Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19 MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

septembre 2019

Journée d’étude

Retour à la terre, pensées utopiques et écologies : comparaison Europe-Japon


en français sans traduction
lundi 02 septembre 2019 / 10 h – 18 h 30
salle 601
CIMG0268.JPG

© Kenjirô Muramatsu



Ce séminaire a pour objectif d’explorer et d’interroger les philosophies, les idées et les utopies sur lesquelles reposent les mouvements de retour à la terre dans leur dimension culturelle et historique au Japon et en Europe. Les conceptions de la nature et de la vie sont au coeur de ces pensées et des mouvements sociaux écologistes. C’est pourquoi ce séminaire abordera les pensées de la nature, la notion de vie dans la pensée européenne et japonaise, et comment ces notions prennent forme, circulent, sont adaptées et participent des transformations sociales.
Alors même que les limites de la civilisation moderne et industrielle et la durabilité de l’environnement planétaire sont pointées du doigt, les différents Etats ne parviennent pas à élaborer un véritable consensus politique pour relever le défi. En novembre 2017, 15000 scientifiques issus de 184 pays, mettaient en garde dans la revue BioScience contre le danger de pousser « les écosystèmes au-delà de leurs capacités à entretenir le tissu de la vie » et ont sommé les responsables politiques de tout mettre en œuvre pour «freiner la destruction de l’environnement » (Le Monde, 20 juillet 2018). Et malgré tout, les transformations à opérer ne sont toujours pas entreprises. On pourrait penser que « faire entrer la nature en politique » reste un objectif ardu (ou rétif) en raison des héritages historiques et culturels et des différentes conceptions de la nature. Et pourtant, la différence n’est pas nécessairement un obstacle : des idées circulent, sont adaptées au-delà de leur contexte d’émergence et inspirent des mouvements ou des initiatives qui visent à changer sinon le monde, du moins le rapport au vivant localement.
L’Europe et le Japon ont été les premières régions de l’ « ancien monde » à connaître l’industrialisation, et concomitamment celle-ci a provoqué des mouvements de réaction et parfois la volonté de retourner vers la terre. Ces mouvements et aspirations de retour sont-ils réactionnaires ou porteurs d’innovation ? Que traduisent-ils des crises sociales et environnementales ? En quoi cette notion de crise éclaire-t-elle la nature de ces mouvements ?
Le séminaire vise à rassembler des chercheurs dont les travaux portent sur des penseurs ou des courants de pensée qui ont émergé au Japon et en Europe (France, Allemagne), portant sur l’écologie, la vie, le soin aux milieux. Des pensées qui ont influencé, dans leurs contextes nationaux ou au-delà, des mouvements en lien avec l’agroécologie ou différentes formes de « retours à la terre ».

Le séminaire sera réalisé à Tokyo (MFJ- Maison Franco-Japonaise) et Strasbourg (Misha), et partiellement sous la forme d’une visio-conférence entre la France et le Japon. Il rassemblera des chercheurs de différentes disciplines (géographes, sociologues, anthropologues, historiens, philosophes...) dans le but de progresser dans la connaissance des pensées en rapport avec le soin de la terre. Plus qu’une visée comparative, nous nous intéressons au dialogue entre les cultures et à la circulation des idées entre l’Europe et le Japon : Quand Fukuoka rencontre Steiner, que peuvent-ils bien se raconter ?


france-japon-1-print.jpg
Cliquer sur l'image pour le programme.

Conférenciers : Nicolas BAUMERT (univ. de Nagoya), Aurélie CHONÉ (univ. de Strasbourg), GÔDO Yoshihisa (univ. Meiji Gakuin), Laurence GRANCHAMP(univ. de Strasbourg), HIRAGUCHI Yoshinori (univ. Joshi Eiyô), Hanno JENTZSCH (German Institute for Japanese Studies), KURODA Akinobu (univ. de Strasbourg), MASUGATA Toshiko (ex-univ. Shukutoku), MURAMATSU Kenjirô (univ. de Strasbourg), Cyrian PITTELOUD (univ. de Genève), Rémi SCOCCIMARRO (IFRJ- MFJ), TAKEZAWA Shôichirô (Musée national d’Ethnologie)

Organisation : Projet scientifique Misha 2019-2020 univ. de Strasbourg, IFRJ-MFJ
Soutien : JSPS Kakenhi Grant Number : 17K13578

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Rencontres autour de la traduction franco-japonaise (séance n° 13)


en japonais sans traduction
mercredi 18 septembre 2019 / 18h30 - 20h
Bibliothèque de la Maison franco-japonaise
HAYASHI Masahiro

cyrulnik.jpg

Invitée : HAYASHI Masahiro
Modérateur : NOZAWA Joji (univ. Teikyo, chercheur associé à l'Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise)

La Bibliothèque de la Maison franco-japonaise organise une série de rencontres avec des traductrices et traducteurs d’ouvrages de fiction (littérature, BD, manga) ou de sciences humaines et sociales.

