Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

décembre 2016

Adolescents et conduites à risque
Une analyse anthropologique


en français avec traduction simultanée
jeudi 01 décembre 2016 / 18h30 - 20h30
Auditorium
David LE BRETON (univ. de Strasbourg)
Discutant : SAITÔ Tamaki (univ. de Tsukuba)
LeBreton.jpeg

Le terme de conduites à risque appliqué aux jeunes générations rassemble une série de comportements disparates mettant symboliquement ou réellement l’existence en danger. Leur trait commun tient à l'exposition délibérée au risque de se blesser ou de mourir : défis, jeux dangereux, tentatives de suicide, fugues, alcoolisation, toxicomanies, troubles alimentaires, vitesse sur les routes, violences, délinquances, incivilités, relations sexuelles non protégées, refus de poursuivre un traitement médical vital, retrait hors du monde, etc. Les conduites à risque touchent des jeunes de tous les milieux, même si leur comportement se nourrit aussi de leur condition sociale. Nous présenterons ces comportements en France en proposant d’y voir plusieurs figures anthropologiques, dont nous discuterons de la pertinence au Japon : ordalie, sacrifice, blancheur et dépendance.

IMG5994.jpg

Profils :
David LE BRETON est anthropologue, professeur à l'université de Strasbourg. Il est l'auteur notamment de Disparaitre soi. Une tentation contemporaine (Métailié, 2015) ; En souffrance. Adolescence et entrée dans la vie (Métailié, 2007) ; La peau et la trace. Sur les blessures de soi (Métailié, 2003) ; Une brève histoire de l'adolescence (Béhar, 2013) ; Conduites à risque. Des jeux de mort au jeu de vivre (PUF, [2002] 2013) ; Anthropologie du corps et modernité (PUF, 1990) ; Signes d'identité. Tatouages, piercing et autres marques corporelles (Metailié, 2002).

Discutant : SAITÔ Tamaki (univ. de Tsukuba)
SAITÔ Tamaki est un psychiatre ayant une longue pratique de cabinet, particulièrement réputé pour ses travaux sur l'adolescence et les hikikomori. Ses essais rencontrent un grand succès. Il enseigne aujourd'hui à l'université de Tsukuba.
Principaux ouvrages en lien avec la conférence (en japonais) : Hikikomori, phénomène social. Une adolescence sans fin (1998) ;  ; Ces hikikomori qui guérissent. Une approche psychanalytique (éd. Chûôhôki, 2007) ; Guérir d’une dépression “sociale”. Comment reconsidérer ses relations humaines (Shinchôsensho, 2011) ; Une éducation sans fin. Théorie familiale à l’heure des adultes à trente ans (collectif, éd. Seidosha, 2012)


Modératrice : Sylvie BEAUD (UMIFRE 19 - MFJ)
Organisation : Bureau français de la MFJ
Collaboration : Univ. de Shiga.

※ David le Breton participe à un work shop RUIB(Reseau Universitaire International de Bioethique) http://rui-bioethique.univ-rennes1.fr/ qui se tiendra à l'université de Shiga.

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Colloque

Journée francophone de la recherche (JFR 2016)


sans traduction
vendredi 02 décembre 2016 / 9h – 18h30
Auditorium, Galerie
JFR.png


Le programme de JFR 2016 est disponible sur le site : https://sites.google.com/site/sciencescopejfr2016/program

Pour participer, vous pouvez vous inscrire (gratuitement)
jusqu'au lundi 21 novembre 2016 : https://sites.google.com/site/sciencescopejfr2016/


Cette rencontre annuelle des chercheurs et étudiants francophones travaillant au Japon, toutes disciplines et toutes nationalités confondues, est organisée par l'association Sciencescope, le service scientifique de l'Ambassade de France au Japon, le Bureau français de la Maison franco-japonaise, le CNRS, ainsi que la CCIFJ.
Cette journée a pour but de permettre aux chercheurs, étudiants, ingénieurs, institutionnels, représentants d'entreprise ou simples curieux de se rencontrer et d'échanger sur leurs différentes activités au Japon.

