Maison Franco-japonaise: 日仏会館 日仏会館・フランス国立日本研究所(Umifre 19 フランス外務省・国立科学研究センター)

言語:JA / FR


日仏会館フランス事務所 / イベント・カレンダー

博士課程の学生のためのセミナー


使用言語:フランス語 (通訳なし)
日時: 2022年01月25日(火) 18:00〜20:00
場所: オンライン
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise
Umifre 19, MEAE-CNRS
Séminaire doctoral


DSC03774.JPG

La prochaine séance du séminaire doctoral aura lieu sur Zoom, le mardi 25 janvier 2022 à 18 h heure de Tokyo (10 h heure de Paris). Pour cette séance en visioconférence, nous aurons le plaisir d’écouter Yukiko Itoh, doctorante en sociologie à l'Inalco (Ifrae).
Sa communication s'intitulera :

« Les violences sexuelles à travers les médias au Japon. Des problèmes sociaux féministes à la cause publique (1980-aujourd'hui) »

Cette thèse a pour objectif de comprendre la question des violences sexuelles au Japon dans les années 2010 à travers les médias « traditionnels » et les plateformes numériques. Les revendications des mouvements contre les violences sexuelles concerne à la fois le champ intime et le champ politico-juridique. Les médias se situent précisément à l’intersection de ces deux champs, tandis que les réseaux sociaux servent à diffuser les paroles individuelles des militants, elles-mêmes récupérées par les médias de masse. Ce phénomène se constate au Japon avec la chaîne publique NHK et les hashtags #Withyou et #Metoo diffusés par la « manif’ des fleurs » pour appeler à manifester. Cette relation cyclique transformera la revendication des problèmes sociaux féministes en une cause publique, laquelle se traduit par l'agenda politique : la première modification depuis 110 ans des clauses sur les violences sexuelles du Code pénal japonais en 2017 ; un nouvel état des lieux de ces clauses en 2020. Alors que l’ONU désigne encore les violences sexuelles comme un des nombreux défis pour l’égalité des sexes, la prise de parole dans la société semble depuis toujours consister en des revendications contre la violence de genre pour parler de l’intersection des rapports de pouvoir et de domination. Le continuum de la violence de genre, partagé chez les militants, semble être le dénominateur commun : déjà dans les années 1980, la NHK commence à diffuser des émissions sur les violences sexuelles. La remise en perspective socio-historique du concept des « violences sexuelles » à partir des années 1980 met ainsi en lumière le caractère évolutif de ce concept dépendant du contexte politico-médiatique. La présente thèse a donc pour objectif d’éclairer l’évolution des mouvements sociaux féministes, les revendications féministes subsistantes et, enfin, la construction des problèmes publics ainsi que leur manifestation dans la société.

Yukiko Itoh est doctorante en sociologie et en études japonaises à l’IFRAE (UMR 8043) à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) depuis 2020 et chercheuse au Urban-Culture Research Center d’Osaka City University depuis 2021. Dans sa thèse, elle explore la façon dont la question des violences sexuelles devient visible dans la société japonaise à travers les médias dits « traditionnels » et les mouvements contre ces problèmes, en lien avec les nouvelles plateformes socio-numériques. Elle est également chargée des partenariats et relations internationales de la Fondation France-Japon de l’EHESS depuis 2018.


Pour participer à cette réunion et recevoir le lien Zoom, merci d'envoyer un mail aux responsables du séminaire doctoral à l'adresse suivante :

doctorantsmfj [ajouter @] gmail.com

En espérant vous voir nombreux.

* 日仏会館フランス事務所主催の催しは特に記載のない限り、一般公開・入場無料ですが、参加にはホームページのイベントカレンダーからの申込みが必須となります。警備強化のため、当日の受付に際しては身分証明書の提示をお願いしております。

« 前のイベント 次のイベント »

日仏会館フランス事務所 / イベント・カレンダー > 博士課程の学生のためのセミナー

2022年12月

        1 2 3
4 5 6 7 8
9
10
11
12
13 14
15
16
17
18
19
20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

2023年1月

1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11
12
13 14
15 16 17 18
19
20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31