Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19 MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Recherche / Research

Présentation

batiment.jpg

La Maison franco-japonaise de Tokyo est un dispositif de coopération franco-japonaise. Elle est composée d'une Fondation de droit japonais : la Fondation Maison franco-japonaise, qui héberge l'Institut français de recherche sur le Japon (UMIFRE 19) et une grande bibliothèque de littérature et de sciences humaines et sociales (SHS) en langue française (50 000 volumes). L'Institut se consacre aux recherches en SHS sur le Japon moderne et contemporain, dans une dimension régionale incluant l'Asie orientale. Il est placé sous la tutelle du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). En outre, depuis 2010, l'Institut constitue, avec le Centre d'études français sur la Chine contemporaine (CEFC) de Hong-Kong, l'une des deux composantes de l'unité de service et de recherche (USR) 3331, dite « Asie orientale », du CNRS.

Cette coopération a vu le jour grâce à la patiente volonté d'une société franco-japonaise constituée à la fin du XIXe siècle. Elle avait le projet d'offrir un lieu où pourrait être hébergée une équipe de scientifiques français avec laquelle nourrir une coopération fructueuse. Grâce au soutien du vicomte SHIBUSAWA Eiichi, banquier et industriel, et à la détermination de Paul CLAUDEL, alors ambassadeur de France au Japon, le projet a conduit à la création en 1924 de la Maison franco-japonaise ou Nichifutsu kaikan. Après avoir été longtemps implantée dans le quartier universitaire d'Ochanomizu, cette Maison occupe depuis 1995 un nouvel immeuble dans le quartier rénové d'Ebisu à Tokyo. L'équipe comprend actuellement 5 chercheurs français (dont son directeur) et une vingtaine de chercheurs associés.

L'Institut organise des séminaires, des conférences et des colloques, en coopération avec des universités et des centres de recherche japonais, français et étrangers. Il accueille également un séminaire mensuel, destiné aux doctorants francophones en SHS travaillant sur le Japon, ainsi que des ateliers de travail. Il diffuse par ailleurs des résultats de recherche en études japonaises à travers la revue électronique Ebisu et des publications monographiques. En outre, conformément à la mission d'intermédiation confiée par le MEAE, l'Institut mène des actions de soutien au développement des relations entre les communautés scientifiques et culturelles française et japonaise en mettant à disposition - par la Bibliothèque notamment - des informations sur les recherches françaises, en sciences humaines et sociales, et dans le domaine des débats d'idées qui se déroulent en France.

La dimension de coopération et de diffusion fait de l'Institut un espace de convergences scientifiques, en appui des réseaux grâce notamment à la traduction et à l'interprétariat. Il s'y développe de nombreuses collaborations avec des partenaires français (Institut français, universités, UMR, etc.) et japonais (universités, centres de recherche) ; certaines opérations scientifiques sont organisées avec la Fondation Maison franco-japonaise ou avec l'une des 27 sociétés savantes franco-japonaises qui lui sont rattachées.

[5 décembre 2018]




Accueil > Recherche > Présentation