Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

avril 2017

Séminaire de méthodologie

Séminaire doctoral


en français sans traduction
mardi 04 avril 2017 / 17h45 – 20h
salle 601
seminaire doctoral.jpg

Nous commencerons exceptionnellement la séance à 17h45 par une visite de la bibliothèque de la Maison franco-japonaise accompagnée de Mme Shimizu au troisième étage. Nous poursuivrons à 18h en salle 601 avec une discussion consacrée à la thèse en cotutelle. Afin d’anticiper leurs échanges, les participants sont invités à préparer quelques questions autour de ce thème.

Nous aurons ensuite le plaisir d’écouter les interventions de :

Marin ESCANDE, doctorant en musicologie à l’Université Paris-Sorbonne, étudiant chercheur à l’Université des Arts de Tokyo.

L’INTERDISCIPLINARITE AU SEIN DU COLLECTIF D’AVANT-GARDE JIKKEN KOBO (ATELIER EXPERIMENTAL) : VERS UNE NON HIERARCHISATION DES DIFFERENTS MEDIUMS ARTISTIQUES

Actif pendant les années 1950 à Tokyo, le Jikken Kôbô est un collectif interdisciplinaire réunissant quatorze jeunes artistes, aussi bien musiciens que plasticiens, autour d’œuvres collaboratives telles que des ballets, des concerts/expositions ou encore des productions audiovisuelles. Groupe majeur du renouveau de l’avant-garde après la guerre, il inaugure des formes de performances originales, à l’intérieur desquelles la musique, la danse et la mise en scène semblent tendre vers un même niveau d’importance. Ma présentation étudiera les particularités de la pensée intermédiatique du Jikken Kôbô au regard de l’appréciation par le public et la critique de l’époque des différentes pratiques artistiques concernées. Dans un premier temps, nous proposerons certaines hypothèses concernant l’émergence de cette forme de pensée artistique au regard des transformations sociales et culturelles de l’après-guerre au Japon. Puis, dans un deuxième temps, nous nous intéresserons aux conditions de formation du collectif et à son organisation et montrerons que ces éléments structurels sont intrinsèques à cette forme de collectivisme artistique. Enfin, nous donnerons des exemples d’œuvres représentatives de cette interdisciplinarité pour montrer les différentes stratégies adoptées par ces artistes pour tendre vers cette non hiérarchisation disciplinaire.

Et de :

Jeremy CORRAL, doctorant à l’INALCO et à l’Université Osaka Geijustu.

PRATIQUES ET ESTHETIQUE DE LA MUSIQUE POUR BANDE JAPONAISE :
LE CAS DU STUDIO DE MUSIQUE ELECTRONIQUE DE LA NHK


Au Japon, dans le cadre d’une émission de radio, sont diffusées pour la première fois en 1952 des expériences musicales exécutées à l’aide des possibilités techniques de la bande magnétique. La technique de manipulation du support d’enregistrement est encore rudimentaire, mais suite aux démonstrations plus abouties de l’étendue du potentiel qu’offre le médium, effectuées par de jeunes artistes et compositeurs, se manifeste la volonté générale de poser à cet endroit les fondements de la modernité musicale japonaise. La création en 1955 d’un studio de musique électronique dans les locaux de la NHK permet à de nombreux compositeurs d’avoir accès à de nouvelles technologies, grâce auxquelles ils constituent un corpus d’œuvres faisant preuve d’une originalité indéniable.
Alors que le studio est strictement contemporain aux institutions pionnières du genre ailleurs dans le monde (1948 en France, 1951 en Allemagne), la production de musique pour bande japonaise est pourtant largement ignorée, et aucune analyse esthétique globale n’en a encore été proposée. Dès lors, restent obscurs les rapports qu’entretinrent les Japonais avec la création occidentale, communément pensée comme référente, mais aussi avec l’idée de modernité nationale, tiraillée entre une certaine conception de la tradition à perpétuer et d’un avenir artistique dont les formes sont à concevoir. Au cours de cette présentation, il s’agira de considérer quels sont les outils disponibles à notre étude, et de déterminer la manière dont ils peuvent être interrogés.

