Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

mai 2013

Le voile médiatique, un faux débat :
« l’affaire du foulard islamique »

[ Projection et conférence ]

en français avec traduction
mercredi 08 mai 2013 / 18 h - 20 h 30
salle 601
Pierre TEVANIAN (professeur de philosophie, co-animateur du collectif Les Mots sont importants)
Profil :
Né à Paris en 1970. Diplômé de l’école normale et agrégé de philosophie, il enseigne aujourd’hui au lycée Eugène Delacroix de Drancy. En marge de l’enseignement, il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les questions du racisme et du colonialisme. Parmi ses principales publications se trouvent : Le voile médiatique. Un faux débat : « l'affaire du foulard islamique » (Raison d'agir, 2005), La République du mépris. Métamorphoses du racisme dans la France des années Sarkozy (La Découverte, 2007), Chronique du racisme républicain, (Editions Syllepse, 2013), La haine de la religion. Le nouvel opium du people de gauche? (La Découverte, 2013). Il est également à l’origine d’un site internet d’information appelé « Les mots sont importants »(http://lmsi.net/) dont les contributions ont fait l’objet d’une publication en 2010 (éditions Libertalia)

Résumé :
La “question du voile islamique” fait partie des débats qui ont ébranlé la société française au cours des dernières années. En 1989, la polémique a tourné autour du devoir ou non d’accepter des élèves musulmanes portant le voile dans les écoles publiques d’un pays ayant érigé comme principe la séparation des Eglises et de l’Etat. La polémique s’est poursuivie avec les mêmes arguments jusqu’en 2004 lorsque la “Loi encadrant le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics” fut adoptée et devait y mettre un point d’arrêt. En réalité les arguments pour ou contre le voile islamique sont revenus sur la scène publique et le débat reste vif encore aujourd’hui.
Quel est le sens réel de ce débat sur le voile ? Derrière la polémique, quels sont les problèmes soulevés ? A la suite de la projection du documentaire de Jérôme Host, “Un racisme à peine voilé”, le philosophe Pierre Tévanian, qui a pris la défense d’étudiantes portant le voile au lycée et qui fait partie des opposants à la loi interdisant le port du voile à l’école, analysera le rôle des média dans la mise en place d’une opinion publique favorable à une loi source d’exclusion pour les élèves portant le voile.

Discutante : MORI Chikako (univ. Hitotsubashi)

Modératrice : Hélène LE BAIL (MFJ, UMIFRE 19)

Organisation : Bureau français de la MFJ, Projet ANR-CHORUS ILERE
Collaboration : univ. Meiji Gakuin PRIME (International Pease Research Institute)

Conférence précédée de la projection du film documentaire, 18 h-19 h,
Un racisme à peine voilé de Jérôme Host (2004),
sous-titré en japonais.


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Cycle de conférence « Penser la crise »

Le nouvel ordre éducatif mondial

[ Conférence ]

en français avec traduction simultanée
vendredi 10 mai 2013 / 18 h 30 - 20 h 30
auditorium
Christian LAVAL (univ. Paris Ouest Nanterre)
Profil :
Christian Laval est professeur de sociologie à l’université Paris Ouest Nanterre et directeur de programme au Collège international de philosophie (Paris). Il a consacré plusieurs livres à l’utilitarisme occidental, au néolibéralisme et à la pensée de Marx.  Il a étudié la genèse de « l’homme économique » et la diffusion de la norme néolibérale dans l’enseignement et dans la recherche scientifique.

Bibliographie :

 Ouvrages en lien avec la conférence : Le nouvel ordre éducatif mondial (Editions Nouveaux regards et Syllepse, 2002), L'école n'est pas une entreprise : le néo-libéralisme à l'assaut de l'enseignement public (La Découverte, 2003), La nouvelle école capitaliste (La Découverte, 2011), « Le système éducatif en France : de l'école de la République au modèle de l'entreprise » in K. Yamanouchi, Transition from School to Work, Tokyo, 2008.
 Autres ouvrages récents : L'homme économique : essai sur les racines du néolibéralisme  (Gallimard, 2007), La nouvelle raison du monde, essai sur la société néolibérale (La Découverte, 2009), Marx, prénom : Karl (Gallimard, 2012), L’ambition sociologique (Gallimard, 2012).

