Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19 MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

mars 2018

Pourquoi sommes-nous toujours Charlie ? Liberté d’expression, liberté de conscience et démocratie


en français sans traduction
jeudi 01 mars 2018 / 19h-20h30
salle 601
Marc Horwiz
Les mouvements intégristes ou fondamentalistes cherchent, depuis quelques années, à imposer leur loi religieuse un peu partout dans le monde. Ils s’en prennent de façon violente aux medias avec la volonté de les faire taire. C’est ainsi qu’ils ont, à plusieurs reprises, attaqué Charlie Hebdo jusqu’à ce 7 janvier 2015 où les frères Chérif et Saïd Kouachi, venus « venger » le prophète si souvent caricaturé par le journal satirique, pénètrent dans ses locaux et tirent. L’équipe est en pleine conférence de rédaction et ils tuent huit collaborateurs du journal dont cinq dessinateurs historiques. 
Cet acte de barbarie nous interpelle car il remet en question tout à la fois la liberté d’expression et la liberté de conscience. C’est au fond la démocratie qui est en jeu parce que ces deux libertés sont « consubstantielles » du principe de laïcité, ce principe défendu avec force et vigueur en France, mais qui a valeur universelle. 


Profil de Marc Horwitz:

pastedImage.png









Diplômé de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et d’un Diplôme universitaire en politiques européennes de santé publique, il est journaliste depuis 50 ans et professeur associé à l’Espace éthique/Région Ile-de-France, où il anime un séminaire autour de la double problématique "laïcité et valeur du soin". 

Depuis les années 2000, il a fait paraître plusieurs ouvrages, en particulier :
Dictionnaire de la laïcité. Armand Colin (avec Martine Cerf, Mai 2010 – 2e édition Septembre 2016 -http://www.armand-colin.com/dictionnaire-de-la-laicite-2e-ed-9782200615031 )
Ma Liberté, c’est la laïcité. Armand Colin (avec Martine Cerf, Décembre 2012 – réédition, Novembre 2016) ;
Accompagner, Trente ans de soins palliatifs en France. Démopolis. (Coordination de l’ouvrage réalisé sous la direction de Michèle-H. Salamagne & Patrick Thominet 2015).
25 questions sur la bioéthique. Armand Colin (en collaboration avec le Pr Gérard Feldmann. 2010)

Co-organisation : Association des Anciens Élèves de Sciences Po au Japon,
 Institut français de recherche sur le Japon (UMIFRE 19-MFJ) à la Maison franco-japonaise

Inscription : japon@sciencespo-alumni.fr

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Meiji par Bigot – peintre et caricaturiste

[ Colloque ]

en français avec traduction simultanée
samedi 03 mars 2018 / 16h – 18h
Auditorium
Christian POLAK (univ. Meiji, EHESS), SHIMIZU Isao (expert, critique d’art), François LACHAUD (EFEO)
flyer.jpg
Cliquez sur l'image pour plus d'information

*Inscription close

Peintre paysagiste, portraitiste, graveur à l'eau-forte et caricaturiste, Georges Ferdinand Bigot (1860-1927) arrive au Japon en 1882 après avoir étudié à l'École des Beaux-Arts de Paris. Professeur de dessin à l'École militaire de Tokyo, ses gravures paraissent dans la presse. Il connaît ensuite la renommée en fondant plusieurs revues satiriques, notamment Tôbaé en 1887, La vie japonaise et Potins de Yoko en 1890, où il caricature les événements de l'actualité. Mais les problèmes qu'il rencontre avec la censure l'obligent à rentrer en France en 1899. Les manuels scolaires japonais reproduisent encore de nos jours ses caricatures, témoignages précieux et saisissants de l'ère Meiji.

Modératrice : Cécile SAKAI (UMIFRE 19 - MFJ)
Organisation : KK.SERIC, Fondation MFJ, UMIFRE 19 - MFJ
Parrainage : Ambassade de France au Japon/IFJ


Exposition "Meiji par Bigot – peintre et caricaturiste"
Samedi 3 - mercredi 21 mars 2018, à la galerie de la Maison franco-japonaise
De 11h à 19h (mardi-dimanche), entrée libre

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Séminaire de recherche de l’Umifre19 - MFJ

Crises Ruptures et nouvelles dynamiques dans le Japon d’après les catastrophe du 11 mars 2011


en français sans traduction
lundi 05 mars 2018 / 17h – 19h30
salle 601
Eva ILLOUZ (EHESS)
SeminaireMFJMars2018.jpg

