Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Présentation

Sylvie BEAUD-KOBAYASHI

Profil :
  • Lecturer (講師) à l’université Teikyô, Tokyo
  • Chargée d’enseignement à l’université Waseda (français langue étrangère), Tokyo
  • Chercheuse associée à l'Institut français de recherche sur la Japon à la Maison franco-japonaise, Tokyo
  • Membre de l’Association française des études chinoises (AFEC)
  • Membre de la European Association of Social Anthropologists (EASA)

  • Contact : sylviebeaud[at]gmail.com

    Pour un CV détaillé, voir : https://www.e-campus.gr.jp/staffinfo/public/staff/detail/3291/27

    Thèmes de recherche

    • Théâtre de masques et construction identitaire parmi les Chinois hans
    • Transmission des savoirs rituels et structures de parenté
    • Le rituel comme mode d'autorité dans la fabrication et l'expansion de la culture chinoise
    • Vers une anthropologie de l'extra-sensorialité. Usages et représentation du corps dans la pratique du reiki (France-Japon)
    La popularité grandissante du reiki en France comme au Japon conduit de nombreux français au Japon, dans une sorte de pèlerinage auprès de ses maîtres et sur ses lieux d'origine, en particulier le mont Kurama (Kyoto). L'étude de cette forme ritualisée d'utilisation de l'énergie universelle et de ses pratiquants revêt donc un triple enjeu : a) celui de mieux comprendre cette activité et les motivations des personnes impliquées ; b) celui d'examiner, en miroir, à travers leurs témoignages, les problèmes de société, communs ou particuliers à la France et au Japon, de même que les alternatives proposées ; c) celui des échanges interculturels au sein des réseaux d'adeptes afin de comprendre les processus cognitifs, sensoriels et extra-sensoriels mobilisés.


    Parcours académique

    • 2012 : Doctorat d’ethnologie, Université Paris Ouest Nanterre – La Défense, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative. Thèse : Masques en parade. Étude d’une identité Han à la jonction du politique et du rituel : l’exemple du Théâtre de Guan Suo (Yunnan, Chine), 570 p. Mention : Très honorable avec félicitations du jury à l’unanimité.
    • 2005 : Maîtrise de langue et civilisation chinoise, Département Chine, Inalco, Paris. Mémoire : Le répertoire du Guan Suo xi, théâtre rituel des Hans de Yangzong (Yunnan). Essai de traduction annotée et commentée, 2 vol., 206 p. Mention : Bien.
    • 2004 : DEA d’ethnologie, Université Paris X – Nanterre. Projet de thèse : Guansuoxi, ou comment les Hans de Yangzong (Yunnan, Chine) orchestrent les festivités printanières ?, 50 p. Article : La deuxième édition du Pont chinois, entre jeu et « sinophonie », 33 p. Mention : Très bien.
    • 2003 : Maîtrise d’ethnologie, certificat Études Orientales, Université Paris X – Nanterre. Mémoire : De l’habit au costume, une forme de revendication identitaire des Hans de Yangzong (Yunnan), 135 p. Mention : Très bien.
    • 1998-2000 : Séjour linguistique, Université du Yunnan, Kunming, Chine.

    Publications

    • 2018 : (avec Nozawa Jôji), Mainichi furansugo (Le français au quotidien), manuel, niveau avancé, « Fura bura – Flânerie dans le Japon quotidien », éditions de la NHK, 3 volumes : Octobre : pp. 87-123, novembre : pp. 83-119, décembre : pp. 83-119.
    • 2017, Masques en parade. Ethnicité et enjeux de pouvoir dans le Sud-Ouest de la Chine , Nanterre, Éditions de la Maison de l'archéologie et de l'ethnologie & Presses universitaires de Paris Ouest, 573 p.
    • 2017, « Corps humains, corps divins. Transformation rituelle des acteurs du Théâtre de Guan Suo », in B. Baptandier (dir.), Le corps lacunaire, le battement de la vie. Approches ethnologiques , Nanterre, Société d’ethnologie : 215-247.
    • 2016, « De l’exorcisme archaïque à l’art premier : différentes conceptions des masques « nuo  » de Chine en France. », Ateliers d’anthropologie, n° 43 « L’habillage des choses de l’art : des marchés aux collections en Himalaya et au-delà » (dir. G.Krauskopff & P. Dollfus), 18nbsp;p. (Accessible en ligne : https://ateliers.revues.org/10243)
    • 2015, « La fabrique d’un patrimoine chinois : discours et scénarios autour du Théâtre de Guan Suo », Ebisu-Études japonaises , n° 52 « Patrimonialisation et identités en Asie orientale » (dir. C. Marquet, L. Nespoulous et A. Nanta) : 291-321. (Accessible en ligne : https://ebisu.revues.org/1724)

    Activité scientifique

    • Membre du comité de rédaction de la revue en cours de création Lectures anthropologiques, publiée par l’Association française des ethnologues et des anthropologues (AFEA)
    • 2018 : (avec NOZAWA Jôji), Émission bi-hebdomadaire d’enseignement du français à la radio NHK, « フラぶら〜 Flânerie dans le Japon quotidien », niveau avancé, 24 émissions (accompagnées d’un manuel et d’un CD) ; octobre-décembre.
    • 2016 : « Ébauche d’un projet de recherche sur le reiki et ses pratiquants », Séminaire doctoral, 23 février 2016, Institut Français de Recherche à l’Étranger de la Maison franco-japonaise (MAEE/CNRS, UMIFRE 19), Tokyo.
    • 2015 : « Jouer Guan Suo pour s’affirmer Han de Yangzong (Yunnan, Chine) : enjeux de pouvoir et d’ethnicité dans le rituel », Conférence du Prix de thèse de l’archéologie et de l’ethnologie, 4 mars 2015, Maison René Ginouvès de l’archéologie et de l’ethnologie, Nanterre.

    Accueil > Recherche > Personnel de recherche Personnel Administratif > Sylvie BEAUD-KOBAYASHI