Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

Dix ans après Fukushima, la grande désillusion ?


en français sans traduction
Date lundi 22 mars 2021 / 18 h - 20 h
Lieu En ligne
Conférencier Rémi Scoccimarro (Univ. Toulouse Jean-Jaurès)

josen.JPG

Travaux de décontamination dans la zone interdite de Fukushima©️Scoccimarro 2019

Cliquer le lien suivant pour écouter la conférence : https://teams.microsoft.com/dl/launcher/launcher.html?url=%2F_%23%2Fl%2Fmeetup-join%2F19%3Ameeting_YmFlYzJmNzAtMjBhMS00NDdiLTkwYmEtYjdmNTQ5MjgxMTM2%40thread.v2%2F0%3Fcontext%3D%257b%2522Tid%2522%253a%2522b0a81982-5742-414a-8c03-22132dd791a0%2522%252c%2522Oid%2522%253a%2522bfa508c1-8114-4903-9396-4760a1a89525%2522%257d%26anon%3Dtrue&type=meetup-join&deeplinkId=c5e7cda8-4e07-4ac1-917f-6191c9761efa&directDl=true&msLaunch=true&enableMobilePage=true&suppressPrompt=true

Lorsqu’il survient, dans un contexte de catastrophes naturelles (séisme et tsunami majeurs), l’accident nucléaire de Fukushima semblait amorcer le début de nombreuses ruptures. Cet événement a bouleversé le secteur de l'énergie : production, consommation, politique... Et l'opinion publique s'est également interrogé sur les suites à donner après ces événements. Depuis, combien de fois, au Japon ou ailleurs, n’a-t-on pas entendu pendant ces 10 années le terme de « post-Fukushima », pour presque tout, et souvent n’importe quoi ?

Pour continuer à se questionner en regardant si le 11 mars a réellement changé la donne, nous examinerons d’abord comment la catastrophe de « Fukushima n°1 » et le tsunami, sont des co-productions, au sein desquelles les choix de la société japonaise d’après-guerre comptent autant que l’aléa naturel (un variant tout sauf aléatoire au Japon). Parallèlement, on tentera d’expliquer le dilemme présent au Japon entre une énergie sur-nucléarisée ou sur-carbonée. La difficulté de quitter le nucléaire s'entrechoque avec les relations tissés par le PLD (Parti Libéral Démocrate) au pouvoir et certaines localités. Elle met en avant les freins à engager l'énergie renouvelable. S’agissant de la reconstruction des territoires dévastés, par le tsunami comme par la contamination radioactive, là aussi peu d'évolutions, et même au contraire une fuite en avant avec l’édification de digues et de barrages pharaoniques, qui tiennent peu compte de certains enseignements de la catastrophe du 11 mars. 10 ans après, les paradigmes semblent les mêmes. Est-ce alors la fin des illusions de changements dans l'archipel ?

Modérateurs : Serge Marti (APFJ), Mathieu Rocher (APFJ), Ayana Nishikawa (APFJ)

Organisation : Association Presse France Japon (APFJ), IFRJ-MFJ

* L'accès aux manifestations de la MFJ est gratuit (sauf mention contraire), mais l'inscription préalable est obligatoire.
Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web.
Dans le cadre des mesures de sécurité renforcées, une pièce d'identité sera demandée à l'entrée.

« précédent suite »

Accueil > Agenda > Dix ans après Fukushima, la grande désillusion ?

juillet 2021

DIM LUN MAR MER JEU VEN SAM
        1 2
3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19
20
20
21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

août 2021

DIM LUN MAR MER JEU VEN SAM
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

septembre 2021

DIM LUN MAR MER JEU VEN SAM
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21
22
22
23
24
25
26 27 28 29 30