Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19 MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

juin 2018

Séminaire de recherche de l’UMIFRE19 - MFJ

Séminaire doctoral


en français sans traduction
mardi 12 juin 2018 / 18h – 20h
salle 601
Maison franco-japonaise
Institut français de recherche sur le Japon UMIFRE 19
Séminaire doctoral


seminaire doctoral.jpg

Nous aurons le plaisir d'écouter les interventions de :


Sylvain Liotard, doctorant à l’Université Lyon 3

« L'aspect politique du genre musical "la folk du Kansai", apparu dans le Japon du milieu des années 1960 »,

La folk du Kansai s'est principalement développée dans les villes de Osaka et Kyoto avant d'acquérir une portée nationale à partir des années 1968 et 1969. Parallèlement à son entrée dans la scène musicale mainstream de l'époque, elle est aussi le premier courant underground à s'établir en tant que tel dans l'après-guerre japonais. Mon travail se penche sur la question de la création et des relations entre le musical et le politique dans le répertoire de la folk du Kansai : quels messages et valeurs ce courant a-t-il véhiculé à travers son répertoire ? Comment l'aspect politique a-t-il été articulé dans celui-ci ? Notre approche consiste à analyser, au delà des thématiques, les structures narratives et musicales du répertoire de la folk du Kansai pour mieux comprendre comment celui-ci a pu constituer le terreau de nouvelles formes esthétiques qui ont participé à la remise en question des frontières entre le politique et le musical au sein de la pratique du musical dans le Japon de la fin des années 1960.


et de Agathe Tran, doctorante à l’Université Paris 7

« Entre verbal et visuel : pour une lecture de l’efficacité esthétique dans l’œuvre de Natsume Sôseki. »

On ne le présente plus, Natsume Sôseki (1867-1916) est une figure majeure de la littérature japonaise moderne. Souvent associé aux bouleversements sociaux et culturels de Meiji, l’auteur de Je suis un chat est connu pour ses romans qui traitent des tragédies ordinaires vécues par les Japonais du tournant de siècle. Son œuvre a beaucoup servi à interroger le rapport de ses contemporains à la modernité, ainsi, les travaux critiques sur cet auteur tendent davantage à porter sur l’époque de production que sur l’œuvre et son régime esthétique propre. Je propose pour ma part de revenir à une analyse plus poétique des textes de Sôseki en adoptant l’angle du visuel comme méthode, principe et procédé d’écriture. On le sait, la peinture est un des grands modèles esthétiques de l’auteur, son empreinte est manifeste dans nombre de romans. Mais les choses à voir prennent des formes infiniment plus variées dans l’œuvre littéraire, les médiateurs et référents visuels, les systèmes d’images et les savoirs sur la vision sont multiples. L’écrivain sort du cadre des beaux-arts pour intégrer à ses intrigues des discours sur les sciences optiques, les appareils imageants et leurs techniques. Au-delà des objets artistiques, j’ai donc l’intention de revaloriser dans leur diversité les expériences qui mobilisent le visuel, pour voir comment elles donnent lieu dans le domaine littéraire à des pratiques descriptives et narratives innovantes. Sans prétendre épuiser le champ des possibles liés au visuel, ma réflexion portera sur l’écriture de l’acte perceptif, les notions de regard et de point de vue littéraires, le rôle et le fonctionnement de l’image dans les intrigues, l’élaboration d’un imaginaire moderne et commun, les modèles, dispositifs et stratégies visuelles qui servent à bâtir les architectures romanesques et produire de la visualité. En retraçant la genèse, les métamorphoses et la montée en puissance du visuel dans l’œuvre, j’ai pour objectif de mettre à jour les liens primordiaux que l’écriture de Sôseki entretient avec le visuel, sa pensée avec l’image.


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Cycle de conférences « Études japonaises, nouvelles approches »

State Policy and Property Bubbles ― Japan and China Compared


en anglais sans traduction
vendredi 15 juin 2018 / 18h30 – 20h
salle 601
Natacha AVELINE (CNRS)



Two decades after the bust of the "land bubble" in Japan,  China is experiencing a large-scale property boom. This presentation will highlight the commonalities of the speculative mechanisms in the two countries, and give account of their divergent management by state authorities. During the period between the two property booms, China’s central state has learned lessons from the systemic crises caused by real estate crashes in both Japan and in the USA. This has encouraged a policy avoiding the financialization of real estate based on US norms, and providing  "just-in-time" responses to markets signals in the housing sector.   