Pour cette treizième séance, nous accueillons M. HAYASHI Masahiro, traducteur de genres divers.

Profil :
HAYASHI Masahiro habite à Nagoya et est diplômé de l'université Ritsumeikan, faculté de sciences économiques. Il a traduit en japonais plus de quarante ouvrages dans de nombreux domaines : l'économie, la philosophie, l'éducation, la sociologie, la psychologie, l'histoire, la bioéthique et les sciences naturelles.


Principales traductions :

  • Une brève histoire de l’avenir de Jacques Attali, Sakuhinsha, 2008.
  • La démocratie Internet : promesses et limites de Dominique Cardon, Transview, 2012 (en coll. avec HAYASHI Kaori).
  • Sauve-toi, la vie t'appelle de Boris Cyrulnik, Yoshida shoten, 2014.
  • Le monde est clos et le désir infini de Daniel Cohen, Toyokeizai shinposha, 2017.
  • Avec l'immigration : mesurer, débattre, agir de François Héran, Hakusuisha, 2019
    Et beaucoup d’autres.


  • Cardon.jpg  Heron.jpg

    Date : le mercredi 18 septembre, de 18h30 à 20h
    Lieu : Bibliothèque de la Maison franco-japonaise
    en japonais sans traduction

    Participation sur inscription, nombre de places limité à 20.
    Merci de vous inscrire par mail en précisant vos nom, contact (numéro de téléphone, adresse mail) et affiliation (si vous en avez).

    Inscription et renseignements :
    Bibliothèque de la Maison franco-japonaise
    Tel : 03-5421-7643 Fax : 03-5421-7653

    Mail : biblio@mfj.gr.jp

    Ouverture : du mardi au samedi, de 13h à 18h

    * À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

    Le patrimoine intellectuel de Katô Shûichi et l'avenir du Japon

    [ Colloque international ]

    avec traduction simultanée
    samedi 21 septembre 2019 / 10 h – 18 h
    Auditorium
    2019092122KatoShuichi.jpg

    Cliquer sur l'image pour plus d'information.



    Katô Shûichi (19 sept. 1919 - 8 déc. 2008), écrivain et critique, est une des figures intellectuelles majeures du Japon de l’après-guerre. Il a laissé derrière lui une oeuvre considérable, notamment L’hybridité de la culture japonaise* ; son autobiographie Le Chant du mouton ; Introduction à l’histoire de la littérature japonaise* ; Le Japon. La vie des formes* ; Le temps et l’espace dans la culture japonaise* ; Paroles insensées à l’heure du couchant. (Les titres suivis d’un astérisque sont traduits en français).
    Esprit encyclopédique (il fut le directeur de la grande Encyclopédie de Heibonsha), il s’est refusé à rester cantonné dans une spécialité disciplinaire pour traiter librement de la littérature, des arts, de la philosophie comme de l’histoire, de la politique et de la société. Afin de préserver sa liberté de parole, il a évité de dépendre longtemps d’une institution particulière. Parlant français, allemand, anglais et fin connaisseur des classiques chinois, il a été invité par de nombreuses universités étrangères pour enseigner la littérature et la civilisation japonaises tout en rapportant au Japon ses observations et réflexions sur le monde. Patriote et cosmopolite, il a analysé sans concessions les dérives de son pays qu’il chérissait tant. En témoigne son engagement en faveur du pacifisme, en participant à la création de l’Association pour la défense de l’article 9 de la Constitution japonaise.
    Au cours de ces deux journées d’exposés et d’échanges, nous nous interrogerons sur l’avenir du Japon dans un monde globalisé à la lumière des riches réflexions que nous lègue Katô Shûichi.


    Programme du samedi 21 septembre

    10 h - 12 h 15   1ère séance : « L’hybridité de la culture japonaise » en question
    Modérateur : Nobutaka Miura (vice pdt de la Fondation MFJ)

    HIGUCHI Yôichi (Académie du Japon)
    Katô Shûichi est-il un « gentleman occidentalisé » ou un auteur de « nihonjinron » ?

