Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

vendredi 27 novembre 2020

Colloque franco-japonais

Le travail au XXIe siècle au Japon et en France


avec traduction simultanée
vendredi 27 novembre 2020 / 17 h 30 - 20 h 30
En ligne
Nicolas HATZFELD (univ. Paris-Nanterre), Dominique MÉDA (univ. Paris Dauphine-PSL), MIZUMACHI Yūichirō (univ. de Tokyo), OGUMA Eiji (univ. Keiō)
2020112728Colloquetravail.jpg

Cliquer sur l'image pour plus d'informations.



* Inscription close.




*Ce colloque se tiendra en ligne.
Un e-mail d'invitation, avec un ID de réunion et un mot de passe, sera envoyé le jour même du colloque, avant 15 h, à l'adresse indiquée lors de votre inscription. Merci de bien vouloir les entrer dans l'application Zoom afin de participer à l'événement.
Pour plus d'informations sur les modalités d'adhésion, veuillez consulter : www.youtube.com/watch?v=KR6IJM6PRFk



Les progrès technologiques, la mondialisation, la mutation du capitalisme et la transition démographique sont autant de facteurs qui agissent sur un processus de transformation du monde du travail et de la société dans son ensemble en ce début de XXIe siècle. Au Japon, ce processus est stimulé par un mouvement de « réforme pour une nouvelle manière de travailler », initié par le gouvernement japonais et traduit par un amendement du droit du travail qui incite les entreprises à changer leur mode de gestion des ressources humaines. En France, la question de la réforme du code du travail pour s’adapter aux transformations technologiques, économiques et sociales est également à l’ordre du jour depuis au moins une décennie. Cependant, que ce soit au Japon ou en France, ces changements ont un impact sur les conditions de travail et, plus largement, sur le contrat social. Et elles suscitent à la fois des inquiétudes, car accompagnées par une stagnation du niveau de vie, une montée des inégalités et un affaiblissement des formes syndicales traditionnelles, mais aussi l’espoir d’une meilleure intégration des femmes sur le marché du travail. De plus, au cours de l’année 2020, l’épidémie mondiale de coronavirus a provoqué de nombreux bouleversements dans les modes de travail. Ce colloque, en réunissant à la fois des chercheurs et des acteurs des relations du travail en transformation, tentera, par la confrontation des cas japonais et français, de proposer des pistes de réflexion sur ce qui constitue une des grandes évolutions ce début de XXIe siècle.


Programme

17 h 30 - 17 h 45 Mot de bienvenue
NAKAJIMA Atsushi (président de la Fondation Maison franco-japonaise)
Bernard THOMANN (directeur de l’Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise)

17 h 45 - 18 h 45 Conférence d’ouverture
Droit du travail et emploi : le modèle social français est-il coupable ?
Dominique MÉDA (univ. Paris Dauphine-PSL)

18 h 45 - 20 h 30 Table ronde
Modérateur : Bernard THOMANN
Participants : MIZUMACHI Yūichirō (univ. de Tokyo), Nicolas HATZFELD (univ. Paris-Nanterre), OGUMA Eiji (univ. Keiō)


Organisation : IFRJ-MFJ, Fondation MFJ
Soutien : ANR


**Clause de non-responsabilité lié à des problèmes techniques

L’interprète ne peut être juridiquement tenu responsable dans les cas suivants.
- en cas d'interruption provisoire ou prolongée des services d'interprétation, du fait de défaillance technique ou de connexion causée par une catastrophe naturelle ou tout autre cas de force majeure (incendie, tremblement de terre, typhon, coupures d’électricité, etc.)
- en cas de difficulté à interpréter du fait de la baisse de la qualité de la transmission audio ou vidéo arrivant sur le canal de l’interprète
- en cas de mauvaise réception du canal audio de l’interprète
- en cas de dommages dûs à un accès non autorisé, à la divulgation ou à la perte de données transitant par le système de visioconférence ou la plateforme RSI



* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Les solidarités à l’épreuve de la Terre : vers des territoires de résilience ?

Retrouver l’autonomie dans la nature en temps de crise ? Agroécologie et permaculture

[ Séminaire de recherche ]

en français sans traduction
vendredi 27 novembre 2020 / 9 h - 11 h 30 (France) / 17 h - 19 h 30 (Japon)
En ligne

En raison de la crise de la Covid-19, le séminaire qui était prévu à l'Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise en avril 2020 est remplacé par trois demi-journées (9 h - 11 h 30 à l'heure française) en visioconférence via Zoom.