Pour participer en tant qu'auditeur, pensez à vous inscrire avant le lundi 21 novembre 2016.
L'inscription est gratuite et obligatoire, et comprend le livret de la JFR ainsi que le déjeuner et cocktail.


Programme
08:30 - 09:00 : Accueil
09:00 - 09:20 : Ouverture (Auditorium)
09:20 - 10:20 : Session I (Auditorium)
10:20 - 11:00 : Session Posters et Pause Café (Galerie)
11:00 - 12:00 : Table ronde (Auditorium)
12:00 - 13:00 : Déjeuner (Galerie)
13:00 - 14:00 : Session Posters (Galerie)
14:00 - 15:00 : Session II (Auditorium)
15:00 - 15:40 : Session Posters et Pause Café (Galerie)
15:40 - 16:40 : Session III (Auditorium)
17:00 - 18:00 : Conférence invitée (Auditorium)
Dr. Shirai Akihiko (Kanagawa Institute of Technology)
Research and innovations of Virtual Reality for Entertainment systems between Japan and France
18:00 : Clôture (Auditorium)
18:30 - 20:30 : Réception (Galerie)


Informations : https://sites.google.com/site/sciencescopejfr2016/

Organisation : Sciencescope, SST-Ambassade de France au Japon, CCI France Japon, Bureau régional CNRS Asie du Nord, Association japonaise des anciens boursiers scientifiques du gouvernement japonais (ABSCIF), Bureau français de la MFJ.


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Séminaire de méthodologie

Séminaire doctoral


en français sans traduction
lundi 12 décembre 2016 / 18h – 20h
salle 601
Maison franco-japonaise
Institut français de recherche sur le Japon UMIFRE 19
Séminaire doctoral


Ce séminaire mensuel s'adresse principalement aux doctorants francophones en sciences humaines et sociales, mais demeure également ouvert aux étudiants de Master ou autres jeunes chercheurs. Organisé par des étudiants et pour des étudiants, encadré par le directeur et les chercheurs de la Maison franco-japonaise, il s'agit d'un espace dédié à la présentation de travaux de recherche, quel que soit leur stade d'avancement, permettant de discuter collectivement des problèmes méthodologiques rencontrés tout au long du processus d'élaboration de la thèse.
Se déroulant sous la forme d'exposés suivis d'un échange avec la salle, le séminaire constitue un entraînement à la prise de parole en public, à la présentation claire et adaptée de son sujet, à la maîtrise des outils logiciels de projection. Les participants de l'auditoire bénéficient quant à eux de l'expérience de leurs collègues et sont conviés à s'interroger sur des questions de méthode qui leur sont propres. Ils profitent, en outre, de connaissances et résultats souvent encore inédits de la recherche sur le Japon.
Chaque séance est animée par un des membres de l'équipe coordinatrice. Elle est consacrée d'abord, pendant environ 30 minutes, à une mise en commun des connaissances sur un aspect pratique de la formation doctorale et à un échange d'informations entre toutes les personnes présentes (annonces diverses, espace de questions libres, etc.). Puis, deux intervenants présentent leurs travaux : ils disposent chacun de 45 minutes en tout, dont 20-25 minutes de présentation orale, le reste du temps étant dédié à la discussion collective.
Chaque présentation doit comprendre l'explication de la problématique, un bref état des lieux critique de la recherche, les sources utilisées, une explication sur le choix du sujet et la manière dont l'exposé du jour s'insère dans la thèse, ainsi qu'éventuellement un plan de la thèse, et les difficultés rencontrées le cas échéant.

Le séminaire doctoral ne nécessite pas d'inscription préalable.
Pour prendre contact avec l'équipe organisatrice, veuillez écrire directement à l'adresse : doctorantsmfj [ajouter @gmail.com].