Résumé :
Dans tous les pays développés, l’école a joué un rôle important dans la construction d’une identité culturelle nationale et elle a aidé, plus ou moins tôt, à la naissance d’un système politique démocratique. Ce modèle politico-culturel est partout en déclin.
 Une mutation fondamentale est en cours dans le monde. Un nouveau modèle d’école s’impose en profonde affinité avec la mondialisation. La « nouvelle école capitaliste » obéit plus à une logique d’entreprise qu’à une politique publique d’État. Elle cherche moins à constituer une citoyenneté culturelle et politique qu’à fournir les « compétences » ou les « ressources humaines » à l’économie. En un mot, l’éducation devient un secteur économique régi par des impératifs de compétitivité et de performance. Comment s’opère cette mutation ? Quels en sont les agents et les causes ? Quelles en sont les conséquences ? Ce nouveau modèle est-il inéluctable ?

Discutant : ŌMAE Atsumi (Jōetsu University of Education)
Modérateur : Christophe MARQUET (Bureau français de la MFJ)

Organisation : Bureau français de la MFJ
Soutien : Institut français, Service culturel de l’ambassade de France au Japon
Collaboration : SFJ des sciences de l’éducation

2013-05-10_CyclePenserCrise_Laval.pdf

* Une autre conférence est également prévue le mercredi 8 mai à l'université Dôshisha.
Christian_Laval_doshisha.pdf

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Groupe de lecture PHILIA :
Guy de Maupassant,Contes du jour et de la nuit (1885)

[ Réunion de recherche ]

en français sans traduction
lundi 13 mai 2013 / 17 h - 19 h
salle 604
Organisé par le Groupe de lecture PHILIA
Co-organisé par le Bureau français de la Maison franco-japonaise
Participation sur réservation auprès de Mme Daniella Séville-Fürnkäs : daniseville[à ajouter @yahoo.fr]

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Séminaire doctoral

[ Séminaire doctoral ]

en français sans traduction
mardi 14 mai 2013 / 18 h - 20 h
salle 601
Armelle LE MOUËLLIC
"Une autre histoire de l'architecture au sein de l'université de Waseda : K. Wajirō, Y. Takamasa et le Machizukuri."

Ken IWASAKI
"Les conflits territoriaux en Asie du Nord-Est au XIXe-XXe siècles"

annonce_seminaire_mai.pdf

Ce séminaire est destiné aux doctorants francophones en sciences humaines et sociales
travaillant sur le Japon. Le but du séminaire est de permettre aux doctorants de présenter
leurs travaux achevés ou en cours.
À chaque séance, deux intervenants disposent chacun de 30 minutes de présentation
orale, puis 30 minutes sont dédiées à la discussion collective.

Contact : doctorantsmfj (ajouter @gmail.com)


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

La triangulation des cultures, Lévi-Strauss, le Japon

[ Débat ]

en français avec traduction simultanée
jeudi 16 mai 2013 / 18 h - 20 h
auditorium
Résumé :
 L’anthropologie culturelle est une discipline qui s’est développée dans des pays occidentaux modernisés comme l’Angleterre ou la France, qui possédaient des colonies. Le Forum international des anthropologues revendique lui une anthropologie non hégémonique, par opposition à cette anthropologie occidentalo-centrée qui étudie principalement les cultures « périphériques » de pays « sous-développés ». Il tiendra les 17 et 18 mai son forum annuel à la Maison franco-japonaise à Tokyo. En ouverture de cette rencontre, le 16 mai, un débat sur la « triangulation des cultures » sera organisé entre les anthropologues Kawada Junzô et François Laplantine.
 La « triangulation des cultures » est une approche comparative revendiquée depuis longtemps par Kawada Junzô, qui a commencé par des enquêtes anthropologiques sur le Japon, et a ensuite été formé en France comme anthropologue africaniste. Il a mené des recherches de terrain chez les artisans dans les provinces de France, en même temps qu’en Afrique occidentale, notamment chez les Mosi du Burkina Faso. Cette méthode consiste à dépasser la simple confrontation entre deux cultures, en y introduisant une troisième, en vue de relativiser la subjectivité de l’observateur contaminé par sa propre culture, et en même temps de révéler les caractères fondamentaux de chacune des trois cultures.
 De son côté, François Laplantine, de formation philosophique et anthropologique, à développé une « anthropologie du sensible » fondée sur l’ethnopsychanalyse, en réintroduisant le concept de « sujet », par opposition à l’anthropologie structurale de Lévi-Strauss. Ses recherches portent principalement sur le Brésil, mais suite à ses observations à l’occasion de plusieurs séjours au Japon et en Chine ces dernières années, il a suggéré la possibilité d’une « approche quadrangulaire des cultures ».
Lors de ce débat, les deux anthropologues partiront du recueil posthume de textes de Lévi-Strauss L'autre face de la lune. Écrits sur le Japon (2011) — traduit en japonais par Kawada et recensé par Laplantine —, pour mener un échange  sur leur conception respective de cette « triangulation des cultures » et leur vision du Japon, du dedans et du dehors.

