Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19 MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Présentation

Mathieu CAPEL

Profil :
  • Chercheur de l'Institut français de recherche sur le Japon de la Maison franco-japonaise, UMIFRE 19 MEAE-CNRS
  • Maître de conférences à l’université Grenoble Alpes, UFR Langues étrangères (ILCEA4/CREO Centre de Recherches et d’Etudes Orientales)
  • Chercheur associé au Centre de recherches sur le Japon CRJ-EHESS
  • Chercheur associé à l'Institut de Recherches sur le Cinéma et l'Audiovisuel (IRCAV) - EA185
  • Membre de la Société française des études japonaises SFEJ
  • Membre de l'Association française des enseignants et chercheurs en cinéma et audiovisuel AFECCAV
  • Membre titulaire du Centre de recherches et d'études orientales (CREO) - ILCEA4 - EA7356

  • Contact : Maison franco-japonaise, 3-9-25, Ebisu, Shibuya-ku, Tokyo, 150-0013, Japon
    Tél : (81) 3-5421-7641
    Fax : (81) 3-5421-7651
    Mail : capel[at]mfj.gr.jp

    Pour un CV détaillé, voir https://gr.academia.edu/MathieuCapel/CurriculumVitae.

    Thèmes de recherche

    • Histoire du cinéma, théorie, esthétique
    • Histoire du cinéma au Japon
    • Pensée japonaise contemporaine
    • Cinéma, postmodernisme, société de consommation, société d'information, écrans
    Le projet de recherche au sein de l'Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise a pour ambition de dégager les dynamiques à l'œuvre dans la production cinématographique au Japon des années 1980 à nos jours, tant au niveau des conditions de production, que de ses principaux thèmes et options esthétiques. Dans une logique transdisciplinaire et comparatiste, il s'agit d'allier les acquis de l'analyse filmique aux développements des théories littéraire, philosophique et sociologique. Quatre axes principaux structurent la recherche :
    1/ décrire le nouveau paysage cinématographique japonais, après la refonte structurelle de ses modes de production.
    2/ évaluer l'impact sur les films du tournant des années 1990 (dégonflement de la bulle spéculative, la fin de Shôwa et le début de Heisei, la fin du bloc de l'Est, etc.) à travers plusieurs études monographiques : Sômai Shinji, Yanagimachi Mitsuo, Kurosawa Kiyoshi, Takita Yôjirô, Morita Yoshimitsu, Sawai Shinichirô, parmi d'autres.
    3/ étudier les transferts de forme entre cinéma et littérature, notamment à travers la figure de l'écrivain Nakagami Kenji.
    4/ établir la généalogie formelle des films post-Fukushima liés aux questions environnementales, notamment à travers le corpus des films industriels et d'entreprise.


    Parcours académique

    • 2014-2015 : Chercheur post-doctoral - Labex Création Arts Patrimoine (CAP)/HiCSA (Histoire Culturelle et Sociale des Arts)/CRAL (Centre de Recherche sur les Arts et le Langage)
    • 2012 : Doctorat cinéma et audiovisuel - université Sorbonne Nouvelle-Paris 3
    • 1997 : Maîtrise Lettres modernes - université Sorbonne Nouvelle-Paris 3

    Publications

    • Ensemble consacré au cinéaste Suzuki Seijun pour la revue Trafic, n° 107, septembre 2018, P.O.L, p. 80-105 :
      - SUZUKI Seijun, « Neige Pluie Vent » (trad. M. Capel), p. 80-85.
      - HASUMI Shigehiko, « Suzuki Seijun, à l’origine de son silence » (trad. M. Capel), p. 86-96.
      - CAPEL Mathieu, « La peau et les os », p. 97-105.
    • « Le paradoxe Iwanami, ou l’invention des auteurs », in Cahiers du CAP, n° 5, Publications de la Sorbonne, 2018, p. 217-254. Pour plus d'informations : http://labexcap.fr/publication/cahiers-du-cap-n5-les-dimensions-relationnelles-de-lart-processus-creatifs-mise-en-valeur-action-politique/
    • Evasion du Japon. Cinéma japonais des années 1960, Ed. Les Prairies ordinaires, coll. Cinéma, 2015.
    • (trad.) KOBAYASHI Takiji, Le Propriétaire absent suivi de Méthodologie du roman, Amsterdam, 2017.
    • (trad.) HIRATA Oriza, Trois sœurs - version androïde / Sayonara v.2, Ed. Les Solitaires intempestifs, 2014.
    • (trad.) YOSHIDA Kijû, Odyssée mexicaine, Ed. Capricci, 2013. Lauréat 2014 du 19ème prix de la Fondation Konishi pour la traduction franco-japonaise.
    Pour une liste complète des publications et activités de recherches : https://gr.academia.edu/MathieuCapel/liste-publications


    Activité scientifique

    • Co-rédacteur en chef de la revue Ebisu – Études japonaises
    • Communication : « Jusqu’où le cinéma japonais est-il un cinéma européen ? », Congrès de l’Afeccav, 5-7 juillet 2018, Strasbourg, France.
    • « Rencontres autour de la traduction franco-japonaise », Bibliothèque de la Maison franco-japonaise, 20 juin 2018.
    • Conférence : « Grains, surfaces, fragments. Cinéastes japonais face aux années soixante. », Institut Français, dans le cadre de la programmation « Mai 68 et le cinéma » ; Discussion/débat : avec le cinéaste Yoshida Kijû, Institut Français, dans le cadre de la programmation « Mai 68 et le cinéma », 27 mai 2018.
    • Sous-titrage du film E wo kaku kodomotachi (Les enfants qui dessinent), Hani Susumu, 1956, pour projection dans le cadre de l’exposition « Kodomo no kuni – mémoire et enfance au Japon », La Maréchalerie, Versailles, 17 mai-8 juillet 2018 (commissaire : Vincent Romagny).

    Accueil > Recherche > Personnel de recherche Personnel Administratif > Mathieu CAPEL