Prochaine séance :
Lundi 12 décembre 2016 de 18h00 à 20h00
en salle 601 de la MFJ 


Nous commencerons la séance par une discussion consacrée à la soutenance de thèse. Isabelle LAVELLE, qui a soutenu récemment sa thèse, nous fera part de son expérience et de ses réflexions à ce sujet. Afin d’anticiper leurs échanges, les participants sont invités à préparer quelques questions autour de ce thème.

Nous aurons ensuite le plaisir d’écouter les interventions de :

Alice GUERVILLE-BALLE, doctorante en histoire contemporaine (Université de Pau - Université de Caen)

POKÉMON GO, UNE ILLUSTRATION D’UN DÉSAJUSTEMENT SOCIO-TECHNOLOGIQUE ET DES DÉFIS DE LA RÉALITÉ AUGMENTÉE


Réalité augmentée, réalité virtuelle, réalité mixte : il est aujourd’hui difficile de ne pas avoir entendu l’un de ces termes au cours des derniers mois, ne serait-ce qu’à travers le phénomène « Pokémon Go ». Or, derrière ces mots se cache ce que certains considèrent comme la prochaine rupture technologique majeure. Ces concepts, que l’on regroupera sous le terme de « nouvelles réalités numériques », sont un pas de plus vers une extension virtuelle de l’environnement réel. Ils amorcent leur phase de démocratisation depuis ces dernières années et s’apprêtent à bouleverser notre environnement quotidien en questionnant notre rapport aux interfaces.  Le jeu de réalité augmentée « Pokémon Go » représente la première diffusion massive de cette technologie auprès du grand public. Le choc généralisé qu’il a créé a permis, de prime abord, de mettre en exergue plusieurs questionnements ainsi que des lacunes juridiques ; mais de façon plus générale, de révéler ce que nous appellerons ici un désajustement socio-technologique. Sans entrer dans le débat à proprement parler, nous aborderons lors de ce séminaire, les résultats de la réflexion de façon rapide, mais surtout la méthodologie adoptée face à ce tout premier travail de rédaction d’article et les problèmes qui se sont présentés à travers un sujet aussi récent et médiatisé.

Et de :
                   
Brendan LE ROUX, enseignant chercheur (Université Teikyô)

DE ROPPONGI À LA BASSE-TERRE - SUR LES TRACES DES PREMIERS GRÉVISTES DE LA GUADELOUPE

Comment choisir un sujet de recherche? C'est le plus souvent son intérêt personnel ou sa curiosité qui guident le chercheur ou l'apprenti-chercheur dans la détermination du thème sur lequel il va certainement passer plusieurs mois, voire plusieurs années, à travailler. Cela peut être aussi le résultat de conseils reçus d'un professeur ou de discussions avec un autre chercheur. Parfois, c'est tout simplement le fruit du hasard.
Cette communication vise ainsi en premier lieu à présenter comment, par le plus grand des hasards, nous en sommes venus à mener des recherches qui nous ont conduit jusqu'aux archives départementales de la Guadeloupe, sur les traces d'une cohorte de 500 ouvriers agricoles japonais.
Dans un second temps, nous développerons l'état actuel des résultats de ces recherches sur la base des sources que nous avons pu exploiter jusqu'à présent, et nous essaierons de présenter quelles peuvent en être les développements à venir.


