Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

mars 2014

Comment lutter contre la xénophobie aujourd'hui ?
Exclusion, discrimination, participation en France 

[ Colloque franco-japonais ]

en français avec traduction simultanée
samedi 01 mars 2014 / 10 h 00 - 17 h 00
salle 601
20140301_colloque_fr.jpg

Résumé :
Alors que les mouvements xénophobes prennent de l’importance dans de nombreux pays, il est nécessaire, pour trouver des moyens de lutte efficaces, de ne pas réduire le racisme et la xénophobie aux manifestations les plus radicales, telles que les mouvements d'extrême droite. Si l'on souhaite construire une société respectant la diversité et l’égalité, il faut également chercher les origines d'une telle violence dans des formes beaucoup plus quotidiennes et moins visibles de discrimination et d’exclusion dont des immigrés font l'objet dans des domaines aussi variés que la politique, l’éducation, l’emploi, le logement, etc.
Notre symposium souhaite, à partir d’une conception large de la « xénophobie », analyser les mécanismes contemporains de discrimination et d’exclusion des immigrés en France, en particulier en observant les débats soulevés par des initiatives prises au niveau local.

Intervenants :
NAKANO Yûji (univ. Komazawa)
Marc HUMBERT (univ. de Rennes 1)
Florence JANY-CATRICE (univ. de Lille 1)
MORI Chikako (univ. Hitotsubashi)
NAMIOKA Shintarô (univ. Meiji gakuin)
Michel RENAULT (univ. de Rennes 1)
Mathilde DE LISLE (univ. de Lille 1)
Antoine QUERREC (univ. de Rouen)
Hélène LE BAIL (bureau français de la MFJ)

Modérateurs :
Thierry RIBAULT (Clersé-CNRS, univ. de Lille 1)
NAKANO Yûji
SONOYAMA Daisuke (univ. d’Ôsaka)

Responsables scientifiques :
NAKANO Yûji, MORI Chikako, Hélène LE BAIL

Co-organisation : Projet ANR-JSPS Chorus ILERE, Bureau français de la MFJ

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Groupe de lecture PHILIA :
William Beckford, Vathek (1786/7)

[ Réunion de recherche ]

en français sans traduction
lundi 03 mars 2014 / 17 h - 19 h
salle 604
Organisé par le Groupe de lecture PHILIA
Co-organisé par le Bureau français de la Maison franco-japonaise
Participation sur réservation auprès de Mme Daniella Séville-Fürnkäs : daniseville[à ajouter @yahoo.fr]

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Idéologie républicaine et racisme en France :
XIXe-XXIe siècle 

[ Conférence ]

en français avec traduction
jeudi 06 mars 2014 / 18 h 30 - 20 h 30
auditorium
Carole REYNAUD-PALIGOT (univ. Paris 1, Sciences Po)
Résumé :
Porteuse de valeurs émancipatrices, incarnant les droits de l’homme, l’idéologie républicaine a néanmoins intégré des représentations inégalitaires et hiérarchisantes de la diversité humaine. A la fin du XIXe siècle, alors que le régime républicain s’installait en France de manière durable, une culture raciale, forgée par les élites républicaines, s’est largement diffusée dans la société française dans un contexte d’expansion coloniale. A partir des années 1950, les gouvernements républicains tentent d’inscrire dans la loi leur volonté de lutter contre le racisme mais en dépit de cette volonté clairement affichée, leur action n’est pas exempte d’ambiguïté. Le racisme reste présent au sein de la société française  dans les discours comme dans les pratiques donnant lieu à des discriminations dans l’accès au logement, au travail, à l’école, dans les loisirs, etc.

Profil :
Diplômée de l'Institut d'études politiques de Grenoble, docteur de l’EHESS, titulaire d’une habilitation à diriger des recherches (Paris 1), Carole Reynaud Paligot enseigne au sein des université de Paris 1, New York à Paris et Sciences po Paris.
Spécialiste de l’histoire des intellectuels et de l’histoire des processus de racialisation, elle a notamment publié : Parcours politique des surréalistes 1919-1969, Editions du C.N.R.S, 1995, réimpression 2001,  La République raciale 1860-1930. Paradigme racial et idéologie républicaine, Paris, PUF, 2006, Races, racisme et antiracisme dans les années 1930, PUF, 2007, De l’Identité nationale. Science, race et politique. Europe-Etats-Unis. XIXe-XXe siècle, PUF, 2011.

