Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19 MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Actualités

Actualités

lundi 02 décembre 2019

Rapport de l’Atelier de lecture à la Bibliothèque de la Maison franco-japonaise
4. Autour de la bande dessinée francophone

① mercredi 24 juillet 2019 de 18 h 30 à 20 h
② vendredi 26 juillet 2019 de 18 h 30 à 20 h
Lieu : Bibliothèque de la Maison franco-japonaise
Participants : 16 (mercredi 24 juillet), 10 (vendredi 26 juillet 2019)
Modérateur : Monsieur HARA Masato

La Bibliothèque de la Maison franco-japonaise a lancé une série d’ateliers de lecture et de traduction de bandes dessinées francophones, dont la quatrième séance a eu lieu les 24 et 26 juillet..
M. Hara, traducteur de nombreuses bandes dessinées et modérateur de l’atelier, a d’abord expliqué brièvement leur but, qui est avant tout de tenter d’augmenter l’intérêt des lecteurs japonais pour la BD francophone.
Nous avons fait un tour de table avant d’ouvrir l’atelier.

Voici le rapport de M. Hara sur la quatrième séance de l’atelier de lecture :

« L’ouvrage que nous avons lu pour cette séance est celui de Zviane, Apnée, publié en 2010 chez Pow Pow (Montréal).
Apnée.png    Après Paul à Québec de Michel Rabagliati, nous nous penchons à nouveau sur une œuvre québécoise : Apnée, de la bédéiste Zviane.
   Zviane s’est rendue au Japon pour l'exposition « Connaissez-vous la bande dessinée du Québec ? La BDQ en 25 moments et 7 auteurs », organisée par le Kyoto International Manga Museum entre le 9 décembre 2017 et le 20 février 2018, et a accordé un entretien disponible en japonais sur le site suivant : https://comicstreet.net/interview/author/zviane/
   Selon cet entretien, Apnée serait une œuvre inspirée par un manga de Nananan Kiriko. L’histoire raconte le retour au travail de Sophie, employée dans une entreprise de planification et de gestion de concerts, arrêtée pour dépression. Le récit dépeint silencieusement et avec une certaine indifférence sa vie quotidienne instable tout en y entremêlant un monologue introspectif.
   Comme lors de l’atelier précédent, les participants avaient reçu à l'avance le texte pour se préparer. Chacun a traduit un extrait de plusieurs lignes et tous se sont entraidés pour la grammaire et les difficultés liées aux références culturelles.
   L’album commence par une scène de souvenirs, mais en fait, la même scène est à nouveau dessinée à la fin du récit ; le sens n’est pas clair tant qu’on n’a pas lu l’histoire jusqu’à la dernière page. L’ouvrage ne présente pas uniquement des conversations entre les personnages, mais aussi le récit des événements de la vie de l’héroïne, raconté à la première personne, tel un monologue intérieur. Le récit progresse tandis que la conversation, la narration et les images se mêlent et créent un portrait intime des événements. Comme peu de lecteurs japonais n’avaient encore lu d’œuvres narratives comme celle-ci, la lecture pouvait être un peu difficile au premier abord. Un des avantages de l’atelier de lecture dans un tel cas, je pense, est de permettre aux lecteurs d’améliorer leur compréhension tout en donnant leur opinion.
   Comme Paul à Québec, Apnée est une bande dessinée québécoise, mais on n’y trouve pas beaucoup de mots ou d’expressions spécifiquement québécoises et à cet égard la lecture a semblé plus facile pour les participants qui ne connaissent pas le français québécois que lors de notre dernier atelier. Toutefois, il se trouvait quand même quelques mots et expressions inconnus en France et en Belgique, de sorte que ce fut une bonne occasion de constater la diversité des expressions françaises.
   Pour le moment, il est encore difficile d’obtenir des bandes dessinées québécoises au Japon, mais j’espère qu’Apnée trouvera des lecteurs, car c’est un album qui a un charme introspectif et poétique.
   Je tiens, dans les prochains ateliers, à continuer de lire d’autres types de BD avec nos participants. »

Un « Atelier de lecture à la Bibliothèque de la Maison franco-japonaise : autour de la bande dessinée francophone » se tiendra une fois par mois. Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à vous joindre à nous en vous inscrivant à la bibliothèque.


Accueil > Bibliothèque > Actualites > Rapport de l’Atelier de lecture à la Bibliothèque de la Maison franco-japonaise4. ...