Modérateur : Rémi SCOCCIMARRO (UMIFRE19 - MFJ)
Organisation : UMIFRE 19 ­- MFJ
Collaboration : EHESS

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Vers une sociologie du choix amoureux


en français avec traduction simultanée
mardi 06 mars 2018 / 18h30 – 20h30
Auditorium
Eva ILLOUZ (EHESS)
Eva Illouzi.jpg

Eva Illouz
Sociologue, directrice d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales. Elle a enseigné à l’Université de Princeton, puis a été professeure de sociologie à l'Université hébraïque et directrice de l'École des beaux-arts de Bezalel à Jérusalem. En s’inscrivant dans les champs de l’histoire et de la sociologie des émotions, elle interroge la façon dont le capitalisme contemporain transforme les schémas émotionnels, par l’emprise de la consommation et de la production. Ses ouvrages sont publiés en anglais, français, hébreu et allemand.

1997. Consuming the Romantic Utopia: Love and the Cultural Contradictions of Capitalism. Berkeley: University of California Press.
2002. The Culture of Capitalism (in Hebrew). Israel University Broadcast.
2003. Oprah Winfrey and the Glamour of Misery: An Essay on Popular Culture. New York: Columbia University Press.
2006. Les Sentiments du capitalisme. Paris : Éditions du Seuil.
2007. Cold Intimacies: The Making of Emotional Capitalism. London: Polity Press.
2008. Saving the Modern Soul: Therapy, Emotions, and the Culture of Self-Help. Berkeley: University of California Press.
2012. Why Love Hurts: A Sociological Explanation. London: Polity Press.
2013. Die neue Liebesordnung: Frauen, Männer und Shades of Grey. Berlin : Suhrkamp.
2014. Hard Core Romance: Fifty Shades of Grey, Best Sellers and Society. Chicago: University of Chicago Press.
Traduction française : Hard Romance. Cinquante nuances de Grey et nous, Editions du Seuil.
2014. Pourquoi l’amour fait mal. L’expérience amoureuse. Paris: Éditions du Seuil.
2015. Israel — Soziologische Essays. Berlin : Suhrkamp.
2017. L’âge de la Régression (dir. Arjun Appadurai et Zygmunt Baumann), version française. Paris : Éditions Premier Parallèle.

Modérateur 
: Rémi SCOCCIMARRO (UMIFRE19 - MFJ)
Organisation : UMIFRE 19 ­- MFJ
Collaboration : EHESS

flyer illouz.jpg
Cliquez sur l'image pour plus d'information

Mme Illouz donnera une conférence intitulée «Capitalisme et émotion» le 8 mars 2018 de 17h à 19h à l'université Meiji gakuin.
 

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Colloque franco-japonais à l’occasion de la Journée internationale des femmes

Individu-Espèce-Génération à l’époque nucléaire
Comment construire notre avenir ?

[ Colloque ]

samedi 10 mars 2018 / 13h – 18h30
Auditorium
MATSUMOTO Isako (SFJEF), FAYOLLE-IRIE Yôko (univ. Hitotsubashi), KONO Tetsuya (univ. Rikkyô), KIMURA Nobuko (univ. Tôyô), GODA Masato (univ. Meiji), Hervé COUCHOT (univ. Sophia)
journée femmes2.jpg
Cliquez sur l'image pour plus d'information

Depuis Fukushima, nous percevons au quotidien les effets de la destruction nucléaire, tant du point de vue de lʼenvironnement que de lʼespèce humaine.
Nous examinerons, à lʼoccasion de la journée internationale des femmes, ces difficiles questions que pose notre époque où, sans avoir soldé les comptes des guerres passées, nous devons affronter la menace nucléaire.
Nous partirons, pour cela, dʼun débat autour des notions dʼindividu, dʼespèce et de génération, chaque terme étant compris différemment en japonais et en français.


Intervenants : MATSUMOTO Isako (SFJEF), FAYOLLE-IRIE Yôko (univ. Hitotsubashi), KONO Tetsuya (univ. Rikkyô), KIMURA Nobuko (univ. Tôyô), GODA Masato (univ. Meiji), Hervé COUCHOT (univ. Sophia)

Modératrices : SATÔ Tomoko (univ. Kantô gakuin), KITAHARA Lemin (Otsuma Women's University), NAKA Mao (univ. de Kôbe), UEHARA Mayuko (univ. de Kyôto), TANASAWA Naoko (univ. Tôyô)

Org. : Société franco-japonaise des études sur les femmes (SFJEF)
Co-org. : Société franco-japonaise de philosophie, UMIFRE 19 ­- MFJ
Coopération : Fondation MFJ, Concours : Ambassade de France au Japon/IFJ, Soutien : JSPS KAKENHI Grant Number 16K13151.