Discutant : Arnaud NANTA (CNRS, UMIFRE 19-MFJ)

Co-organisation : Grant-in-Aid for Scientific Research S (JSPS) « A Japan-based Global Study of Racial Representations », dirigé par TAKEZAWA Yasuko (univ. de Kyoto), Bureau français de la MFJ  

* Une autre conférence est également prévue le samedi 8 mars, à l'univ. de Kyoto (bureau de Shinagawa, Tokyo). Voir pour plus de détails :
Annonce Carole Reynaud-Paligot 8 mars Shinagawa.docx

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Compositrices françaises
à l'occasion de la journée internationale des femmes
Louise Farrenc et Pauline Viardot


[ Conférence + Concert ]

en français avec traduction simultanée
samedi 08 mars 2014 / 14 h - 18 h
auditorium
• Conférences : 14 h 10 - 15 h 10
• Concert : 15 h 30 - 17 h 55

Résumé :
A l'occasion de la journée internationale des femmes, nous organisons chaque année avec le bureau français de la Maison Franco-Japonaise, une manifestaion pour la cause des femmes. Nous proposons pour la prochaine fête des femmes, un concert, ce qui constitue une réelle nouveauté. Il sera consacré à deux brillantes compositrices françaises du 19e siècle, Louise Farrence(1804-1875) et Pauline Viardot(1821-1910), et sera précédé de deux communications, sur les femmes de cette époque,  sur la présentation de ces deux compositrices.

Introduction : ISHIDA Kuniko (SFJEF)
Conférencières : Isabelle HASEGAWA (SFJEF), KOBAYASHI Midori (SFJEF)

Org. : SFJ des études sur les femmes.
Co-org. : Bureau français de la MFJ, Compagnie Midori Kobayashi & la cause des compositrices méconnues.
Avec le concours de : SFJ de musique, NWEC (National Women's Education Center).

Site officiel : https://sites.google.com/site/farrencviardot

Entrée : 1 500 yens (tarif normal), 1 000 yens (tarif réduit pour les membres de
la MFJ ou de la SFJEF, étudiants).

Farrenc.jpeg
Viardot.jpeg



* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Lunch Seminar on Japanese Economy and Society

Globalization and Maritimization:
Are Regional and National Maritime Policies Up to the Challenge?
The case of Europe and East Asia

[ Séminaire ]

en anglais sans traduction
vendredi 14 mars 2014 / 12 h 30 - 14 h
salle 601
Yves HENOCQUE (IFREMER – French Research Institute for Exploitation of the Sea, JAMSTEC Guest Researcher)
Résumé :
Since Rio 1992, seas and coastal areas have increasingly been taken into consideration in public policies. Oceans and coasts are considered to be the very places exacerbating global changes and their consequences, including climate change, bioinvasion, waste, pollution, piracy and migration. Solutions are applied at a local level but need to be considered from a global perspective, requiring shared governance underpinned by efficient coordination between state, inter-state and supra-state stakeholders, as well as cooperation with private sector and civil society stakeholders. Awareness of global issues and the related role of coasts and seas is still recent and rather vague. It is taking shape through the harnessing of science, technology and the law to feed new forms of governance in a fluid and highly uncertain world. Will the recently implemented maritime strategies meet expectations? The case of Europe, including France, and East Asia, including Japan, will be given particular attention.

Profil :
Yves Henocque is Maritime Strategy Senior Advisor at IFREMER where he works on the development and implementation of national maritime strategies and integrated coastal and ocean management strategy and action plans in Europe, the Indian Ocean, the Caribbean, and the Asia-Pacific region including Japan where he is currently based as JAMSTEC (Japan Agency for Marine-Earth Science and Technology) guest researcher and OPRF (Ocean Policy Research Foundation) visiting fellow.

Moderator: Jean-Michel BUTEL (UMIFRE 19-MFJ)

Org.: Bureau français de la MFJ.
Co-org.: CCIFJ.

