Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

mars 2015

Séminaire doctoral

[ Séminaire de recherche ]

en français sans traduction
mardi 10 mars 2015 / 18 h - 20 h
salle 601
Clara Wartelle, en doctorat à l'INALCO:
La musique de forme occidentale au Japon au début du 20ème siècle
— La construction d'une identité musicale

et

Eric Faure, en doctorat à l'INALCO:
De Kyôto à Dazaifu : sur les traces de Sugawara no Michizane

Les résumés des communications en PDF


Maison franco-japonaise
Institut français de recherche sur le Japon UMIFRE 19
Séminaire doctoral

 Ce séminaire mensuel s'adresse principalement aux doctorants francophones en sciences humaines et sociales, mais demeure également ouvert aux étudiants de Master ou autres jeunes chercheurs. Organisé par des étudiants et pour des étudiants, encadré par le directeur et les chercheurs de la Maison franco-japonaise, il s'agit d'un espace dédié à la présentation de travaux de recherche, quel que soit leur stade d'avancement, et de discuter collectivement des problèmes méthodologiques rencontrés tout au long du processus d'élaboration de la thèse.
 Se déroulant sous la forme d'exposés suivis d'un échange avec la salle, le séminaire constitue un entraînement à la prise de parole en public, à la présentation claire et adaptée de son sujet, à la maîtrise des outils logiciels de projection. Les participants de l'auditoire bénéficient quant à eux de l'expérience de leurs collègues et sont conviés à s'interroger sur des questions de méthode qui leur sont propres. Ils profitent, en outre, de connaissances et résultats souvent encore inédits de la recherche sur le Japon.
 Le séminaire doctoral est consacré chaque mois à deux intervenants qui disposent chacun de 30 minutes maximum de présentation orale, puis 30 minutes sont dédiées à la discussion collective.

 N'hésitez pas à faire circuler l'annonce de ce séminaire autour de vous, afin de le faire connaître auprès du plus grand nombre, en particulier des nouveaux arrivants.  Veuillez noter également qu'il est envisageable de prendre en charge les frais de déplacement des doctorants ne résidant pas dans le Kanto dans le cadre d'une intervention au séminaire, dans la limite du budget annuel. Aussi, n'hésitez pas à proposer une intervention et à nous contacter pour de plus amples informations.
 
 Les personnes intéressées par le séminaire sont priées de bien vouloir contacter les coordinateurs du séminaire (contact : doctorantsmfj [ajouter at] gmail.com) 


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

The French Conseil d’État and Administrative Court
Protecting Fundamental Rights and Safeguarding General Interest :
the Example of Freedom of Expression

[ Conférence ]

en anglais sans traduction
jeudi 12 mars 2015 / 14 h - 16 h
salle 601
Timothée PARIS (Conseil d’État, Paris-Est Créteil University)
Résumé (fr) :
L’existence d’une juridiction administrative se présente à l’origine, en France, comme le résultat d’une évolution historique et culturelle propre à ce pays. Née de la fonction consultative de Conseil d’Etat, cette juridiction a peu à peu acquis sa pleine indépendance, et elle se présente aujourd’hui, grâce à la jurisprudence et à plusieurs évolutions législatives, autant comme un véritable gardien de l’intérêt général que comme un protecteur des libertés fondamentales. Au travers de l’exemple de la protection de la liberté d’expression, cette conférence permettra de mettre en évidence et d’analyser les principales évolutions qui ont ainsi permis à une institution née de contingences historiques, de devenir un exemple, parmi d’autres, de la contribution que peut apporter une juridiction administrative spécialisée à l’affermissement de l’Etat de droit.

Moderator: HAREYAMA Kazuho (Senshû University)

Org.: Bureau français de la MFJ, Senshû University (Graduate School of Law)

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Une réflexion sur l’état actuel
de la famille au Japon et en France :
l’assistance médicale à la procréation et le droit

[ Conférence ]

en japonais sans traduction
vendredi 13 mars 2015 / 18 h 30 - 20 h 30
auditorium
Isabelle KONUMA (INALCO)
progMFJ2015-03.jpg


Résumé :
Qu’est-ce que fonder une famille ? Est-ce un acte résultant d’une décision purement personnelle ? Lorsque cette volonté cherche à se réaliser à travers la procréation médicalement assistée (PMA), le projet parental est confronté inévitablement à un cadre prédéfini, auquel il cherche à se conformer. Quel cadre familial la PMA propose-t-elle ? Ce cadre peut-il avoir une quelconque influence sur le modèle juridique actuel de la famille ? Ces questions, qui paraissent sans réponse devant l’absence, aujourd’hui, de cadre législatif en PMA, nous poussent à nous interroger sur le rôle de substitution que joue l’encadrement médical et judiciaire. Une vision comparative avec la France nous permettra de savoir par quels processus se dessine un cadre familial, dont la filiation parentale et le mariage juridique jouent un rôle qui demande à être nuancé.