En japonais, une partie en français avec traduction consécutive

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Séminaire de méthodologie

Séminaire Doctoral


en français sans traduction
mardi 13 mars 2018 / 18h – 20h
salle 601
Maison franco-japonaise
Institut français de recherche sur le Japon UMIFRE 19
Séminaire doctoral


seminaire doctoral.jpg

Nous aurons le plaisir d’écouter les interventions de :

Joël Piguet, doctorant en histoire (Université de Genève)

La controverse autour de la légitimité de l'institution impériale dans le Japon de l'immédiat après-guerre

Le travail de thèse de Joël Piguet porte sur la controverse entourant le maintien de l'institution impériale au sortir de la guerre, alors que la conception absolutiste et divine de l'empereur qui avait fini par prendre l'ascendant durant les années 1930 est désormais politiquement inopérante. Cet affrontement idéologique voit s'opposer des personnalités aux visions diamétralement différentes quant à la nature et signification historique de l'institution impériale. Sur le plan méthodologique, ce travail s'appuie en priorité sur la traduction originale, l'analyse et la mise en perspective de plusieurs articles parus entre fin 1945 et début 1946. Dans le cadre du séminaire, la présentation aura pour objet un article d'avril 1946 rédigé par l'historien des idées Tsuda Sôkichi (1873 -1961), où ce dernier entend défendre la compatibilité entre l'institution impériale et le nouveau cadre démocratique de l'après-guerre. Après une présentation de son contenu, il s'agira également d'évoquer quelques difficultés et enjeux de l'exercice de traduction en tant qu'outil de recherche académique.

et de :

Mathilde Morin, étudiante en Master (EHESS)

Des chemins de traverse : la quête du cursus honorum de la jeune élite féminine japonaise

 Présentation d'une étude qualitative du cas des jeunes femmes ayant étudié le droit dans les plus prestigieuses universités japonaises.  
 Cette étude se propose de mettre à jour les dynamiques nouvelles qui conduisent les jeunes femmes japonaises les plus talentueuses à étudier le droit afin de préparer et de faciliter leur insertion sur le marché du travail au même titre que les hommes. Dès lors, ces jeunes femmes, ayant une conscience aiguë des difficultés auxquelles elles devront affronter sur ce marché en raison de leur sexe, font dès le plus jeune âge des choix d'études et de carrières mesurés et stratégiques afin d'éviter les écueils dans lesquels ont pu tomber leurs mères et grand-mères. Le combat qu'elles mènent consiste à se hisser au niveau des hommes, dans une société où les stéréotypes de genres consacrent encore des rôles très normés. Ces ambitieuses jeunes femmes, faisant pour beaucoup preuve d'une opiniâtreté inébranlable, ne cherchent pas à remettre en cause les règles qui régissent le monde du travail au Japon. Pouvoir faire face aux longues heures de travail qui sont de rigueur dans les entreprises japonaises, au même titre que les hommes, constitue par exemple pour elles une source de fierté.  
 En ce sens, le fait de travailler pour elles dépasse très largement une simple volonté de « faire carrière » : le travail, pour ces jeunes femmes constitue un moyen de s'émanciper et d'affirmer en tant qu'individu. Toute la difficulté consiste alors pour cette génération qui souhaite changer les choses d'inventer de nouveaux modèles, de nouvelles valeurs et de nouvelles pratiques.  
 Ce travail aura donc pour objectif d'étudier ces processus nouveaux à l'aune d'une appréhension plus globale de la situation macroéconomique et sociale du Japon contemporain. Il s'agira ainsi, comme a pu l'écrire Vincent Mizra dans son article « Crise, travail et mariage chez les jeunes femmes à Tokyo : Morale, liberté et flexibilisation de la main d'œuvre » (Anthropologie et Sociétés, 2010, vol. 34, n°2 p. 65-81), « d'aborder le travail au-delà du contexte de l'entreprise ». Celui-ci poursuit ainsi en expliquant : « Il est intéressant d'analyser le sens du travail en incorporant les expériences individuelles dans un contexte économique et politique plus large. (...) Autrement dit, il est ici proposé d'aborder la question du travail en termes de matrice de sens. »  
 Cette étude est fondée sur la conduite d'une série d'entretiens semi-directifs et puisera dans un corpus éclectique, se situant elle-même à la croisée de la plusieurs disciplines. La littérature anthropologique et sociologique, les études de genre et la littérature économique auront néanmoins une place de choix au sein de ce corpus. 