Related article (in French)

2014-03-14_Henocque.jpg

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Les collections de livres japonais anciens en France :
leur histoire et leur redécouverte

[ Conférence ]

en japonais sans traduction
samedi 15 mars 2014 / 16 h - 17 h 30
auditorium
Christophe MARQUET (INALCO, UMIFRE 19-MFJ)
北斎「諸職絵本 新鄙形」 フランス国立図書館蔵 (ゴンクール旧蔵本)
Hokusai, Nouveaux dessins d'architecture, BNF, anc. coll. Goncourt


Résumé :
Les premiers livres japonais sont entrés dans les collections publiques françaises avant la Révolution. Mais c’est surtout dans le dernier tiers du XIXe siècle que se sont constituées les grandes collections de livre japonais anciens, essentiellement illustrés, dans la mouvance du japonisme artistique. La France possède ainsi des fonds particulièrement riches dans ses bibliothèques et ses musées, à Paris et en province, mais ils sont restés longtemps insuffisamment valorisés et étudiés. Au cours des quinze dernières années, Christophe Marquet a travaillé sur ces collections et contribué à leur redécouverte à travers une série d’expositions (Bibliothèque municipale du Havre, 1997 ; BNF, 2007 et 2008 ; Musée des beaux-arts de Rouen, 2009 ; Musée des beaux-arts de Nancy, 2011 ; Musée Champollion de Figeac, 2013) et de publications de fac-similés et de traductions d’albums de Kôrin, d’Ôoka Shunboku, de Hokusai, d’Utamaro, de Keisai ou de Kawanabe Kyôsai. Plusieurs découvertes importantes ont  marqué ces recherches à travers les collections françaises.

Profil :
Christophe Marquet, professeur à l’INALCO et actuellement directeur du Bureau français et de l’Institut français de recherche sur le Japon de la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19-MAEE-CNRS), est spécialiste de l’histoire de l’art et de l’édition au Japon à l’époque pré-moderne et moderne (Edo, Meiji). Il a notamment co-édité Du pinceau à la typographie. Regards japonais sur l’écriture et le livre (EFEO, 2006, éd. japonaise Bensei shuppan, 2010) et publié de nombreux fac-similés de livres illustrés japonais de l’époque d’Edo (Kôrin, Ôoka Shunboku, Tachibana Morikuni, Hokusai, Utamaro, Keisai, Kyôsai) aux éditions du Seuil et Picquier.

Org. : SFJ des bibliothécaires et des documentalistes, Bureau français de la MFJ.
Avec le concours de : The society for the Study of Japonisme

Flyer en PDF

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Séminaire doctoral

[ Séminaire doctoral ]

en français sans traduction
mardi 18 mars 2014 / 18 h - 20 h
salle 601
- Marie-Noëlle BEAUVIEUX, doctorante en littérature comparée à l'Université Lyon III, en séjour de recherche à l'Université.
« L’écriture fragmentaire et la métaphore végétale : quelques réflexions autour de Paroles d’un nain d’Akutagawa Ryūnosuke ».  

- Tristan BRUNET, doctorant en histoire à l'Université Paris Diderot (UFR LCAO, sous la direction de Claude Hamon), en séjour de recherche à l'Université des langues étrangères de Tokyo :
« Histoire et humanité dans le Japon de l'après-guerre ».

Résumé des communications en pdf



Maison franco-japonaise
Institut français de recherche sur le Japon UMIFRE 19
Séminaire doctoral

 Ce séminaire mensuel s'adresse principalement aux doctorants francophones en sciences humaines et sociales, mais demeure également ouvert aux étudiants de Master ou autres jeunes chercheurs. Organisé par des étudiants et pour des étudiants, encadré par le directeur et les chercheurs de la Maison franco-japonaise, il s'agit d'un espace dédié à la présentation de travaux de recherche, quel que soit leur stade d'avancement, et de discuter collectivement des problèmes méthodologiques rencontrés tout au long du processus d'élaboration de la thèse.
 Se déroulant sous la forme d'exposés suivis d'un échange avec la salle, le séminaire constitue un entraînement à la prise de parole en public, à la présentation claire et adaptée de son sujet, à la maîtrise des outils logiciels de projection. Les participants de l'auditoire bénéficient quant à eux de l'expérience de leurs collègues et sont conviés à s'interroger sur des questions de méthode qui leur sont propres. Ils profitent, en outre, de connaissances et résultats souvent encore inédits de la recherche sur le Japon.
 Le séminaire doctoral est consacré chaque mois à deux intervenants qui disposent chacun de 30 minutes maximum de présentation orale, puis 30 minutes sont dédiées à la discussion collective.