    Pierre Francois SOUYRI (prof. émérite de l’univ. de Genève)
    L'« hybridité de la culture japonaise » et la modernisation du Japon

    Eiji OGUMA (univ. Keiô)
    Place de Katô Shûichi dans le paysage intellectuel du Japon de l'après-guerre

    13 h 45 - 15 h 45   2e séance : Ce que nous devons à Katô Shûichi
    Modérateur : Tsutomu WASHIZU (univ. Ritsumeikan)

    Irmela HIJIYA-KIRSCHNEREIT (Freie Univer. Berlin)
    The Distant Mirror? "Intellectual Endeavor and Love": Katô Shûichi and Germany

    Minae MIZUMURA (écrivaine)
    Pourquoi j'écris mes romans en japonais ?

    Sonja ARNTZEN (prof. émérite à l'univ. de Toronto)
    Katô Shûichi's Research on Classical Japanese Literature: Its International Influence and a Personal View

    15 h 45 : pause café

    16 h 15 - 17 h 45   3e séance : Dissiper des malentendus autour de Katô Shûichi
    Modérateur : Bernard THOMANN (directeur de l'IFRJ-MFJ)

    Christophe SABOURET (ingénieur d'études au CNRS)
    La réception en France du Temps et l’espace dans la culture japonaise : un si regrettable malentendu

    Julie BROCK (Kyoto Institute of Technology)
    Katô Shûichi au prisme de trois documentaires : la méthode comparatiste au service d’une pensée humaniste

    Organisation : Fondation Maison franco-japonaise
    Co-organisation : IFRJ-MFJ, Centre de recherche de la pensée contemporaine Katô Shûichi de l'univ. Ritsumeikan
    Soutien : Fondation Ishibashi
    Partenaires : Iwanami Shoten, le Journal Asahi

    Pré-inscription obligatoire sur le site de la Fondation Maison franco-japonaise.
    Si vous souhaitez participer les 21 et 22, prière de vous inscrire aux 2 dates.

    * À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

    Le patrimoine intellectuel de Katô Shûichi et l'avenir du Japon

    [ Colloque international ]

    en japonais sans traduction
    dimanche 22 septembre 2019 / 10 h – 17 h
    Auditorium
    2019092122KatoShuichi.jpg

    Cliquer sur l'image pour plus d'information.



    Katô Shûichi (19 sept. 1919 - 8 déc. 2008), écrivain et critique, est une des figures intellectuelles majeures du Japon de l’après-guerre. Il a laissé derrière lui une oeuvre considérable, notamment L’hybridité de la culture japonaise* ; son autobiographie Le Chant du mouton ; Introduction à l’histoire de la littérature japonaise* ; Le Japon. La vie des formes* ; Le temps et l’espace dans la culture japonaise* ; Paroles insensées à l’heure du couchant. (Les titres suivis d’un astérisque sont traduits en français).
    Esprit encyclopédique (il fut le directeur de la grande Encyclopédie de Heibonsha), il s’est refusé à rester cantonné dans une spécialité disciplinaire pour traiter librement de la littérature, des arts, de la philosophie comme de l’histoire, de la politique et de la société. Afin de préserver sa liberté de parole, il a évité de dépendre longtemps d’une institution particulière. Parlant français, allemand, anglais et fin connaisseur des classiques chinois, il a été invité par de nombreuses universités étrangères pour enseigner la littérature et la civilisation japonaises tout en rapportant au Japon ses observations et réflexions sur le monde. Patriote et cosmopolite, il a analysé sans concessions les dérives de son pays qu’il chérissait tant. En témoigne son engagement en faveur du pacifisme, en participant à la création de l’Association pour la défense de l’article 9 de la Constitution japonaise.
    Au cours de ces deux journées d’exposés et d’échanges, nous nous interrogerons sur l’avenir du Japon dans un monde globalisé à la lumière des riches réflexions que nous lègue Katô Shûichi.