Pour le descriptif du séminaire, nous vous invitons à consulter l'appel à communications publié sur les sites suivants :
https://retoursterre.hypotheses.org/122
https://calenda.org/756335
https://www.mfj.gr.jp/agenda/2020/04/25/territoires_de_resilience/

Par rapport à ce qui était prévu, nous souhaiterions davantage que ces séances soient l'occasion de partager les réflexions, prospections et explorations de chacun.e des participant.e.s afin de répondre aux enjeux scientifiques et sociaux qui taraudent actuellement la planète entière autour de crises multiples dont la pandémie, mais également des catastrophes naturelles et industrielles. Pour ces échanges, nous prendrons le parti pris sur les échanges « intergénérationnels » entre chercheurs via la participation communication de jeunes chercheurs (doctorants, post-doctorants) et de chercheurs confirmés. Nous avons également limité le nombre d'interventions à deux ou trois par séance pour privilégier ces moments de rencontre et de dialogue.
Enfin, nous envisageons deux autres séances en janvier-février 2021 consacrées aux représentations et rapports à la nature face aux crises de la modernité au Japon et en Europe. Nous vous en communiquerons ultérieurement le programme.


Modalités de participation

Toutes les séances se dérouleront sur Zoom et la participation est sur inscription.


Merci de nous contacter au préalable à l'adresse suivante en précisant les séances auxquelles vous souhaiteriez assister : kenjiro.muramatsu [ajouter @] univ-lyon3.fr

**Un e-mail d'invitation, avec un ID de réunion et un mot de passe, sera envoyé à l'adresse indiquée lors de votre inscription. Merci de bien vouloir les entrer dans l'application Zoom afin de participer à l'événement.
Pour plus d'informations sur les modalités d'adhésion, veuillez consulter : www.youtube.com/watch?v=KR6IJM6PRFk


Nous vous remercions pour votre compréhension.

Ce séminaire est ouvert aux chercheurs confirmés comme aux jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants) de différentes disciplines (philosophie, histoire, anthropologie, sociologie, économie...) et d'études aréales (Europe, Japon, Asie, etc.).
Les présentations et discussions se feront essentiellement en français. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de plus de renseignements.


Contacts :

Laurence Granchamp, maître de conférences, université de Strasbourg, Dyname UMR7367 : laugran [ajouter @] unistra.fr

Kenjiro Muramatsu, maître de conférences, université Jean Moulin Lyon 3, IETT EA4186 : kenjiro.muramatsu [ajouter @] univ-lyon3.fr

Nicolas Baumert, maître de conférences, université de Nagoya : baumert [ajouter @] ilas.nagoya-u.ac.jp


Programme
Horaires : 9 h - 11 h 30 (France) / 17 h - 19 h 30 (Japon)
Les heures indiquées ci-dessous sont les heures françaises.

Modérateur : Jean Lagane, maître de conférences en sociologie – HDR, LAMES - CNRS - Aix-Marseille Université.

9 h - 10 h 20 : présentation de Madame Florence Pinton, professeure, AgroParisTech, suivie d’une discussion.
Titre : L’agriculture biologique et les circuits de proximité en France : un système agroalimentaire émergeant ?

10 h 20 - 10 h 30 : pause café en ligne (communication libre sur Zoom)

10 h 30 - 11 h 30 : présentation de Madame Leila Chakroun, doctorante en sciences de l’environnement à l’université de Lausanne, suivie d’une discussion.
Titre : La permaculture en milieu japonais : retrouver la culture au bout de la nature ?
Résumé :
De manière discrète mais non moins influente, la permaculture inspire et motive d’autres manières de se relier à la terre et de nouvelles manières de concevoir son rôle dans la société actuelle. Au Japon, elle essaime tout particulièrement dans les « friches » : en réinvestissant certains des lieux les plus affectés par la déprise agricole et l’exode rural. Sous des formes un peu différentes, elle se diffuse également dans les grandes métropoles, à travers des conférences, des livres des jardins collectifs et des bacs de culture sur les toits.
Les similitudes de la permaculture avec la coexistence constitutive des paysages ruraux traditionnels des satoyama 里山 et avec l'agriculture naturelle (自然農) ont nourri le mouvement japonais de permaculture depuis ses débuts. En conséquence, au Japon, la permaculture est investie et transmise non seulement comme un mode de vie et de culture de la terre plus écologique, mais aussi comme une manière de faire revivre la sagesse et les savoir-faire traditionnels. Les permaculteurs oeuvrent dans cette perspective dans un but d’écologiser la culture japonaise, afin de faire perdurer simultanément la culture, et la nature dont elle dépend. En ce sens, à l’inverse de la culture raffinée des haïkus, de l’ikebana et des bonsaïs, qui s’évertue à « retrouver la nature au bout de la culture » (Berque, 1986), les permaculteurs japonais viseraient plutôt à retrouver la culture au bout de la nature.
Référence : Berque, A. (1986). Le sauvage et l’artifice. Les Japonais devant la nature. Paris : Gallimard.


Organisation : Programme Misha « Retours à/de la Terre 2018-2020 »
Co-organisation : IFRJ-MFJ

Pour s'inscrire, écrire à l'adresse suivante : kenjiro.muramatsu@univ-lyon3.fr





* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > novembre 2020