Conférenciers :
François LAPLANTINE (univ. de Lyon 2)
KAWADA Junzō (univ. Kanagawa)

Modérateur :
MIURA Nobutaka (univ. Chūō)

Organisation : Bureau français de la MFJ, Fondation MFJ
Collaboration : univ. Kanagawa (Institut de recherches sur les cultures populaires du Japon)
Soutien : Institut français du Japon

débat Laplantine Kawada.doc

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

FIA (Forum international des anthropologues) :
A la recherche d’une anthropologie non-hégémonique
Colloque 2013 Tokyo : « La triangulation des cultures »

[ Colloque franco-japonais ]

en français avec traduction simultanée
vendredi 17 mai 2013 / 10 h - 17 h
auditorium
Programme : (sous réserve de changement)

Vendredi 17: 
 10:00~13:00  Symposium "Langage ; Communication"
  • Nobutaka MIURA (univ. Chûô)
  • Pauline CHERRIER (Univ. d'Aix-Marseille)
  • Kazuyoshi SUGAWARA (Univ. de Kyoto)
 14:00~17:00  Symposium "Religion ; Conception du monde"
  • Hua CAI (Univ. de Pékin)
  • Berthe M'BENE -MAYER (Univ. Omar Bongo)
  • Kenji SANO (Univ. Kanagawa)
  • Bernard RIGO (Univ. Nouvelle Calédonie)

Samedi 18 
 10:00~13:00  Symposium "Techniques ; Sciences médicales"
  • Akira GOTO (Univ. Nanzan)
  • Xing ZHOU (Univ. Aichi)
  • Lili BAI (Univ. Kanagawa)
 14:00~17:00 Symposium "Corps, Théâtre, Danses"
  • Ritsuko HIROTA (Univ. Kanagawa)
  • Masakazu NOMURA (Musée National d'Ethnologie, Osaka)
  • Michaël FERRIER (Univ.Chûô)
  • Raymond MAYER (Univ. Omar Bongo)

Organisation :
Univ. Kanagawa (Institut de recherches sur les cultures populaires du Japon)
Fondation MFJ, Bureau français de la MF

FIA-Programme_fr



* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

FIA (Forum international des anthropologues) :
A la recherche d’une anthropologie non-hégémonique
Colloque 2013 Tokyo : « La triangulation des cultures »

[ Colloque franco-japonais ]

en français avec traduction simultanée
samedi 18 mai 2013 / 10 h - 17 h
auditorium
Programme : (sous réserve de changement)

Vendredi 17: 
 10:00~13:00  Symposium "Langage ; Communication"
  • Nobutaka MIURA (univ. Chûô)
  • Pauline CHERRIER (Univ. d'Aix-Marseille)
  • Kazuyoshi SUGAWARA (Univ. de Kyoto)
 14:00~17:00  Symposium "Religion ; Conception du monde"
  • Hua CAI (Univ. de Pékin)
  • Berthe M'BENE -MAYER (Univ. Omar Bongo)
  • Kenji SANO (Univ. Kanagawa)
  • Bernard RIGO (Univ. Nouvelle Calédonie)

Samedi 18 
 10:00~13:00  Symposium "Techniques ; Sciences médicales"
  • Akira GOTO (Univ. Nanzan)
  • Xing ZHOU (Univ. Aichi)
  • Lili BAI (Univ. Kanagawa)
 14:00~17:00 Symposium "Corps, Théâtre, Danses"
  • Ritsuko HIROTA (Univ. Kanagawa)
  • Masakazu NOMURA (Musée National d'Ethnologie, Osaka)
  • Michaël FERRIER (Univ.Chûô)
  • Raymond MAYER (Univ. Omar Bongo)

Organisation :
Univ. Kanagawa (Institut de recherches sur les cultures populaires du Japon)
Fondation MFJ, Bureau français de la MF