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Rencontres autour de la traduction franco-japonaise


en japonais sans traduction
mercredi 14 mars 2018 / 18h30 – 20h
bibliothèque de la MFJ
Masato HARA
livre Hara .jpegのサムネール画像

Rencontres autour de la traduction franco-japonaise - à la Bibliothèque de la Maison franco-japonaise

 

Invité : Masato HARA

Modératrice : Ami MARUYAMA (traductrice, rédactrice, ancienne responsable de la rédaction à la revue « Furansu »)

 

La Bibliothèque de la Maison franco-japonaise organise une série de rencontres avec des traductrices et traducteurs d’ouvrages de fiction (littérature, BD, manga) ou de sciences humaines et sociales.

 

Pour cette deuxième séance, nous accueillons M. Masato HARA, spécialiste et traducteur de bandes dessinées et d'ouvrages de recherche sur la bande dessinée.

 

Principales œuvres en traduction :

Bandes dessinées : Le bibendum céleste de Nicolas de Crécy, Le goût du chlore de Bastien Vivès, Pilules bleues de Frederik Peeters, Radiant de Tony Valente, Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill de Jean Regnaud et Émile Bravo, Valérian et Laureline de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, etc.

Ouvrages de recherche : Animation et propagande de Sébastien Roffat, L’invention de la bande dessinée de Thierry Groensteen et Benoît Peeters.

Roman : Une année studieuse d’Anne Wiazemsky.

 

Date : mardi 14 mars 2018, de 18h30 à 20h

Lieu : Bibliothèque de la Maison franco-japonaise

en japonais sans traduction

Participation sur inscription, nombre de places limité à 20 personnes

Merci de nous envoyer un e-mail précisant votre nom, contact (numéro de téléphone, adresse mail) et affiliation (si vous en avez).

 

Inscription et renseignements

Bibliothèque de la Maison franco-japonaise

tel : 03-5421-7643  fax 03-5421-7653

mail : biblio@mfj.gr.jp


 

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Le manifeste convivialiste et l’éthique planétaire d’avenir

[ Colloque ]

en français avec traduction simultanée
samedi 17 mars 2018 / 14h – 17h30
Auditorium
DAN Norihiko (architecte), FURUSAWA Kôyû (univ. Kokugakuin), Marc HUMBERT (univ. de Rennes I), KONDO Seiichi (président, JSGSE), NISHIKAWA Jun (prof. émérite, univ. Waseda), NISHITANI Osamu (univ. Rikkyô), HATTORI Eiji (JSGSE)
Manifeste convivalistei.jpg

Depuis les années 1970, les pays de l'OCDE semblent entrés dans une période de "post-croissance". Cette période est en même temps accompagnée de crises récurrentes : la période 2008~10 (la crise financière et économique appelée : "le choc Lehman Brothers") a été suivie par la crise des dettes "souveraines" des pays sud-européens. Bien des gouvernements ayant augmenté leurs déficits budgétaires vivent au jour le jour. On craint l'arrivée d'une nouvelle crise. Au cours de ces années, on a vu naître en France de nouvelles idées et pratiques économiques comme la "décroissance" ou  "l'économie sociale et solidaire". Ces nouvelles conceptions économiques renouvellent les paradigmes des sciences sociales orthodoxes. Sur la base de ces nouvelles avancées de la connaissance, des économistes, des philosophes, des sociologues et des personnalités de la société civile se sont rassemblés, en 2013, pour lancer le "Manifeste convivialiste". Il vise à critiquer radicalement la civilisation individualiste, rationaliste et économiciste sur laquelle s'est fondé le monde moderne. Il cherche à fonder la base scientifique et éthique d'une nouvelle civilisation (www.lesconvivialistes.org). Ce colloque accueillera le professeur Marc Humbert (ex-directeur, Bureau français de la Maison franco-japonaise), qui est un des initiateurs du Manifeste et un des animateurs de ce mouvement d'idées. Les chercheurs japonais qui ont collaboré à la publication de la version japonaise du Manifeste Convivialiste (2017, édition Commons), en confrontant le contenu du Manifeste avec des exemples japonais, et ceux qui entendent promouvoir l'éthique planétaire débattront à cette occasion du convivialisme, en examinant les nouvelles perspectives en France et au Japon.