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Mélancolies urbaines : autour de Kobayashi Kiyochika (1847-1915)

[ Conférence ]

en français avec traduction
lundi 10 avril 2017 / 18h30 – 20h
Auditorium
François LACHAUD (EFEO)
K42.jpg


Les 95 estampes de Kobayashi Kiyochika représentant les vues de la nouvelle capitale du Japon – Tōkyō – continuent d’occuper une place particulière dans la définition de la modernité japonaise. Pour beaucoup de personnalités du monde des arts et des lettres, elles furent parmi les premières expressions visuelles de la « modernité » (terme opposé au modernisme) et de la mélancolie qu’elle engendre dans son sillage. L’examen de celles-ci, à travers le regard de Nagai Kafū (1879-1959), de Kinoshita Mokutarō (1885-1945), mais aussi d’écrivains et d’artistes européens comme Charles Baudelaire (1821-1867) ou Léon-Paul Fargue (1876-1947) éclaire leur situation unique dans l’art japonais.

François Lachaud est directeur d'études à l'École française d'Extrême Orient et enseigne à la Section des sciences religieuses de l'École pratique des hautes études (Bouddhisme japonais). Ses recherches actuelles portent sur les collectionneurs, antiquaires, lettrés et peintres du XVIIe siècle ainsi que sur les chroniques épiques du Japon médiéval et leurs héritages moder

Modératrice : Cécile SAKAI (UMIFRE 19 – MFJ)
Organisation : Bureau français de la MFJ

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Colloque international

Les motifs littéraires de l’ethnologie


avec traduction simultanée
vendredi 21 avril 2017 / 13h45 – 19h30
Auditorium
IKEZAWA Natsuki (écrivain), Alban BENSA (EHESS), ENDÔ Jun (univ. Kokugakuin), MATSUMOTO Hisashi (univ. Kokugakuin), NAGASHIMA Hiroaki (univ. de Tokyo), ÔTA Yoshinobu (univ. de Kyûshû), Anne-Marie THIESSE (CNRS)
2017042122colloque.jpeg
Cliquez sur l'image pour plus d'information


*Inscription close

Les sciences humaines et sociales sont nées en se séparant progressivement des belles-lettres. Pourtant, littérature et ethnologie ont parfois suivi des chemins très proches. Elles ont été, à plusieurs reprises, des sources d'inspiration l'une pour l'autre. L'objectif de ce colloque est de réunir des ethnologues, des historiens et des littéraires pour réfléchir aux liens qu'ont entretenus et qu'entretiennent ces deux disciplines en France et au Japon. L'exercice de la comparaison permettra d'ouvrir des pistes de réflexion et de mieux comprendre la constitution des disciplines académiques telles qu'on les distingue aujourd'hui.

Programme
13h45
Mot d’ouverture
Nicolas Mollard(MFJ)

14h00   
1. Au croisement des disciplines
Modérateur : Watanabe Kōzō (univ.Ritsumeikan)

Alban Bensa  (EHESS) 
De l’ethnographie à la littérature et retour

Ōta Yoshinobu(univ. de Kyūshū)
Écriture et éthique : la responsabilité de l’anthropologie après Writing culture (1986)

15h30
Pause 

15h45
2. Avant le partage disciplinaire 
Modérateur: Nicolas Mollard (MFJ)

Anne-Marie Thiesse  (CNRS)
Collecter les traditions populaires pour fonder les cultures nationales modernes (Europe XVIII-XIXe s.)

Matsumoto Hisashi (univ. Kokugakuin)
Les études nationales dans le Japon moderne : la redécouverte des classiques et des traditions populaires

Nagashima Hiroaki (univ. de Tokyo)
La preuve chez les romanciers du XIXe s. : à la recherche de l’âge d’or de la culture bourgeoise (Genroku 1688-1704)

17h45
Pause 

18h00
Conférence 
Ce qui relie ethnologie et  littérature
Ikezawa Natsuki (écrivain)
Modératrice : Cécile Sakai  (MFJ)

19h30
Fin de la première journée




Modérateurs : Nicolas MOLLARD (UMIFRE 19 – MFJ), Cécile SAKAI (UMIFRE 19 – MFJ), WATANABE Kôzô (univ. Ritsumeikan)

Organisation : Fondation MFJ, Bureau français de la MFJ
Co-organisation : Université Kokugakuin
Soutien : Fondation Seki, Ambassade de Suisse au Japon / Science & Technology Office
Collaboration : Iris (UMR 8156 / EHESS, CNRS, Inserm, UP13), Pays germaniques - Transferts culturels (UMR 8547 / ENS, CNRS, PSL), université de Genève (fac. des lettres), université de Tokyo (dép. de littérature française).