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Cycle de conférences « Amour et passion : une approche anthropologique »

Les couples contemporains
Une approche psychanalytique et sociologique


en français avec traduction simultanée
mardi 13 décembre 2016 / 18h30 – 20h30
Auditorium
Éric SMADJA (psychiatre, psychanalyste)
Discutante: KAYAMA Rika (psychiatre)
Smadja.jpg

Cette conférence est la dernière du cycle « Amour et passion : une approche anthropologique ». Elle veut ouvrir à une approche interdisciplinaire qui considère le fait amoureux à la croisée du social et du psychologique. Le couple contemporain est marqué, en France comme au Japon, par le passage d’une définition institutionnelle du couple, via le mariage, à une définition personnelle, interne et largement intersubjective, bien moins garantie par les institutions. On remarque que les couples contemporains sont devenus instables, fragiles, polymorphes et exigeants. Ils ont de plus en plus de difficultés à durer, malgré leur désir d’éternité et d’exclusivité soutenant le « contrat conjugal » initial. L’analyse du professeur Eric Smadja se base sur une approche à la fois psychanalytique et socio-anthropologique. Son originalité est d’examiner à la fois les facteurs sociaux et les facteurs individuels de la vie conjugale. Lors de cette conférence il s’appuiera sur des exemples cliniques précis pour présenter le « travail de couple » à l’œuvre dans une relation à deux.

Profils:
Eric SMADJA
Psychiatre, psychanalyste, anthropologue, membre associé de l'American Anthropological
Association et de la Society for Psychological Anthropology, Eric Smadja est le créateur et directeur du séminaire « Psychanalyse et sciences sociales » au sein de la Société psychanalytique de Paris (2006-2013). Ses recherches allient une expérience de terrain à une réflexion sur les universaux et les variations culturelles.
Il a travaillé en particulier sur le rire (Le rire, PUF, 1993 ; ouvrage traduit en japonais en 2011, puis en espagnol, anglais, turque, chinois, coréen), le complexe d'Œdipe (Le complexe d'Œdipe, cristallisateur du débat psychanalyse / anthropologie, PUF, 2009, traduction anglaise en préparation), le couple (Le couple et son histoire, PUF, 2011, traduction en espagnol, coréen, et à paraître en anglais (Routledge), chinois, portugais et russe ; Couples en psychanalyse, PUF, 2013).
Conférences internationales
Ses travaux ont fait l'objet de très nombreuses communications en France et à l'étranger :
Universités : UQAM (Montréal), Lausanne (Département d'anthropologie de l'université et centre de psychanalyse), ENAH (Ecole nationale d'anthropologie et d'histoire, Mexico), Claremont Graduate University, (Claremont, USA), Chongshin, Samsung medical center, Korean Counseling graduate university, Beijing. A venir : Emory University (Avril 2017), New York University (2017) ...
Sociétés psychanalytiques : Montréal (SPM), Lisbonne (SPP), Buenos Aires (APA), Moscou (APM), Sao Paulo (SPBSP), Istanbul (API), Mexico (APM), Séoul (KAPA).
Instituts du réseau français : Instituts français de Séoul, Buenos Aires, Vienne, Beijing, Shanghaï.


Kayama.jpg

KAYAMA Rika
KAYAMA Rika est psychanalyste, professeure au département de psychologie à l'université Rikkyô. Elle est née en 1960 à Hokkaidô et a suivi une formation de psychopathologie à l'université de médicine de Tokyo.
Elle travaille sur les troubles psychologiques contemporains et intervient régulièrement dans les médias.
Elle anime également une émission de radio sur NHK 1 le vendredi à 21h30.
Parmi ses nombreuses publications, elle est l'auteure de :
「ノンママという生き方 子のない女はダメですか?」(幻冬舎)
Vivre sans devenir mère. Femmes sans enfants, femmes sans valeur ?, Gentôsha, 2017
「50オトコはなぜ劣化したのか」(小学館)
Hommes cinquantenaires : la détérioration, Shôgakukan, 2017
「リベラルですが、何か?」(イーストプレス)
Libéral, et alors?, East press, 2017
「半知性主義でいこう」(朝日新書)
Manifeste pour un savoir imprecise, Asahi shinsho, 2017
「ヒューマンライツ:人権をめぐる旅へ」(ころから)
Human rights : voyage au sein des droits de l’Homme, Korokara, 2017
「がちナショナリズム」(筑摩書房)
Un franc nationalism, Chikuma shobô, 2017
「うつになる職場ならない職場」(にんげん出版).
La dépression au travail, éd. Ningen, 2017

Conférencier : Éric SMADJA (psychiatre, psychanalyste)
Discutante : KAYAMA Rika (psychiatre)
Modérateur : Jean-Michel BUTEL (UMIFRE 19 – MFJ)
Org. : Bureau français de la MFJ
Soutien : Institut Franglais (Paris)
Collab. : Ambassade de France au Japon/IFJ.