    Programme du dimanche 22 septembre

    10 h - 12 h   4e séance : Poursuivre la voie de Katô Shûichi de façon critique
    Modérateur : SAWADA Nao (univ. Rikkyô)

    YAMAMOTO Hajime (univ. Keiô)
    Regime constitutionnel japonais d’après-guerre et Katô Shûichi

    MIURA Atsushi (univ. de Tokyo)
    Relire Le Japon. La vie des formes : la perspective d’une histoire de l’art comparée

    KATAOKA Daisuke (univ. Keio)
    L’invitation à un crépuscule non hégélien : Katô Shûichi et la dialectique

    13 h 30 - 15 h 30   5e séance : Littérature et politique chez Katô Shûichi
    Modérateur : NISHITANI Osamu (prof. émérite de l'univ. des langues étrangères de Tokyo)

    EBISAKA Takeshi (ancien prof. à l'univ. Kwansei Gakuin)
    De la résistance à « la culture de guerre »

    MIURA Nobutaka (prof. émérite de l’univ. Chûô)
    Katô Shûichi, lecteur de Valéry

    SAWADA Nao (univ. Rikkyô)
    Qu'est-ce que la littérature ? Katô Shûichi, Jean-Paul Sartre et l'« universel-singulier »

    15 h 30 : pause café

    16 h - 17 h 30   6e séance : Penser l’avenir du Japon dans le monde au-delà de Katô Shûichi
    Modérateur : MIURA Nobutaka (prof. émérite de l’univ. Chûô)

    NISHITANI Osamu (prof. émérite de l’univ. des langues étrangères de Tokyo)
    À partir de mes deux débats avec Katô Shûichi : la pensée créole et la diplomatie de paix du Vatican

    SHIRAI Satoshi (univ. Kyoto Seika)
    Patriotisme et nationalisme : amour de la patrie chez Katô Shûichi


    Organisation : Fondation Maison franco-japonaise
    Co-organisation : IFRJ-MFJ, Centre de recherche de la pensée contemporaine Katô Shûichi de l'univ. Ritsumeikan
    Soutien : Fondation Ishibashi
    Partenaires : Iwanami Shoten, le Journal Asahi

    Pré-inscription obligatoire sur le site de la Fondation Maison franco-japonaise.
    Si vous souhaitez participer les 21 et 22, prière de vous inscrire aux 2 dates.

    * À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

    Séminaire doctoral


    en français sans traduction
    mardi 24 septembre 2019 / 18 h - 20 h
    Salle 601
    Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise
    UMIFRE 19, MEAE-CNRS
    Séminaire doctoral


    seminaire doctoral.jpg

    Le séminaire doctoral fera sa rentrée le mardi 24 septembre 2019 de 18h à 20h en salle 601.

    Cette première séance s’ouvrira par une présentation de Thomas Silverston, maître de Conférences à Shibaura Institute of Technology et Président de Sciencescope, association des étudiants et chercheurs francophones au Japon.
    Au cours de son intervention sera présentée l’association Sciencescope ainsi que la prochaine Journée Francophone de la recherche (JFR) qui aura lieu le 10 octobre 2019 à la Maison franco-japonaise. Il évoquera également le processus de publication scientifique, ainsi que les revues en libre accès (open access) et les journaux ou éditeurs prédateurs (predators publishers). Enfin, des conseils méthodologiques seront proposés pour la présentation de travaux de recherche au format poster.

    Ensuite, nous écouterons l’intervention de Bernard Thomann, qui prend la succession de Cécile Sakai au poste de directeur de l'IFRJ-MFJ : « L'incertitude au travail pendant les années de haute croissance au Japon (1955-1973) ».
    La notion de « précarité », d’une utilisation récente en France, trouve son pendant au Japon avec les termes, d'une utilisation tout aussi récente, de purekariâto, mais aussi de wâkingupoa. Cependant, ce vocabulaire est trop connoté par le débat sur l’insécurité de l’emploi en France et au Japon depuis deux décennies pour servir, sans plus de discussion, d’instrument d'analyse historique pour étudier la question de l'incertitude au travail pendant les années de haute croissance (1955-1973). Dans le cadre du projet Eurasemploi, financé par l'Agence nationale de la recherche, nous tentons de comprendre, par le biais du cas de l'industrie minière, des enquêtes de budget et du processus d'institutionnalisation d'un salaire minimum, et au moyen de l'exploitation d'une grande diversité de sources, comment l'incertitude au travail fut vécue par les travailleurs, comment elle fut mesurée par les experts, et comment elle fut prise en charge par les gouvernants.

