Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


EBISU / Éditions

Ebisu-Etudes Japonaises

Numéro 52


Patrimonialisation et identités en Asie orientale 
「東アジアにおける文化遺産の形成とアイデンティティー」


Année :
2015
Prix :
- yen
- euros

Numéro thématique 
Patrimonialisation et identités en Asie orientale

  • Christophe MARQUET « Introduction » 
  • INADA Takashi, « L'évolution de la protection du patrimoine au Japon depuis 1950 : sa place dans la construction des identités régionales » 
  • KIKUCHI Yoshio (Introduction par Laurent NESPOULOUS), « Un musée des désastres à Fukushima » 
  • Benoît JACQUET, « Itō Chūta et son Étude architecturale du Hōryūji (1893) : comment et pourquoi intégrer l'architecture japonaise dans une histoire mondiale » 
  • Arnaud NANTA « L'organisation de l'archéologie antique en Corée coloniale (1902-1940) : du terrain aux musées coloniaux » 
  • FUJIHARA Sadao « Les échanges entre le Japon et l'Indochine française durant la seconde guerre mondiale : aux origines de la collection d'art khmer du musée national de Tokyo » 
  • CHAN Tsai-yun, « La légitimation du pouvoir Nationaliste à Taiwan au travers du musée du Palais : l'exemple de l'exposition des "Trésors d'art chinois" aux États-Unis » 
  • Damien KUNIK, « Des objets et des hommes : naissance des collections ethnographiques japonaises chez André Leroi-Gourhan et Shibusawa Keizō » 
  • KIKUCHI Akira, « La glocalisation de la protection du patrimoine folklorique : l'exemple des coutumes liées à la riziculture dans le Nord de la péninsule de Noto » 
  • Sylvie BEAUD, « La fabrique d'un patrimoine chinois : d'une production culturelle nationale à une tradition théâtrale locale » 


    Livres à lire 

    Comptes rendus 
    • par Marie-Noëlle Beauvieux : Akutagawa Ryûnosuke, Jambes de cheval, traduction et appareil critique Catherine Ancelot, postface Ninomiya Masayuki, Les Belles Lettres, Collection Japon, Série Fiction, 2013.
    • par Nicolas Mollard : Olivier Ansart, Une modernité indigène. Ruptures et innovations dans les théories politiques japonaises du xviiie siècle, Paris, Les Belles Lettres, 2014.
    • par Arnaud Nanta : Sakano Tōru 坂野徹, Fīrudo wāku no sengo-shi. Miyamoto Tsuneichi to kyū-gakkai rengō フィールドワークの戦後史—宮本常一と九学会連合 (L’histoire de l’après-guerre au travers des enquêtes de terrain. Miyamoto Tsuneichi et la Fédération des neuf sociétés savantes), Tokyo, Yoshikawa Kōbunkan 吉川弘文館, 2012.
    • par Bruno Amann : Frédéric Burguière, Institutions et Pratiques Financières au Japon, de 1600 à nos jours, Paris, Éditions Hermann, 2014.
Recension 
  • Christine LÉVY (dir.), Genre et modernité au Japon. La revue Seitô et la femme nouvelle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Les archives du féminisme », 2014.
  • Jean-Jacques TSCHUDIN, L’éblouissement d’un regard. Découverte et réception occidentales du théâtre japonais de la fin du Moyen Âge à la seconde guerre mondiale, Toulouse, Anacharsis, Collection Essais série « Histoire », 2014.
Ouvrages reçus 

Résumés 要旨 Abstracts

Le numéro est en libre accès sur Revues.org : http://ebisu.revues.org/1569
Rédaction :
  • Directeur de la publication
    • Christophe MARQUET
  • Comité de rédaction
    • Sylvie BEAUD, Jean-Michel BUTEL, Christophe MARQUET, Nicolas MOLLARD, Arnaud NANTA, Laurent NESPOULOUS.
  • Rédacteur en chef
    • Nicolas MOLLARD
  • Secrétaire de rédaction
    • Sylvie BEAUD
  • Comité scientifique
    • Natacha AVELINE (CNRS), Patrick BEILLEVAIRE (CNRS), Augustin BERQUE (EHESS), Robert BOYER (CEPREMAP), Laurence CAILLET (U. Paris X), William CLARENCE-SMITH (U. de Londres), Florian COULMAS (DIJ), Alain DELISSEN (EHESS), Nicolas FIÉVÉ (EPHE), Harald FUESS (U. de Heidelberg), Carol GLUCK (U. de Columbia), Jacques GRAVEREAU (HEC), HIROTA Isao (U. Teikyō), Annick HORIUCHI (U. Paris-Diderot), ISHIDA Hidetaka (U. de Tokyo), Jacques JAUSSAUD (U. de Pau), Paul JOBIN (U. Paris-Diderot), KAWADA Junzō (U. de Kanagawa), MIURA Nobutaka (U. Chūō), Jacqueline PIGEOT (U. Paris-Diderot), Karoline POSTEL-VINAY (CERI), Massimo RAVERI (U. Ca’Foscari), Jean-Francois SABOURET (CNRS), Cécile SAKAI (U. Paris-Diderot), Éric SEIZELET (U. Paris-Diderot), Pierre SOUYRI (U. de Genève), Bernard THOMANN (INALCO), Joël THORAVAL (EHESS), Yves TIBERGHIEN (U. British Columbia), Elisabeth WEINBERG DE TOUCHET (U. Lille I), Pierre-Étienne WILL (Collège de France), Claudio ZANIER (U. de Pise).
  • Relecture et traduction en japonais
    • MIKASA Maki, NAKAJIMA Miki
  • Relecture et traduction en anglais
    • Karen GRIMWADE
  • Mise en pages
    • Sylvie BEAUD
  • Revue soutenue par l'Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS
  • Éditeur et propriétaire du titre
    • Bureau français de la Maison franco-japonaise,
      3-9-25, Ebisu, Shibuya-ku, Tokyo 150-0013
      Tel : (03) 5421-7641 / Fax : (03) 5421-7651
    • Imprimé au Japon.
      ©2014, Maison franco-japonaise (Bureau français).

  • Indexations, référencements :
    • AERES, Bibliography of Asian Studies, International Political Science Abstract, Le Monde diplomatique, Persée, Réseau Asie
ISSN : 1340-3656

Accueil > EBISU / Éditions > Ebisu > Numéro 52