Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19 MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

La création en sciences sociales

[ Conférence ]

avec traduction simultanée
Date lundi 24 juin 2019 / 18 h 30 – 20 h 30
Lieu auditorium
Conférencier Ivan JABLONKA (univ. Paris 13)
20190624Jalblonkalivre.jpg

Historiens, sociologues, anthropologues, politistes ont forgé des outils qui leur permettent de comprendre le passé et le présent des sociétés, leurs modes de fonctionnement, leurs mutations ; ils comptent parmi les rares acteurs à pouvoir offrir à leurs concitoyens un discours de vérité. En revanche, ils ont du mal à reconnaître le potentiel de création et d’innovation dont leurs disciplines sont porteuses. Or le travail du chercheur ne se limite pas à remplir des « contenus » en étudiant des « objets », périodes, espaces, institutions ou groupes. La recherche peut aussi se concevoir comme une recherche sur sa forme. Dès lors, les sciences sociales apparaissent comme un domaine vivant et en constante évolution, ouvert à la littérature, au spectacle vivant, aux arts graphiques et audiovisuels.

20190624Jablonka.jpg Ivan Jablonka est un historien français, ancien élève d’Alain Corbin. Professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris-XIII et écrivain, il est rédacteur en chef de la revue en ligne La Vie des Idées et co-directeur, avec Pierre Rosanvallon, de la collection La République des idées aux éditions du Seuil. Dans L'histoire est une littérature contemporaine (2014), à la fois fondement théorique de ses écrits et « manifeste pour les sciences sociales », il montre qu'on peut concilier sciences sociales et création littéraire. Son ouvrage Laëtitia ou La fin des hommes (Seuil, 2016) a été sélectionné pour le Prix Renaudot et le Prix Goncourt. Il a reçu le Prix Médicis 2016, le prix littéraire Le Monde ainsi que de nombreux autres prix littéraires.


A propos de ses ouvrages majeurs :

Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus (Seuil, 2012. Traduit en japonais en 2017, Presses de l'université de Nagoya.)
Ce livre raconte la vie et la mort de Matès et Idesa Jablonka, les grands-parents paternels de l’auteur, depuis la Pologne jusqu’à Auschwitz en passant par l’engagement dans le Parti communiste polonais, l’exil en France et le régime de Vichy. Ce récit-essai, basé sur une vingtaine de fonds d’archives et de nombreux témoignages, tente de faire revivre les disparus entre histoire, mémoire et travail de deuil.
Du point de vue historiographique, le livre s’inscrit dans le courant de l'histoire des vies ordinaires, de l'ego-histoire, de la micro-histoire. D’un point de vue méthodologique, Jablonka introduit des outils qu’il réutilisera dans ses ouvrages ultérieurs (notamment Laëtitia ou la fin des hommes) : tombeau pour les disparus, récit de l’enquête, interdisciplinarité, alternance entre passé et présent, « je » de méthode, littérature du réel, etc.

Laetitia ou la fin des hommes (Seuil, 2016)
Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d’être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans.
Ce fait divers s’est transformé en affaire d’État. Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille et les acteurs de l’enquête, avant d’assister au procès du meurtrier en 2015. Il a étudié le fait divers comme un objet d’histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à vivre dans la peur, et ce parcours de violences éclaire à la fois sa fin tragique et notre société tout entière.

L'Histoire est une littérature contemporaine : Manifeste pour les sciences sociales (Seuil, 2014. Traduit en japonais en 2018, Presses de l'université de Nagoya)


masatsugu-ono.jpg ONO Masatsugu est professeur à l'université Waseda et spécialiste de la littérature francophone. Écrivain, il est lauréat des prix Mishima en 2002 et Akutagawa en 2014. Son roman Lion Cross Point a été traduit en anglais.


Conférencier : Ivan JABLONKA (univ. Paris 13)
Discutant : ONO Masatsugu (écrivain)
Modératrice : Cécile SAKAI (IFRJ-MFJ)

Organisation : IFRJ-MFJ
Collaboration : Univ. Nanzan
Parrainage : Ambassade de France au Japon/IFJ



(Nous tenons à remercier l'Institut français de Séoul et l'Institut français de Tokyo pour leurs collaborations.)
Nanzan University.gif

* L'accès aux manifestations de la MFJ est gratuit (sauf mention contraire), mais l'inscription préalable est obligatoire.
Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web.
Dans le cadre des mesures de sécurité renforcées, une pièce d'identité sera demandée à l'entrée.

« précédent suite »

Accueil > Agenda > La création en sciences sociales

décembre 2019

DIM LUN MAR MER JEU VEN SAM
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Programme des manifestations publiques2019 (PDF)

Programme des manifestations publiques2018 (PDF)

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)