FIA-Programme_fr



* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Cycle de conférence « Penser la crise »

De l’imposture de « L’ère de l’opulence »
à l’oxymore de la « Prospérité sans croissance »

[ Conférence ]

en français avec traduction simultanée
vendredi 24 mai 2013 / 18 h 30 - 20 h 30
auditorium
Serge LATOUCHE (univ. de Paris-Sud)
Profil :
Professeur émérite de l'Université de Paris-Sud (Paris XI Sceaux Orsay) et objecteur de croissance. Par ailleurs, diplômé d'études supérieures en science politique et docteur en philosophie. Derniers ouvrages parus : Chroniques d'un objecteur de croissance (Ed. Médial-Sang de la terre, 2012), L'âge des limites (Ed. Mille et une nuits, 2012), Bon pour la casse. Les déraisons de l'obsolescence programmée (LLL Les liens qui libèrent, 2012), Vers une société d'abondance frugale (Ed. Mille et une nuits, 2011), Pour sortir de la société de consommation : voix et voies de la décroissance (LLL Les liens qui libèrent, 2010), Petit traité de la décroissance sereine (Ed. Mille et une nuits, 2007),  Le pari de la décroissance (Fayard, 2006), L'invention de l'économie (Albin Michel, 2005), Survivre au développement (Éd. Mille et une nuits, 2004).

Résumé :
 En 1958, John Kenneth Galbraith publie The Affluent Society (L'ère de l'opulence). En 2008, le Professeur Tim Jackson, publie Prosperity without Growth  (Prospérité sans croissance). Le premier ouvrage est en fait une critique pour dénoncer l'imposture de la société de consommation, tandis que le second utilise un oxymore provocateur pour démontrer la nécessité de penser une société frugale, mais qui n'exclue pas pour autant une véritable prospérité.
 La faillite de la réalisation de l'objectif du bonheur pour tous promis par la société de croissance oblige à s'interroger sur le contenu de la promesse. La surconsommation matérielle laisse une partie de plus en plus importante des populations dans la pénurie et n'assure même pas un véritable bien-être aux autres. La redéfinition du bonheur comme « abondance frugale dans une société solidaire » correspond à la rupture du projet de la décroissance. Elle suppose de sortir du cercle infernal de la création illimitée de besoins et de produits et de la frustration croissante qu'il engendre, et complémentairement, de tempérer l'égoïsme résultant d'un individualisme réduit à une massification uniformisante.

Discutant : NISHITANI Osamu (univ. des Langues étrangères de Tokyo)
Modérateur : KATSUMATA Makoto (univ. Meiji Gakuin)

Organisation : Bureau français de la MFJ, Fondation MFJ
Soutien : Institut français, Service culturel de l'ambassade de France au Japon
Collaboration : univ. de Tsukuba (Global Negotiation Program), éd. Sakuhinsha

* Une autre conférence est également prévue le vendredi 17 mai à l'université Dôshisha.
Serge_Latouche_doshisha.pdf

» 2013-05-24_PenserCrise_Latouche_3.pdf (Flyer de la conférence)

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Le courage, vertu démocratique

[ Conférence ]

en français avec traduction
mardi 28 mai 2013 / 18 h 30 - 20 h 30
salle 601
Cynthia FLEURY (American University of Paris)
Profil :
Cynthia FLEURY est professeur de philosophie politique à l’American University of Paris, chercheur au sein du laboratoire « Conservation des espèces, restauration et suivi des populations » au Muséum national d’Histoire naturelle (UMR 7204 CNRS/MNHN/UPMC). Elle travaille sur les outils de la régulation démocratique. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Dialoguer avec l’Orient (PUF, 2003), Les Pathologies de la démocratie (Fayard, 2005 ; Livre de poche, 2009) et La Fin du courage (Fayard, 2010 ; Livre de poche, 2011).

Discutant : MASUDA Kazuo (univ. de Tokyo)
Modératrice : Hélène LE BAIL (MFJ, UMIFRE 19)

Organisation : Bureau français de la MFJ
Collaboration : univ. Meiji.
Soutien : Institut français du Japon

* Une autre conférence est également prévue vendredi le 24 mai à l'université Meiji, campus de Surugadai. Voir pour plus de détails

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

La francophonie : Pour qui ? Pour quoi ?