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Colloque international

Les motifs littéraires de l’ethnologie


avec traduction simultanée
samedi 22 avril 2017 / 10h – 19h
Auditorium
IKEZAWA Natsuki (écrivain), ANDÔ Reiji (univ. Tama des beaux-arts), Alban BENSA (EHESS), Jean-Michel BUTEL (UMIFRE 19 – MFJ), Vincent DEBAENE (univ. de Genève), ENDÔ Jun (univ. Kokugakuin), FUKUTA Ajio (musée national d’Histoire japonaise), IWATA Shigenori (univ. Chûô), MATSUMOTO Hisashi (univ. Kokugakuin), NAGASHIMA Hiroaki (univ. de Tokyo), ÔTA Yoshinobu (univ. de Kyûshû), Anne-Marie THIESSE (CNRS), Frédéric TINGUELY (univ. de Genève), SATÔ Kenji (univ. de Tokyo)
2017042122colloque.jpeg
Cliquez sur l'image pour plus d'information

Les sciences humaines et sociales sont nées en se séparant progressivement des belles-lettres. Pourtant, littérature et ethnologie ont parfois suivi des chemins très proches. Elles ont été, à plusieurs reprises, des sources d'inspiration l'une pour l'autre. L'objectif de ce colloque est de réunir des ethnologues, des historiens et des littéraires pour réfléchir aux liens qu'ont entretenus et qu'entretiennent ces deux disciplines en France et au Japon. L'exercice de la comparaison permettra d'ouvrir des pistes de réflexion et de mieux comprendre la constitution des disciplines académiques telles qu'on les distingue aujourd'hui.

Programme

10h
3. Du terrain au texte
Modérateur: François Lachaud  (EFEO)

Fukuta Ajio (Musée national d’histoire japonaise)
La naissance d’une conscience ethnographique chez les lettrés de l’époque moderne

Endō Jun (univ. Kokugakuin)
Entre Edo et les provinces : les études nationales selon Hirata Atsutane et ses disciples

Jean-Michel Butel (MFJ)
Les stratégies rédactionnelles d’une monographie locale : Kondō Tomizō et ses Recensions de Hachijō-jima

12h
Déjeuner 
Repas l’Espace pour les participants et interprètes (XX pers.)

13h30 
4. Sources textuelles de l’ethnologie
Modérateur : Damien Kunik (univ. de Genève)

Frédéric Tinguely (univ. de Genève)
Dénis d’altérité : les voyageurs de la Renaissance dans l’ethnographie française sur le Brésil

Satō Kenji (univ. de Tokyo)
L’usage des sources historiques dans les enquêtes de Yanagita Kunio

Iwata Shigenori (univ. Chūō)
Description du réel chez Miyamoto Tsune.ichi

15h30
Pause 

15h40
5. L’œuvre littéraire des ethnologues
Modérateur : Sawada Nao (univ.Rikkyō)

Andō Reiji (univ. des beaux-arts Tama)
Orikuchi Shinobu : littérature de la possession, ethnologie de la possession

Vincent Debaene(univ. de Genève)
Anthropologie et littérature : variations locales, différences historiques

17h10
Pause

17h20 
6. Table ronde 
Modérateur : Jean-Michel Butel (MFJ )

18h40
Mot de clôture 
Sawada Nao (univ. Rikkyō)




Modérateurs : Jean-Michel BUTEL (UMIFRE 19 – MFJ), Damien KUNIK (musée national d’Ethnologie), François LACHAUD (EFEO), SAWADA Nao (univ. Rikkyō)

Organisation : Fondation MFJ, Bureau français de la MFJ
Co-organisation : Université Kokugakuin
Soutien : Fondation Seki, Ambassade de Suisse au Japon / Science & Technology Office
Collaboration : Iris (UMR 8156 / EHESS, CNRS, Inserm, UP13), Pays germaniques - Transferts culturels (UMR 8547 / ENS, CNRS, PSL), université de Genève (fac. des lettres), université de Tokyo (dép. de littérature française).

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > avril 2017

« avril 2017 »

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
          1 2
3
4
5 6 7 8 9
11 12 13 14 15 16
17 18 19 20
21
23
24 25 26 27 28 29 30

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)