    Enfin, nous aurons le plaisir d'écouter l’intervention de Adrienne Sala, qui rejoint l'équipe des chercheurs IFRJ-MFJ :
    Cette présentation propose de questionner la force réformatrice du droit à travers son usage par les avocats dans le cas du Japon. Nous analyserons l’acquisition de ressources (financière, humaine et sociale), de savoir-faire et d’expertise par ces professionnels du droit pour construire et défendre une cause, articulée à l’organisation d’actions collectives et de mouvements sociaux. Dans la continuité de nos précédents travaux, nous nous intéresserons plus particulièrement aux actions de quelques avocats engagés pour défendre les victimes de mort par surmenage (karōshi 過労死), aux avancées législatives obtenues ainsi qu’aux limites dans les réformes structurelles.

    Nous espérons vous retrouver nombreux au séminaire

    * À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

    Débat d’idées franco-japonais

    Quel monde voulons-nous pour demain ? Ethique et révolutions technologiques en biologie et médecine


    avec traduction simultanée
    jeudi 26 septembre 2019 / 18h - 20h
    auditorium


    2019_seimeirinri_0820_ページ_1.jpg

    Cliquer sur l'image pour plus d'information.



    Le Japon et la France sont confrontés à des questions éthiques cruciales, dans le sillage des évolutions technologiques très rapides de ces dernières années en biologie et médecine. Le clonage, la thérapie génique, l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé, les méthodes artificielles de reproduction auront un impact important sur la société. En 2018, le comité consultatif national d’éthique a consulté la population française par un débat public sous forme d’états généraux, en vue d’alimenter la réflexion sur ces sujets. Le parlement français devra bientôt s’exprimer sur un projet de révision de la loi sur la bioéthique, issu de cette consultation nationale. Les autorités japonaises, quant à elles, réfléchissent aussi très sérieusement à ces questions.

    Quelles sont les perspectives ouvertes par les avancées de la recherche ? Devrait-on davantage légiférer sur ces sujets ? Comment inclure la population dans la réflexion ? En réunissant des intervenants français et japonais de haut niveau, ce débat d’idées permettra notamment de réfléchir au monde que nous voulons pour demain, face aux révolutions technologiques en biologie et médecine et aux nouveaux défis qu’elles engendrent.


    Panélistes :
    – Jean-François DELFRAISSY, président du Comité consultatif national d’éthique
    – Hiroshi NAKAGAWA, directeur du groupe de recherche « intelligence artificielle dans la société », RIKEN
    – Claude KIRCHNER, conseiller du président et directeur de recherche émérite, Inria
    Yuri AONO, rédactrice spécialisée dans le domaine des sciences pour le journal Mainichi
    – Tamami FUKUSHI, manager adjointe, département des infrastructures de recherche, Agence pour la recherche médicale et le développement

    Modératrice : Yuko HARAYAMA, professeure émérite à l’Université du Tohoku

    Ouverture : Jean-Christophe AUFFRAY, conseiller pour la science et la technologie de l’Ambassade de France au Japon


    Organisateur : Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France, et Institut français du Japon
    Collaboration : Fondation Maison franco-japonaise, Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise

    Entrée libre (dans la limite des places disponibles), sur inscription :
    https://www.institutfrancais.jp/tokyo/fr/agenda/bioethique/
    Renseignements : dg.debat.contact@institutfrancais.jp

    * À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

    Workshop

    Living in a Nuclear World: Order, Knowledge, and Normalization


    en anglais sans traduction
    vendredi 27 septembre 2019 / 10 h – 18 h
    Room 601
    PastedGraphic-1.png

    © SATO Kyoko



    Speakers and commentators:
    Bernadette BENSAUDE-VINCENT (Paris 1 Panthéon- Sorbonne University)
    Maël GOUMRI (Paris Descartes University)
    SATO Kyoko (Stanford University)
    Rémi SCOCCIMARRO (FRIJ-MFJ)
    TAKAHASHI Hiroko (Nagoya University)
    TAKEMINE Seiichiro (Meisei University)
    YAMAZAKI Masakatsu (Tokyo Institute of Technology)

    Sponsorship: Partner University Fund, French Research Institute on Japan at Maison franco-japonaise
    Collaborations: univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CETCOPRA, Stanford University, Program in Science, Technology, and Society, Cermes3 日仏会館イベントフライヤー_v1.jpg

    * À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

    « précédent suite »

    Agenda du Bureau Français > septembre 2019

    « septembre 2019 »

    DIM LUN MAR MER JEU VEN SAM
    1 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 19 20
    23
    24
    25 28
    29 30          

    Programme des manifestations publiques2019 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2018 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

    Programme des manifestations publiques2008 (PDF)