Profil :
Isabelle Konuma est maître de conférences à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) et chercheur au Centre des études japonaises (CEJ). Spécialiste du droit de la famille et des politiques de la reproduction du Japon moderne et contemporain, elle a publié « Le statut juridique de l’épouse au Japon : La question de l’égalité » (Recherches familiales, n° 7, 2010, p. 127-135) ; « Le statut juridique de la femme à travers le mariage pendant l’ère Meiji : entre inégalité, protection et reconnaissance » (in Emmanuel Lozerand et Christian Galan [ed], La Famille japonaise moderne  [1868-1926]. Discours et débats, Philippe Picquier, Arles, 2011) ; « La chasteté, d’un devoir vers un droit : au prisme du débat (1914-1916) autour de Seitō » (Ebisu, n° 48, 2012, p. 147-166) ; « L’eugénisme et le droit – la politique de la reproduction au Japon » (in Béatrice Jaluzot [dir], Droit japonais, droit français, quel dialogue ?, SCHULTHESS, 2014, p. 95-109).


Modérateur : Jean-Michel BUTEL (UMIFRE 19 - MFJ)

Org. : Bureau français de la MFJ
Soutien : Groupe Populations japonaises (CEJ - INALCO)
Concours : Société franco-japonaise des études sur les femmes

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Lunch Seminar on Japanese Economy and Society

Depression as a Pathology of Work Stress:
Japanese Controversies and the Rise
of a New Therapeutic Ethos

[ Séminaire de recherche ]

en anglais sans traduction
vendredi 13 mars 2015 / 12 h 30 - 14 h
salle 601
KITANAKA Junko (Keiô University)
LS_2015-03-13_KitanakaJunko_imprimeur.jpg

Résumé :
In 2014, the Japanese government passed a revision of the Labor Safety Hygiene Law and institutionalized "stress checks" for all workers across the nation. This mental health screening has been installed as a response to the increasing number of depressed and suicidal workers in a country plagued by recession since the 1990s. The screening is also prompted by a successful grassroots movement that has helped establish state and corporate responsibilities for protecting workers' mental health. These changes have initiated a web of corporate surveillance, generating a new realm of workers' self-knowledge for those who had never scrutinized themselves in a psychiatrized way. Notably, while the pressure on workers for self-disclosure—and to cultivate their resilience—increases, new therapeutic spaces have emerged, where psychiatrists and workers are exploring new forms of silence and ways of retaining a sense of a secret self. By investigating the rise of depression as a workplace psychopathology and emerging forms of care of the self, this talk asks what happens to people's subjectivities when their minds and bodies become the repository of valuable secrets.

Profil :
Junko Kitanaka is a medical anthropologist and associate professor in the Department of Human Sciences, Keio University, Tokyo. For her McGill University doctoral dissertation on depression, she received a number of awards including the 2007 Dissertation Award from the American Anthropological Association’s Society for Medical Anthropology. This has since been published by Princeton University Press as a book titled Depression in Japan: Psychiatric Cures for a Society in Distress, which won the American Anthropological Association's Francis Hsu Prize for Best Book in East Asian Anthropology in 2013. She is currently working on a new project on dementia and the psychiatrization of the life cycle.


Moderator: Jean-Michel BUTEL (UMIFRE 19 - MFJ)

Org.: Bureau français de la MFJ
Co-org.: CCIFJ

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Colloque franco-japonais
à l’occasion de la Journée internationale des femmes

L’égalité femmes/hommes en France,
l’égalité hommes/femmes au Japon
Une lecture critique de la Loi pour l’égalité réelle
entre les femmes et les hommes du 4 août 2014

[ Colloque international ]

en japonais sans traduction
samedi 14 mars 2015 / 14 h - 18 h
auditorium
2015-03-14_journee-femmes-01.jpg
Programme en PDF téléchargeable


Résumé :
Quelles sont les conditions nécessaires pour rendre réelle l’égalité des sexes? Que faut-il pour rendre effectives des lois concernant l’égalité des sexes? Comment peut-on faire accepter à la société une véritable politique en faveur de l’égalité des sexes? Nous essayons de trouver des réponses  en  proposant une analyse comparative  des législations et des dispositifs relatifs à l’égalité des sexes en France et au Japon.

Modératrices :
Isabelle HASEGAWA (prof. émérite, univ. Sophia)
ISHIDA Kuniko (SFJ des études sur les femmes)

Intervenantes :
NUKATSUKA Yasue (univ. du Tôhoku)
INOUE Takako (prof. émérite, univ. Dokkyô)
MATSUSHIMA Yukie (univ. Nihon)
KAMIO Machiko (univ. Nihon)
TAKEGAWA Keiko (Gender Equality Bureau Cabinet Office)
Isabelle KONUMA (INALCO)

Clôture :
SATÔ Hiroko (univ. féminine Kawamura gakuen)


Org. : Société franco-japonaise des études sur les femmes
Co.-org. : Fondation MFJ, Bureau français de la MFJ
Concours : Japan Association of Gender and Law,
Institute for Gender Studies Ochanomizu University

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > mars 2015

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)