Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

mai 2016

Crises alimentaires et sécurité des aliments : les leçons de la crise de Fukushima

[ Débat ]

en français avec traduction simultanée
jeudi 12 mai 2016 / 18h30 - 20h30
Auditorium
NIIYAMA Yôko (univ. de Kyoto, Président de la Society for Risk Analysis Japan), Jean-Pierre POULAIN (univ. de Toulouse, univ. Taylors - Malaisie)
vaches72dpi.jpgのサムネール画像

Le désastre de la contamination radioactive de 2011 illustre comment l'État, les experts et les « mouvements citoyens » sont devenus, tout en s’opposant, les co-gestionnaires d’une crise alimentaire, œuvrant au nom d’intérêts souvent contradictoires : protéger la population, aider les producteurs, redynamiser une économie sinistrée. L’expérience des crises alimentaires passées a montré comment la médiatisation des crises nourrit les peurs et affecte les perceptions des risques par les populations. Grâce à l’analyse des risques en sciences sociales, il est possible de modéliser les étapes des crises et leurs enjeux. Le débat entre deux spécialistes des risques et de l’alimentation permettra de remettre en perspective la crise de 2011, la réalité des dangers auxquels la population japonaise a été soumise et de s’interroger sur les plans de communication à destination des citoyens.


Intervenants
: NIIYAMA Yôko (univ. de Kyoto, Président de la Society for Risk Analysis Japan), Jean-Pierre POULAIN (univ. de Toulouse, univ. Taylors - Malaisie)
Modérateur : Nicolas BAUMERT (univ. de Nagoya)
Org. : Bureau français de la MFJ
Concours : Society for Risk Analysis Japan, ISTHIA (Institut supérieur du tourisme, de l'hôtellerie et de l'alimentation), Certop-université de Toulouse, LIA France Malaisie « Alimentation, cultures, santé ».  


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Villes, maisons et ordres : pour une réflexion franco-japonaise sur l’Histoire de l’époque moderne

[ Débat ]

avec traduction
samedi 14 mai 2016 / 13h – 18h
Salle 501
Robert DESCIMON (EHESS), Elie HADDAD (EHESS), HAYASHIDA Shin.ichi (univ. Seijô), etc...
edoparis.jpg

L'invitation de MM. Robert Descimon et Élie Haddad, spécialistes de l'histoire de France moderne, s'inscrit dans le projet d'échanges scientifiques sur l'histoire comparée franco-japonaise de l'époque moderne, qui a débuté en 2006. Ce projet a pour but de recontextualiser l'histoire des villes dans le cadre plus général de l'histoire socio-politique, en s'appuyant sur le fruit de la collaboration de plusieurs années entre des historiens français et japonais.

Thématique 1 : « Officiers en ville, Officiers de la ville »

Intervention : La société parisienne à l'époque moderne et les officiers de la ville de Paris 
Robert Descimon (EHESS)


Commentaires :
Shinichi Hayashida (univ. Seijô), Chikashi Sakashita (Tokyo Women's Christian University), Nobuyuki Yoshida (Centre de recherches historiques de la ville d'Îda)

Présentation générale : SASAKI Makoto (univ. Komazawa), TAKAZAWA Norie (ICU)
 
Org. : Society of Urban and Territorial History, Société franco-japonaise des sciences historiques
Co-org. : Fondation MFJ, Bureau français de la MFJ

Inscription : par mail à atelierfrancojaponais[at]gmail.com (60 personnes maximum)

Traduction consécutive lors de table ronde 

Les débats autour de "Villes, maisons et ordres" continuent le dimanche 15 mai.


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Villes, maisons et ordres : pour une réflexion franco-japonaise sur l’Histoire de l’époque moderne

[ Débat ]

avec traduction
dimanche 15 mai 2016 / 13h – 18h
Salle 501
Robert DESCIMON (EHESS), Elie HADDAD (EHESS), HAYASHIDA Shin.ichi (univ. Seijô), etc...
edoparis.jpg

L'invitation de MM. Robert Descimon et Élie Haddad, spécialistes de l'histoire de France moderne, s'inscrit dans le projet d'échanges scientifiques sur l'histoire comparée franco-japonaise de l'époque moderne, qui a débuté en 2006. Ce projet a pour but de recontextualiser l'histoire des villes dans le cadre plus général de l'histoire socio-politique, en s'appuyant sur le fruit de la collaboration de plusieurs années entre des historiens français et japonais.

