puis à l’université de Paris I [Panthéon-Sorbonne] où il a été élu professeur en 1988). Il s’est également beaucoup intéressé au cinéma expérimental. Proche de Marguerite Duras pendant une dizaine d’années, il a eu avec elle en 1983 des entretiens filmés sur son cinéma, publiés sous le titre La Couleur des mots (traduit en japonais par OKAMURA Tamio en 2003), et lui a consacré deux livres, Duras, Marguerite (2001) et Duras, toujours (2009). Résident à la Villa Kujoyama en 1994, il a publié en 1997 un recueil de « notes japonaises », Je n’ai rien vu à Kyoto. Plusieurs de ses livres ont été traduit en japonais, notamment Les Trois Rimbaud et Lénine dada chez Daguerreo Press. En mai 2010, il publie à Paris un nouveau recueil d’aphorismes : Soudaine Mélancolie.

  • Collaboration : Université de Tokyo

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Les mutations de la laïcité française sous la Ve République

[ Conférence publique ]

en français avec traduction simultanée
jeudi 27 mai 2010 / 18 h - 20 h
auditorium
Jean BAUBÉROT (Président d’honneur de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (Sorbonne))
  • Résumé de la conférence :
    La Constitution de la Ve République affirme, comme celle de la IVe, que la France est une « République ...... laïque » et, de fait, aucune force sociale, aucun parti politique en France ne met en cause le « principe de laïcité ». Pourtant, cet apparent consensus cache mal des divergences profondes d’interprétations. Celles-ci se sont manifestées de manière très différentes dans la période 1959-1984 et depuis 1989.
    Dans la première période, la « querelle » école publique-école privée, ainsi que les tensions portant sur les lois de laïcisation des mœurs, manifestent des restes du « conflit des deux France », virulent de la Révolution française au début du XXe siècle. Ces vingt dernières années, les « conflits de laïcité » s’enracinent dans l’histoire coloniale de la France, mais prennent également sens face aux problèmes nouveaux liés à la « diversité » ethno-culturelle de la société française, à la situation internationale, à un nouvel âge de la modernité et au processus de globalisation.

  • Profil du conférencier :
    Jean Baubérot est Président d’honneur de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (Sorbonne) et professeur émérite de la chaire « Histoire et sociologie des laïcités » à l’EPHE. Il a fondé, en 1995, le Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (CNRS-EPHE) dont il a été le premier directeur et dont il est toujours membre. Il a écrit de nombreux ouvrages dont Vers un nouveau pacte laïque (1990), La morale laïque contre l’ordre moral (1997, 2e éd. 2009), Histoire de la laïcité en France (2000, 5e éd. 2010, traduction en japonais 2009), Laïcité 1905-2005, entre passion et raison (2004) et Les Laïcités dans le monde (2007, 2e éd. 2009).

  • Collaboration : Université Chūō

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Où en est l'université française ?[ANNULÉ]

[ Conférence publique ]

en français avec traduction simultanée
vendredi 28 mai 2010 / 18 h
auditorium
Bernadette MADEUF (présidente de l'université Paris 10)

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > mai 2010

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)