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Lunch Seminar on Japanese Economy and Society

Emerging-market MNEs & developed-market SMEs
The example of Chinese investments in France


en anglais sans traduction
mardi 13 décembre 2016 / 12:30 – 14:00
Room 601
Bruno AMANN (Univ. of Toulouse),
Jacques JAUSSAUD (Univ. of Pau)
LSJaussaudAmann.jpg

Summary
This seminar is based on research carried out by Bruno Amann, Carole Jean-Amans (University of Toulouse 3, France), Jacques Jaussaud and Boqi Zhang (University of Pau, France).  
Reports in the economic press suggest that it is no longer rare for multinationals from emerging countries to cooperate with local SMEs when trying to enter developed markets. Despite the commonly held fear of predatory behaviour, we use examples of Chinese firms investing in French SMEs to illustrate how asymmetries between the companies involved may be a source of potential alliances and joint business developments. Nevertheless, these asymmetries were often regarded as weaknesses, either for the Chinese firms—because of their geographical origin—or for the French SMEs—because of their small size. A desire to overcome these weaknesses by strategically combining asymmetries may explain not only the motives of Chinese companies investing in developed-market SMEs, but also the outcome of such investments. We strive to highlight the characteristics of Chinese investments in French SMEs through a comparison with Japanese investments in France. 


Profiles

bruno.jpg

Bruno AMANN is a professor in management science at Paul Sabatier University in Toulouse. He has published several articles in leading academic journals on family business, corporate governance and international management. For more information, see www.bruno-amann.fr.


JAUSSAUD.jpg

Jacques JAUSSAUD s a professor in management, and the Vice dean of the Doctoral School in Social Sciences and Humanities at the University of Pau, France. His research interests include business strategy, organisational control and human resources management, with a particular focus on Japan, China and other Asian countries. He has also co-edited several books, including The Changing Economic Environment in Asia: Firms’ Strategies in the Region (Palgrave, 2001), and Economic Integration in Asia – Towards the Delineation of a Sustainable Path (Palgrave, 2014).


Moderator : Cécile SAKAI (UMIFRE 19 - MFJ)
Organization : Bureau français de la MFJ
Co-organization : CCI France Japon.


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Faire une histoire globale des sciences
Problèmes et propositions


en français avec traduction
mercredi 14 décembre 2016 / 18h30 – 20h
salle 601
Kapil RAJ (EHESS)
9780230507081.jpg

Depuis ses débuts il y a un siècle, la discipline de l’histoire des sciences s’est donnée comme objectif de présenter celle-ci comme universelle, couvrant l’ensemble de l’humanité — la seule histoire qui rendrait compte du progrès de l’humanité dans son ensemble. Cependant, cette mission a très vite pris une tournure européocentrique, proposant comme unique mécanisme pour son universalisation la diffusion des savoirs depuis l’Europe vers le reste du monde. Cette conférence présentera les limites de cette approche, ainsi que quelques autres communément avancées pour concevoir une histoire globale des sciences, avant d’esquisser les contours d’une approche circulatoire fondée sur des histoires relationnelles récentes.

Modératrice : Cécile SAKAI (UMIFRE 19 - MFJ)
Organisation : Bureau français de la MFJ
Collaboration : Ambassade de France au Japon/IFJ.

RAJcouvlivre.jpg

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > décembre 2016

« décembre 2016 »

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
      3 4
5 6 7 8 9 10 11
12
15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)