Accueil : Cécile SAKAI (Directrice, Bureau français de la Maison franco-japonaise, Institut français de recherche sur le Japon),
David-Antoine MALINAS (Attaché culturel de l'Ambassade de France au Japon, Direction générale de l'Institut Français du Japon),
KONDO Seiichi (Président, JSGSE)

Modérateur : HATTORI Eiji (Conseiller au Président, JSGSE)

Panel :
NISHIKAWA Jun (Professeur honoraire, univ. Waseda)
 "Manifeste convivialiste et éthique globale pour une société de post-croissance"

Marc HUMBERT (Professeur, univ. de Rennes1;PEKEA)
"Etat et avenir du convivialisme"    &tbsp;  

DAN Norihiko (Architecte; Responsable de Symbiosis Laboratory)
"Typologie de la symbiose dans l'espace urbain"

FURUSAWA Koyu (univ. Kokugakuin, Directeur Exécutif, Japan Society for a Sustainable Environment and Society JACSES)
"Conditions d'une société  verte et soutenable- vers un changement de paradigme civilisationnel" 

Commentaire
: NISHITANI Osamu (Professeur, univ. Rikkyô) "Le convivialisme dans l'histoire de la pensée moderne en France"

Org. : Japan Society for Global System and Ethics (JSGSE), UMIFRE 19 ­– MFJ
Concours
 : Association des convivialistes, Political and Ethical Knowledge on Economic Activities (PEKEA), Ambassade de France au Japon/IFJ.

Marc Humbert.jpg

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Les Antilles françaises au prisme de la littérature-monde

[ Colloque ]

avec traduction simultanée
dimanche 25 mars 2018 / 10h – 18h30
Auditorium
brochurecolloque3.jpg
Cliquez sur l'image pour plus d'information

Programme de la journée
Présentatrice : Léna GIUNTA

10h - 10h30   
Discours inauguraux
  Jean-François PAROZ (Ambassadeur de Suisse)
  Hidehiro TACHIBANA (Directeur de l'Institut d'études de la France contemporaine de Waseda)

10h30 - 12h    
Conférences d'inauguration
  Modérateur : Nao SAWADA
  Romuald FONKOUA (Sorbonne Université)
  François NOUDELMANN (université Paris 8)

13h30 - 15h    
Lafcadio Hearn entre les Antilles et le Japon
  Modérateur : Takayuki NAKAMURA
  Masahiko NISHI (université Ritsumeikan)
  Isao HIROMATSU (université Hôsei)
  Toshie NAKAJIMA (université de Toyama)

15h15 - 16h    
Musique et cuisine martiniquaises
  Modérateur : Isao HIROMATSU
  Shin KUDO (lycée Kokubunji)
  Bunta OZAKI (université Musashi)

16h15 - 18h15    
De la négritude aux pensées archipéliques
  Modérateur : Moriyuki HOSHINO
  Hidehiro TACHIBANA (université Waseda) 
  Ryô FUKUSHIMA (université de Tokyo)
  Takayuki NAKAMURA (université Daito-Bunka)
  Ryûta IMAFUKU (université des langues étrangères de Tokyo)

18h15 - 18h30    
Conclusion de la première journée
  Moriyuki HOSHINO et Masanori TSUKAMOTO

18h30 - 19h  
Cocktail


Intervenants : Claude CAVALLERO (univ. Savoie Mont-Blanc), Romuald FONKOUA (Sorbonne Université), FUKUSHIMA Ryô (univ. de Tokyo), HIROMATSU Isao (univ. Hôsei), HOSHINO Moriyuki (univ. de Tokyo), IMAFUKU Ryûta (univ. des langues étrangères de Tokyo), KUDO Shin (Lycée Kokubunji), Buata MALELA (univ. de Mayotte), MOTOGI Junko (univ. Hôsei), NAKAJIMA Toshie (univ. de Toyama), NAKAMURA Takayuki (univ. Daitô bunka), NISHI Masahiko (univ. Ritsumeikan), NISHITANI Osamu (univ. Rikkyô), François NOUDELMANN (univ. Paris 8), Manuel NORVAT (univ. des Antilles), OTSUJI Miyako (univ. d'art et de design de Kyoto), OZAKI Bunta (univ. Musashi), SAWADA Nao (univ. Rikkyô), Josias SEMUJANGA (univ. de Montréal), TACHIBANA Hidehiro (univ. Waseda), TSUKAMOTO Masanori (univ. de Tokyo), WATANABE Miho (univ. Waseda)

Modérateurs : Léna GIUNTA (univ. Waseda), Hasumi NISHIKAWA (univ. Keio), ...