 N'hésitez pas à faire circuler l'annonce de ce séminaire autour de vous, afin de le faire connaître auprès du plus grand nombre, en particulier des nouveaux arrivants.  Veuillez noter également qu'il est envisageable de prendre en charge les frais de déplacement des doctorants ne résidant pas dans le Kanto dans le cadre d'une intervention au séminaire, dans la limite du budget annuel. Aussi, n'hésitez pas à proposer une intervention et à nous contacter pour de plus amples informations.
 
 Les personnes intéressées par le séminaire sont priées de bien vouloir contacter les coordinateurs du séminaire (contact : doctorantsmfj [ajouter at] gmail.com)

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Religion, laïcité, morale
Morale laïque, culture religieuse et nouvelles politiques en France et au Japon

[ Débat ]

en français avec traduction
jeudi 20 mars 2014 / 18 h 30 - 20 h 30
auditorium
Intervenants :
Jean BAUBÉROT (EPHE)
INOUE Nobutaka (univ. Kokugakuin)

Modérateur :
DATE Kiyonobu (univ. Sophia).

Résumé :
 Principe fondateur de la République, la laïcité fait l’objet de débats renouvelés et parfois très vifs, en France, où ils ponctuent régulièrement, au moins depuis la question du « foulard islamiste » en 1989, l’actualité sociale et politique. L’apprentissage à la laïcité paraît désormais constituer un enjeu essentiel pour le vivre-ensemble. C’est dans ce contexte, et dix ans après la recommandation de Régis Debray de la mise en place d’une éducation aux religions, que l’actuel ministre de l’éducation nationale Vincent Peillot a demandé que soit réintroduit à l’école, à partir de la rentrée 2015, l’enseignement de la morale laïque. Promulgué par Jules Ferry en 1882, abrogé suite aux évènements de mai 68, l’enseignement de la laïcité fait ainsi sa réapparition.
 Au Japon également, l’enseignement de la morale, considérablement réduit après guerre, fait partie de l’arsenal mis en place par le gouvernement du premier Ministre Abe dans sa politique de renaissance de l’éducation. C’est ainsi que l’instauration d’un cours de moral dans le cursus scolaire a été décidée en octobre 2013. L’enseignement religieux est certes interdit dans les écoles publiques japonaises, mais il semble possible d’y introduire par là une sensibilisation au fait religieux, comme tente de le promouvoir, à sa façon, le Centre pour une éducation à la culture religieuse (CERC). Or cette position n’est pas sans créer de polémiques au Japon.
 Le débat organisé à la Maison Franco-japonaise réunit deux grands spécialistes de la laïcité et de l’éducation au fait religieux en France et au Japon, qui ont toujours eu à cœur de nourrir leur réflexion par une analyse comparative de différentes réalités nationales. Considérant l’histoire et les enjeux de la laïcité dans nos deux pays, il veut permettre une analyse informée des récentes évolutions politiques en matière d’éducation et de prise en compte des traditions religieuses, dans leur diversité.

Profil :
Jean Baubérot : Professeur émérite de la chaire « Histoire et sociologie de la laïcité » à l’Ecole pratique des Hautes Etudes (Paris), l’historien et sociologue Jean Baubérot travaille sur la mise en perspective sociologique de la laïcité, les relations entre Etat, religions et convictions, la liberté de conscience, la laïcité et la diversité religieuse, les différentes « affaires » concernant la laïcité en France, l’histoire et la sociologie du protestantisme. Ces travaux sont traduits en 15 langues, dont en japonais.

Inoue Nobutaka : Professeur à l’Université Kokugakuin (Tôkyô), président de la Société japonaise d’étude des religions, Inoue Nobutaka est un spécialiste des religions comparées et des mouvements religieux modernes. Il a travaillé tout particulièrement sur la place du Shintô dans le Japon moderne et contemporain ainsi que sur l’éducation à la religion au Japon. Ses publications comporte des ouvrages de référence sur ces questions en anglais. Il est l’instigateur et l’éditeur de l’Encyclopédie du Shintô en ligne (http://eos.kokugakuin.ac.jp/modules/xwords/)

Date Kiyonobu : Maître de conférences à l’Université de Sophia, lauréat du prix Shibusawa-Claudel 2011, Date Kiyonobu est historien des religions et de leur gestion politique. Ses travaux portent sur la laïcité et l’éducation au Japon, au Québec et en France.

Org. : Bureau français de la MFJ

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > mars 2014

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)