Profil :
Natacha Aveline, PhD in urban geography, is currently permanent research director at the French National Research Center (CNRS) where she specializes in land policies and property markets. She is affiliated with the laboratory Géographie-cités (University Paris I Panthéon-Sorbonne) and lectures at Science Po. She spent eleven years in East Asia, serving inter allia as director of the CNRS North Asia regional (2006-2010), and as fellow researcher at the French Research Institute on Japan (UMIFRE 19 - MFJ) in Tokyo and the French Centre for Research on Contemporary China (CEFC) in Hong Kong. Aveline's publications focused initially on Japanese urban issues (The land bubble in Japan, The city and the rail in Japan, ...) but her work is now taking a comparative perspective across Northeast Asia (Globalization and new intra-urban dynamics in Asian cities, The Invisible Population―The Place of the Dead in East Asian Megacities) owing to the support of French and European funding programs.

Moderator:
Sophie BUHNIK (UMIFRE 19 - MFJ)
Organization: UMIFRE 19 - MFJ

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Lunch Seminar on Japanese Economy and Society

Lawyers and the Construction of Public Problems in Contemporary Japan


en anglais sans traduction
mardi 19 juin 2018 / 12:30 – 14:00
salle 601
Adrienne SALA (Sciences Po Lyon, IAO, FFJ of the EHESS)
20180619SALA.jpg

Since the 1950s, several Japanese lawyers have played a major role in the construction of public problems and the organisation of collective action and legal mobilisation in order to defend weak interest groups (workers, consumers, inhabitants, victims, etc.), obtaining significant legislative changes in the process (e.g. Kitamura, Hirano, Noguchi, Kojima, Kakita & Kuwaki 1959; Upham 1979; Kawahito 2014). 
This presentation will focus on the role of Japanese lawyers in two particular cases of social and legal mobilisation: karōshi/karōjisatsu mondai (death or suicide by overwork / work-related cerebro-cardiovascular diseases) and kure-sara mondai (over-indebtedness / over-borrowing / predatory lending). 
By highlighting lawyers’ involvement in each case (legal mobilisation, strategy, network, resources, context, etc.), we aim to compare the conditions (economic, social, political and judiciary) under which lawyers managed to obtain – or not – legislative and social change.   

Salaphoto.png

Profile:
Adrienne Sala is lecturer at Sciences Po school in Lyon, postdoctoral researcher at the Lyon Institute of East Asian Studies (IAO), and a member of the France-Japan Foundation at the School of Advanced Studies in the Social Sciences (EHESS). She defended her PhD thesis at the EHESS in 2016, titled « The Evolution of the Consumer Credit Regulation in Japan - A Political Economic History ». Her current research topics focus on consumer credit regulation’ s changes and on the role of lawyers in social and legal mobilizations.

Moderator: Sophie BUHNIK (UMIFRE 19 - MFJ)
Organization: UMIFRE 19 - MFJ
Co-organization: CCI France Japon


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Rencontres autour de la traduction franco-japonaise (séance n° 4)


en japonais sans traduction
mercredi 20 juin 2018 / 18h30 – 20h
bibliothèque de la MFJ
Mathieu Capel
Invité : Mathieu CAPEL
Modératrice : SHINGYOUCHI Miwa (Bibliothèque de la Maison franco-japonaise)

La Bibliothèque de la Maison franco-japonaise organise une série de rencontres avec des traductrices et traducteurs d'ouvrages de fiction (littérature, BD, manga) ou de sciences humaines et sociales.

mathieubiblijaponais.jpg
Cliquer sur l'image pour plus d'information.

Pour cette quatrième séance, nous accueillons M. Mathieu CAPEL, chercheur et spécialiste du cinéma, notamment du cinéma japonais, ainsi que de la pensée japonaise contemporaine. En tant que traducteur, il travaille sur des textes de genres différents, non seulement dans le domaine cinématographique (sous-titrage de films, théorie et écrits sur le cinéma), mais aussi dans le théâtre et le roman.

