Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

Séminaire doctoral


en français sans traduction
Date vendredi 27 janvier 2023 / 18h (JST)
Lieu Hybride : salle 601 & zoom
Conférencier Anaïs Cornier, doctorante à l’Inalco/Ifrae-Cnrs et Paris Dauphine PSL (France) et Ochanomizujoshi Daigaku (Japon)

Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise
Umifre 19, MEAE-CNRS
Séminaire doctoral


DSC03774.JPG

La première séance du séminaire doctoral de cette année se déroulera le vendredi 27 janvier 2023 à 18h, heure de Tôkyô (10h, heure de Paris) en format hybride.

Elle se tiendra à la fois en présentiel en salle 601, 6ème étage, à la Maison Franco-Japonaise à Ebisu, et en distanciel, vous trouverez le lien zoom ci-dessous :

https://us02web.zoom.us/j/84340026427?pwd=RXl2TERtTzRoTUJtQWdnYUhmT1ZqQT09

ミーティングID: 843 4002 6427
パスコード: 4aasnt

Pour cette séance en hybride, nous aurons le plaisir d’écouter Anaïs Cornier, doctorante à l’Inalco/Ifrae-Cnrs et Paris Dauphine PSL (France), et Ochanomizujoshi Daigaku (Japon).

Titre de l’intervention : « Les violences sexuelles au Japon par l’analyse des politiques publiques »

Résumé de l’intervention :  Ce travail de thèse, en codirection avec Isabelle Konuma (Inalco) et Catherine Cavalin (Paris-Dauphine), est à la croisée des domaines entre la sociologie, le genre, les politiques publiques et les études japonaises. Il s’agit d’analyser au cours de ce travail les mécanismes auxquels sont confrontées les personnes luttant contre le problème des violences sexuelles au Japon vis-à-vis de l’application des politiques publiques. Ces violences sexuelles et leur relative invisibilité seront évaluées de manière contextuelle, c’est-à-dire à la fois au sens d’un point de vue nippo-centré et par comparaison (non-systématique) avec des éléments de politiques publiques dans d’autres pays depuis la fin des années 1990.

Éléments biographiques : Anaïs est détentrice d’un master 2 de japonais en Langue, Littérature et Civilisation de l’université Bordeaux III et le mémoire de ce master, fait sous la direction de Christine Lévy, portait sur l’invisibilité de la sphère lesbienne dans la société japonaise contemporaine. Anaïs a ensuite quitté le milieu académique quelques années pour travailler au Japon puis a repris ses études en France. Après obtention d’une licence de sociologie à Toulouse, elle a obtenu un master 2 à l’EHESS de Paris et le mémoire portait sur les pratiques contraceptives des gynécologues au Japon et a été fait sous la direction de Michel Bozon. Elle a ensuite candidaté à un contrat doctoral pour étudier les violences de genre au Japon, terrain actuellement en cours de réalisation à Tôkyô.   

Nous vous signalons toutefois que des termes qualifiant les violences sexuelles seront utilisés à l’oral comme à l’écrit lors ce séminaire, nous vous conseillons donc de ne pas suivre cette présentation si vous avez une sensibilité particulière au regard de cette thématique afin de vous préserver.

En espérant vous voir nombreux.

* L'accès aux manifestations de la MFJ est gratuit (sauf mention contraire), mais l'inscription préalable est obligatoire.
Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web.
Dans le cadre des mesures de sécurité renforcées, une pièce d'identité sera demandée à l'entrée.

« précédent suite »

Accueil > Agenda > Séminaire doctoral

janvier 2023

DIM LUN MAR MER JEU VEN SAM
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11
12
13 14
15 16 17 18
19
20
20
21
22 23 24 25 26
27
27
28
29 30 31        

février 2023

DIM LUN MAR MER JEU VEN SAM
      1
2
2
3
4
5 6 7 8 9 10
11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21
22
23 24 25
26 27 28