Thématique 2 : Sociétés d'ordres de l'époque moderne et "maisons" »

Interventions :
-La "maison" dans la société française à l'époque moderne
Elie Haddad (EHESS)

-Consciences historiques de la "maison" : étude au travers de documents familiaux et de testaments de familles d'un village montagnard,  
Yuriko Yoshida (Université des langues étrangères de Tokyo)

Commentaires : Robert Descimon (EHESS), Tôru Morishita (univ. de Yamaguchi)

Présentation générale :Masakazu Gotô (univ. Rikkyô), Norie Takazawa (ICU)

Traduction consécutive lors de table ronde 

Inscription : par mail à atelierfrancojaponais[at]gmail.com (60 personnes maximum)

La journée sera suivie d'un buffet à la Galerie de la MFJ (frais de participation : 3000 yens, inscription nécessaire)




* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Lunch Seminar on Japanese Economy and Society

Lessons from the Japanese experience. Towards a new economic Policy


en anglais sans traduction
mardi 24 mai 2016 / 12h30 – 14h00
Salle 601
 Lechevalier.jpg


Is Europe threatened by an economic slowdown similar to the one experienced by Japan after the bursting of a financial bubble in the early 1990s? Should a new economy policy be implemented to avoid such an outcome?
The aim of this book is to answer these two questions by revisiting the Japanese economic experience over the past twenty years in a comparative perspective, from the bursting of the bubble in 1990 to the more recent set of policies known as Abenomics since 2012.
We argue there is an urgent need to learn from Japan, whose experience is much richer than the conventional perception of an economy at a standstill. In particular, deflation or the evolution of public debt were studied closely by policymakers in the United States, but less so in Europe. Overall, the Japanese experience contributed to the evolution of macroeconomic thinking and to the definition of new economic policies after the Great recession if 2008. The challenge is less about preventing the entry into a crisis than about providing the means to avoid a long-term stagnation.
This presentation will be based on a book published in French from Editions de l'ENS (collection CEPREMAP).

1couvcepremap_41_v2-1_pour web.jpg

 
Speakers
DSC02041.jpeg
Sébastien Lechevalier is associate professor at the Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, Paris), President of Fondation France-Japon de l'EHESS (http://ffj.ehess.fr/) and director of the French network of Asian studies (http://www.eurasiane.eu/). Specialist of inequalities and industrial dynamics, he is the author of various articles and books including The great transformation of Japanese capitalism (Routledge, 2014, published in Japanese from Iwanami shoten in 2015 as 「日本資本主義の大転換」)

Bmonfort.jpg
Brieuc Monfort, PhD, is an Associate Researcher at the Center for Advanced French-Japanese Studies (CEAFJP) at the Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, Paris). He had worked for the IMF in Washington and for the French Treasury in Tokyo.

Moderator : Jean-Michel BUTEL (UMIFRE 19 - MFJ)
Org. : Bureau français de la MFJ
Co-org. : CCI France Japon
* English without translation


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Une tradition française méconnue : la République laïque à substrat religieux

[ Conférence ]

en français avec traduction
vendredi 27 mai 2016 / 18h30 – 20h30
Auditorium
Lucien JAUME (dir. de recherche émérite, CNRS, Sciences Po)

couv livre jaume.jpg

Devant les défis du XXIe siècle, la laïcité en France gagnera à être analysée à la lumière de son histoire. La Révolution accorde la liberté de conscience et de cultes, mais recherche aussi une légitimité par la caution religieuse, en 1790 (fonctionnarisation des prêtres) et en 1794 (culte de l’Être suprême). Bonaparte devra alors éteindre la guerre civile par un nouveau concordat. La laïcité, chez les socialistes ou chez les partisans de Jules Ferry, revêt encore des atours religieux. Il faut interroger cette constante.

lucien.JPG

Profil
Lucien JAUME, agrégé de philosophie, docteur d’État en sciences politiques, est historien de la pensée politique. Il a notamment publié L’Individu effacé ou le paradoxe du libéralisme français (1997) et Tocqueville : les sources aristocratiques de la liberté (2008).

Modérateur : INENAGA Yûsuke (Osaka City University, EPHE/CNRS-GSRL)
Org. : Bureau français de la MFJ
Avec traduction consécutive

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > mai 2016

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)