Profil
Chercheur à l’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise, maître de conférences en LEA à l’université Grenoble Alpes, docteur en études cinématographiques de l’université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, spécialiste d’histoire du cinéma japonais, il a publié en 2015 Evasion du Japon – cinéma japonais des années 1960 aux éditions Les Prairies ordinaires. Auteur de sous-titrage pour le cinéma et le théâtre, il a également traduit de nombreux textes de théories cinématographiques et des écrits de cinéastes (YOSHIDA Kijû, HASUMI Shigehiko, KUROSAWA Akira, OSHIMA Nagisa, etc.). Sa traduction d’Odyssée mexicaine de YOSHIDA Kijû a remporté en 2014 le 19e prix de la fondation Konishi pour la traduction franco-japonaise. Il a également publié la traduction d’une pièce de théâtre de HIRATA Oriza, Trois sœurs – version androïde, et d’un roman de KOBAYASHI Takiji, Le propriétaire absent.

9782918040460FS.gifkobayashi-proprietaire_abstent-394x600.png


Date : mercredi 20 juin 2018, de 18h30 à 20h
Lieu : Bibliothèque de la Maison franco-japonaise
en japonais sans traduction

Participation sur inscription, nombre de places limité à 20 personnes. 
Merci de nous envoyer un e-mail précisant votre nom, contact (numéro de téléphone, adresse mail) et affiliation (si vous en avez).

Inscription et renseignements:
Bibliothèque de la Maison franco-japonaise
Tel : 03-5421-7643 Fax : 03-5421-7653

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

L’œuvre de Pierre Soulages, une abstraction calligraphique ?


en français sans traduction
vendredi 22 juin 2018 / 18h30 - 20h00
Salle 601
Yukako Matsui - Matthieu Séguéla
Pour s'inscrire : sejt.contact@gmail.com
2 Pierre SOULAGESLithographie numero 24 b1969.jpgのサムネール画像
Pierre Soulages, Lithographie n° 24-B, 1969


De nombreuses œuvres de Pierre Soulages ont souvent été comparées à la calligraphie japonaise avant même que l'artiste ne se rende au Japon en 1958 pour la première fois. Après avoir présenté les liens qui unissent le peintre à ce pays et à sa culture, les deux intervenants conduiront une réflexion sur la réception de l'œuvre de Pierre Soulages dans l'archipel et sur les interprétations qui ont pu en être faites ici comme en Occident. Est-il pertinent ou non de parler d'abstraction calligraphique chez l'artiste français? Des rapprochements visuels et conceptuels entre des calligraphies japonaises et des créations de Pierre Soulages seront présentées et analysées afin d'essayer de déterminer les tendances communes et les différences d'intention et de réalisation chez leurs auteurs.


Yukako Matsui, artiste calligraphe


Yukako Matsui © Michael Goldberg

 

B -  Yukako MATSUI - par Michael GOLBERG.jpgのサムネール画像

Dès l’âge de six ans elle commence son apprentissage de la calligraphie japonaise. En 2010, elle crée l’Atelier Shodô et donne des cours dans différentes institutions dont l’Institut français du Japon à Tokyo. Depuis 2012, elle expose ses œuvres au Japon et en France dont la série expérimentale « L’écriture et le paysage » de style Kôkotsu-bun et la série « Hida » constituée de calligraphies abstraites sur papier formé. Elle collabore fréquemment avec l’Université Paris 13 et avec des artistes de différentes disciplines (musique, danse…), pour des expositions, des performances et des expériences poétiques. Elle a réalisé la couverture et les illustrations de livres et revues publiés en France et au Japon aux éditions Flammarion, Corridor Bleu, Artes, Japan Times...    






Matthieu Séguéla, historien

Matthieu Séguéla © Hiroshi Watanabe

A Matthieu Seguela par H. WATANABE.jpgのサムネール画像のサムネール画像のサムネール画像のサムネール画像のサムネール画像のサムネール画像のサムネール画像のサムネール画像のサムネール画像のサムネール画像のサムネール画像

Docteur en histoire de Sciences Po Paris, il est enseignant et chercheur associé à  l’Institut français de recherche sur le Japon (Cnrs-Meae/ MFJ). Commissaire d’expositions, il collabore en tant que conseiller scientifique et conférencier avec divers musées (Orangerie, Guimet, Quai Branly, Soulages et Bridgestone). En 2018, il est curateur à Paris des expositions « Clemenceau et les Japonais » (musée Clemenceau)  et « Le Vase Soulages » (musée du Quai Branly-Jacques Chirac) ainsi qu’à Pézenas pour « La vague et l’âme – Œuvres de Nao Kaneko ». Derniers ouvrages et essais parus : Clemenceau ou la tentation du Japon (2014, Prix Pavie) ;  La Voie du tableau, Monet et le Japon (2016) ; D’encre et de pierre, le Japon de Soulages (2018).