Org. : univ. Waseda, UMIFRE 19 ­- MFJ
Co-org. : Ambassade de France/IFJ
Collab. : Ambassade de Suisse, Conseil pour la promotion de la francophonie au Japon, Fondation MFJ
Soutien : JSPS KAKENHI Grant Number 15k02391

Maritinique vue aerienne 010.jpg

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Les Antilles françaises au prisme de la littérature-monde

[ Colloque ]

lundi 26 mars 2018 / 10h – 18h45
Auditorium
brochurecolloque3.jpg
Cliquez sur l'image pour plus d'information
 
Programme de la journée
Présentatrice : Léna GIUNTA

10h - 11h   
Littératures féminines francophones
  Modérateur : Masanori TSUKAMOTO
  Miyako OTSUJI (université d’art et design de Kyoto) (sur Simone Schwarz-Bart)
  Junko MOTOGI (université Hôsei) (sur Léonora Miano)

11h - 12h   
Réception des littératures francophones au Japon (problèmes de traduction et lecteurs japonais)
  Modératrice : Miyako OTSUJI
  Masanori TSUKAMOTO (université de Tokyo)
  Moriyuki HOSHINO (université de Tokyo)

13h30-15h   
De la négritude à la littérature-monde (traduction simultanée)
  Modérateur : Buata MALELA
  Manuel NORVAT (université des Antilles) (D’Aimé Césaire à Edouard Glissant)
 Buata MALELA (université de Mayotte) "Négritude à Paris"
  Claude CAVALLERO (université Savoie Mont Blanc) (Le Clézio et la littérature-monde)

15h15-16h   
Musique haïtienne (traduction simultanée)
  Modératrice : Hasumi NISHIKAWA (université Keio)
  Miho WATANABE (université Waseda)

16h30-18h30   
Débat : Entre la modernité et les pensées afro-antillaises (traduction simultanée)
  Modérateur : Hidehiro TACHIBANA
  Osamu NISHITANI (université Rikkyo) "L’évolution des intellectuels japonais depuis 1945"
  Nao SAWADA (université Rikkyo)  "L’évolution des intellectuels français vue du Japon"

Débat général pour la conclusion
 Modérateur : François NOUDELMANN
  Questions-réponses

18h30-18h45     Clôture
Sarah VANDY (Ambassade de France/IFJ)
 
Intervenants : Claude CAVALLERO (univ. Savoie Mont-Blanc), Romuald FONKOUA (Sorbonne Université), FUKUSHIMA Ryô (univ. de Tokyo), HIROMATSU Isao (univ. Hôsei), HOSHINO Moriyuki (univ. de Tokyo), IMAFUKU Ryûta (univ. des langues étrangères de Tokyo), KUDO Shin (Lycée Kokubunji), Buata MALELA (univ. de Mayotte), MOTOGI Junko (univ. Hôsei), NAKAJIMA Toshie (univ. de Toyama), NAKAMURA Takayuki (univ. Daitô bunka), NISHI Masahiko (univ. Ritsumeikan), NISHITANI Osamu (univ. Rikkyô), François NOUDELMANN (univ. Paris 8), Manuel NORVAT (univ. des Antilles), OTSUJI Miyako (univ. d'art et de design de Kyoto), OZAKI Bunta (univ. Musashi), SAWADA Nao (univ. Rikkyô), TACHIBANA Hidehiro (univ. Waseda), TSUKAMOTO Masanori (univ. de Tokyo), WATANABE Miho (univ. Waseda)

Modérateurs : Léna GIUNTA (univ. Waseda), Hasumi NISHIKAWA (univ. Keio), ...

Org. : univ. Waseda, UMIFRE 19 ­- MFJ
Co-org. : Ambassade de France/IFJ
Collab. : Fondation MFJ, Ambassade de Suisse, Conseil pour la promotion de la francophonie au Japon
Soutien : JSPS KAKENHI Grant Number 15k02391

Maritinique vue aerienne 010.jpg

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > mars 2018

Programme des manifestations publiques2018 (PDF)

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)