Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19 MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

vendredi 20 mars 2020

Repenser la modernité : Durkheim, Bourdieu et au-delà *Reporté

[ Colloque ]

avec traduction
vendredi 20 mars 2020 / 13 h 30 - 18 h
Salle 601
Gildas SALMON (CNRS, rattaché à EHESS), KAWAMOTO Ayaka (JSPS, rattaché à l'univ. Shiga), YAMADA Yoko (univ. Hiroshima Kokusai Gakuin)

*Reporté : compte tenu de la situation actuelle de l’évolution du coronavirus (COVID-19), cet événement est reporté. La nouvelle date sera annoncée sur le site lorsque nous aurons de plus amples informations. Merci pour votre compréhension.


La sociologie, qui s'est établie comme science sociale avec l'avènement de la société moderne, s'est toujours concentrée sur la notion de « modernité » comme étant au fondement de la recherche sociologique. La notion de « modernité » est relativisée en sociologie et en anthropologie, avec l'émergence des débats sur le « post-modernisme », qui soulèvent une question : notre société actuelle est-elle toujours une « société moderne » ? En mobilisant les figures traditionnelles de la sociologie française, à l'image de É. Durkheim et P. Bourdieu, nous examinerons dans ce colloque la question de la modernité, non seulement dans une perspective académique mais aussi telle que l'on peut l'observer dans le Japon contemporain.

Programme

13 h 30 - 13 h 40

  • SHIRATORI Yoshihiko (univ. Kobe)
    Introduction
13 h 40 - 15 h 40

  • Gildas SALMON (CNRS)
    « Solidarité mécanique et solidarité organique chez les modernes et les non-modernes : Bourdieu et la crise de l'évolutionnisme »

15 h 40 - 15 h 50 Pause

15 h 50 - 16 h 50

  • KAWAMOTO Ayaka
    « Goût et stratification sociale : situation japonaise du capital culturel »
  • YAMADA Yôko
    « Capital émotionnel et nouveau travail : phase moderne de la solidarité organique »

16 h 50 - 17 h Pause

17 h - 18 h Discussion



salmon_gildas_130927_2296_21_5x3.jpg

Gildas SALMON
Philosophe. Chargé de recherche au CNRS, rattaché à l'EHESS.
Membre du Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas (LIER-FYT).
Champs de recherche : Histoire des sciences sociales, comparatisme, anthropologie (mythes, parenté, classifications), théorie de l'esprit, sémiologie
Principaux ouvrages : Les Structures de l'esprit, Lévi-Strauss et les mythes, Presses universitaires de France, 2013. La dette souveraine : Économie politique et l'État (dir. avec Julia Christ), éditions de l'EHESS, 2018.

KAWAMOTO Ayaka (JSPS, univ. Shiga)
Sociologue. Chercheuse (PD) de la JSPS, rattachée à l'université Shiga.
Champs de recherche: Sociologie de la culture, sociologie de l’art.
Publications : « The Sociology of "Art for Art's Sake": The Relationship between Art and Commodification in Beethoven », Kansai Sociological Review, 9, 2010
« The Role of the Media in Constructing the "Autonomy of Music": Reviews of Beethoven in a Music Magazin », Soshioroji, 56(3), 2012.

YAMADA Yoko (univ. Hiroshima Kokusai Gakuin)
Sociologue. Maître de conférences à l'université Hiroshima Kokusai Gakuin.
Principaux ouvrages : Mondialisation des connaissances autour de la « mentalité » et l'image de l'individu autonome : sanctification de la « mentalité » et le management, Gakubun-sya, 2007. Théorie du capital émotionnel pour les travailleurs : sociologie de l'harcèlement au pouvoir, de la santé mentale et du lifehack, Seido-sya, 2019.

Organisation : JSPS « Études sur l'orientation académique de recherches », Société japono-française de sociologie, Japanese Association for Durkheimian Studies
Co-organisation : IFRJ-MFJ, Fondation MFJ

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > mars 2020