[ Conférence ]

en français avec traduction simultanée
jeudi 30 mai 2013 / 18 h 30 - 20 h 30
auditorium
Jean-Marie KLINKENBERG (Académie royale de Belgique ; univ. de Liège ; Pdt. du Conseil de la langue française et de la politique linguistique)
Profil :
Jean-Marie Klinkenberg enseigne les sciences du langage à l'Université de Liège. Il a participé à la rénovation de la rhétorique au sein de l’équipe interdisciplinaire qu’est le Groupe µ, et a contribué à redéfinir la sémiotique dans une optique cognitive. Aussi spécialiste des cultures francophones, il a renouvelé leur approche en les envisageant dans une optique institutionnelle. Parmi ses livres récents : Précis de sémiotique générale (2000), La langue et le citoyen (2001), La littérature belge (2005), Petites mythologies belges (2009). Membre de l’Académie royale de Belgique, il préside le Conseil de la langue française de son pays.

Résumé :
La francophonie est une construction conceptuelle qui a une histoire : avant de se constituer — tardivement — en objet d’études, la francophonie a été un concept colonial, avant de devenir, au moment où s’amorce le processus de mondialisation, le ciment d’une culture de la diversité. Il est donc légitime de s’interroger sur les implications de l’avènement de l’idée francophone : quelles représentations de la langue l’idée francophonie véhicule-t-elle ? quel impact ces représentations ont elles eu et sont-elle susceptibles d’avoir aujourd’hui sur le citoyen ?  La réflexion peut aussi être prospective : quels objectifs sociaux l’idée francophone permet-elle de viser ? quelles missions peut-on raisonnablement attribuer à la francophonie, organisée ou non ?

Modératrice : KOMATSU Sachiko (univ. de Tsukuba)
Ouverture : Christophe MARQUET (Bureau français de la MFJ)

Allocution de S. E. l'ambassadeur Ahmed Araïta Ali, Président du Conseil de promotion de la francophonie au Japon
Allocution de M. Christophe de Bassompierre, Ministre-conseiller de l'ambassade du Royaume de Belgique

Organisation :
Bureau français de la MFJ
Société japonaise de didactique du français
Conseil pour la Promotion de la francophonie au Japon

Soutien : ambassade du Royaume de Belgique au Japon

LogoBelgianFPSForeignAffairs-EmbassyofBelgiumtrilingual.jpg

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Lunch Seminar on Japanese Economy and Society

Proposals and Realization of Temporary Villages 

[ Séminaire ]

en japonais sans traduction
vendredi 31 mai 2013 / 12 h 30 - 14 h
salle 601
HAMADA Jinzaburō (Urban Reconstruction Research Center)
This Lunch Seminar will be held exceptionally in Japanese, without translation. Discussion will pursue in both Japanese and English. 

Profile
Hamada Jinzaburô is a urban planner, director of the NPO research center Fukkô Machizukuri.

He introduced the Countainer Houses in Kobe after the 1995 earthquake and created the concept of “temporary city area.” He took part in the conception of disaster restoration plans in different areas of Tokyo, as well as in Pakistan. He conducted surveys among victims of disasters in Turkey, Taiwan, China (Sichuan) and supported restoration after the recent earthquakes in Niigata and Tôhoku. 

For the Lunch Seminar, Hamada Jinzaburô will start with the presentation of his concept of “temporary city area,” which was first developped after the Great Hanshin Earthquake in 1995. He will then present cases of setting up of temporary city areas after the 2011 Great East Japan Earthquake and tsunami and underline how to put into practice the renewal of communities.


Discussant : Cécile ASANUMA-BRICE (MFJ, UMIFRE 19)

Organisation : Bureau français de la MFJ
Co-organisation : CCIFJ

Résumé (in Japanese)


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Groupe de recherche
sur la culture imprimée à l'époque d'Edo

[ Séminaire de recherche fermé ]

en japonais sans traduction
vendredi 31 mai 2013 / 17 h 30 - 19 h 30
salle 601
SUZUKI Nao (univ. de Chiba)
【報告】 山東京伝『四季交加』(寛政十年)註釈(第2回)  
   
【趣旨】
従来は風俗資料としてしか見なされていなかった絵入戯作『四季交加』について、研究会参加者の意見を仰ぎつつ、画文の注釈作業を通じて山東京伝の独自性を明らかにする。

【コメント】 高木元(千葉大学)
【司会】 クリストフ・マルケ(日仏会館フランス事務所)


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > mai 2013

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)