Co-organisation : Institut français de recherche sur le Japon (UMIFRE  19-MFJ) à la Maison franco-japonaise; Association des Anciens Élèves de Sciences Po Japon; Société des Études japonaises de Tokyo.
Inscription obligatoire
:
sejt.contact@gmail.com


 


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Conférence

Histoires du Japon et de France, comparer l'incomparable


en français avec traduction simultanée
jeudi 28 juin 2018 / 18h30 – 20h30
Auditorium
Pierre François SOUYRI (prof. honoraire de l’univ. de Genève)
20180628Pierre Souyri.jpg

※ Inscription close

Dans La société féodale paru en 1939, Marc Bloch invitait à comparer les sociétés féodales européennes d’autrefois avec d’autres sociétés du même genre. Plus récemment, Marcel Detienne invitait à comparer l’incomparable, c’est-à-dire à comparer des pratiques issues de sociétés a priori étrangères les unes aux autres, dans le temps et dans l’espace. De son côté Kawada Junzô militait pour une triangulation des cultures afin d’éviter le piège de la comparaison binaire Japon/Occident. Les sociétés guerrières du Moyen Âge européen et japonais ont longtemps été comparées. La comparaison ne peut-elle fonctionner que sur la base d’a priori idéologiques ? Peut-on comparer vraiment sans arrières pensées ? En quoi la comparaison peut-être avoir une valeur heuristique ?

Profil : Pierre François Souyri est professeur honoraire à l'université de Genève, où il enseigne l'Histoire du Japon, et ancien directeur français de la Maison franco-japonaise. Il a publié récemment Moderne sans être occidental. Aux origines du Japon d'aujourd'hui  (Gallimard, 2016).

Modérateur : Guillaume CARRÉ (UMIFRE 19 - MFJ)
Organisation : UMIFRE 19 - MFJ


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Grand débat

Penser la Révolution Meiji : Meiji Ishin et Révolution française


avec traduction simultanée
samedi 30 juin 2018 / 13h30 - 17h30
Auditorium
MITANI Hiroshi (prof. émérite de l’univ. de Tokyo), Pierre SERNA (IHRF, univ. Paris 1 – Panthéon-Sorbonne), Pierre François SOUYRI (prof. honoraire de l’univ. de Genève), WATANABE Hiroshi (Académie du Japon, prof. émérite de l’univ. de Tokyo)
debat.jpg

※ Inscription close

Nous commémorons cette année le 150ème anniversaire de Meiji Ishin (1868). Dans le passé, l’historiographie japonaise a longtemps considéré Meiji Ishin à l’aune de la Révolution française et l’a qualifié de révolution bourgeoise incomplète et inachevée. Il y a même eu une controverse quant à la traduction de « ishin » en français : révolution ou restauration ? Cependant, Meiji Ishin et Révolution française sont deux moments déterminants dans la construction d’un État-nation moderne, que ce soit sous forme d’une république pour la France, ou d’une monarchie constitutionnelle pour le Japon. Le présent colloque a pour objectif de comparer l’incomparable à partir de la thèse de Mitani Hiroshi qui renouvelle  la recherche en resituant Meiji Ishin dans la perspective comparatiste des révolutions dans l’Histoire globale

Modérateur : FUKUI Norihiko (prof. émérite de l’univ. Gakushûin, président de la Fondation MFJ)
Organisation :
Fondation MFJ, UMIFRE 19 - MFJ.
Collaboration : Ambassade de France au Japon/IFJ

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Séminaire de recherche, Cycle "Crises, ruptures et nouvelles dynamiques dans le Japon d'après les catastrophes du 11 mars"

Agriculture urbaine et retour à la terre, vers une perspective internationale


en français sans traduction
samedi 30 juin 2018 / 10h - 12h30
salle 601
Laurence Granchamp (univ. de Strasbourg), MURAMATSU Kenjiro (univ. de Strasbourg)
SeminaireMFJ30Juin2018-01.jpg

Organisation : UMIFRE 19 ­- MFJ

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > juin 2018

« juin 2018 »

DIM LUN MAR MER JEU VEN SAM
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11
12
13 14 16
17 18 21 23
24 25 26 27 29

Programme des manifestations publiques2019 (PDF)

Programme des manifestations publiques2018 (PDF)

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)