Maison Franco-japonaise: 日仏会館 Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (Umifre 19, MEAE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

mardi 24 novembre 2020

Séminaire doctoral


en français sans traduction
mardi 24 novembre 2020 / 18 h - 20 h
En ligne
Institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise
Umifre 19, MEAE-CNRS
Séminaire doctoral


DSC03774.JPG

La prochaine séance du séminaire doctoral aura lieu sur Zoom, le mardi 24 novembre 2020 à 18 h heure de Tokyo (11 h heure de Paris, lien à la fin du mail).

Nous aurons le plaisir d'écouter l'intervention de :

Sania Carbone, étudiante de master 2 à l’Inalco sous la direction de M. Laurent Nespoulous.

« L'urbanisation autour des complexes monastiques à l'époque médiévale »

À partir des années 1960, la découverte et la fouille de la ville portuaire de Kusado Sengen (département d’Hiroshima), suivie par celles de la jôkamachi d’Ichijôdani (département de Fukui), ont prouvé la nécessité de recourir à l’archéologie pour étudier les villes médiévales. Depuis, les fouilles archéologiques se sont multipliées dans tout l'archipel, enrichissant considérablement nos connaissances sur l'urbanisme à l'époque médiévale. Cependant, un phénomène reste encore peu étudié par les archéologues : celui de l'urbanisation autour des grands complexes monastiques. Très peu de ces agglomérations ont fait l'objet de fouilles programmées et nos connaissances s'appuient presque exclusivement sur l’étude des sources écrites et cartographiques. Pourtant les vestiges exceptionnels de routes pavées, de murs en pierre, d'habitat, mis au jour sur des sites comme celui du Binman-ji (département de Shiga), du Negoro-ji (département de Wakayama) ou du Heisen-ji (département de Fukui), à peine évoqué dans les textes historiques, nous prouvent que ces temples étaient entourés d’une agglomération étendue, à la structure complexe et abritant une grande diversité d’activités. Ainsi, l'objectif de notre recherche est double. D'une part, à l'aune des découvertes archéologiques sur les sites du Binman-ji, du Negoro-ji et du Heisen-ji, nous souhaitons réévaluer la place des agglomérations à centre religieux dans le paysage urbain médiéval. D'autre part, nous souhaitons étudier ce que les jôkamachi, souvent considérés comme le phénomène urbain majeur de la période prémoderne, doivent à ces agglomérations, notamment en ce qui concerne la structure de l'espace urbanisé et les techniques de construction.


Pour participer à cette réunion et recevoir le lien Zoom, merci d'envoyer un mail aux responsables du séminaire doctoral à l'adresse suivante :

doctorantsmfj [ajouter @] gmail.com

En espérant vous voir nombreux.

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > novembre 2020