Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

janvier 2014

Du peintre à l’artiste :
Artisans et académiciens à l’âge classique

[ Conférence ]

en français avec traduction simultanée
vendredi 10 janvier 2014 / 18 h 30 - 20 h 30
auditorium
Nathalie HEINICH (CNRS)
9782707314543_1.JPG

Résumé :
Il fut un temps où peintres et sculpteurs étaient des artisans, semblables à tous les travailleurs manuels qui produisaient et vendaient eux-mêmes leurs ouvrages. Pourquoi les « arts de l’image » ne sont-ils pas demeurés des métiers artisanaux exercés dans un quasi-anonymat, et pourquoi leur « académisation » advint-elle à eux plutôt qu’à une autre activité manuelle ? Comment se transforma la hiérarchie des peintres, et leur rapport au talent, à l’argent, aux clients, à leur nom même et à leur propre image ? Comment évolua le regard sur la peinture, et comment s’imposèrent peu à peu les termes de “ beaux-arts ” et d’“ artiste ”, jusqu’alors inconnus ?

Profil :
Nathalie HEINICH est sociologue au CNRS. Outre de nombreux articles, elle a publié une trentaine d’ouvrages, traduits en quinze langues, portant sur le statut d'artis¬te et d'auteur (La Gloire de Van Gogh, Du peintre à l’artiste, Le Triple jeu de l’art contemporain, Etre écrivain, L’Elite artiste, De l’artification) ; les identités en crise (États de femme, L’Épreuve de la grandeur, Mères-filles, Les Ambivalences de l’émancipation féminine) ; l'histoire de la sociologie (La Sociologie de Norbert Elias, Ce que l'art fait à la sociologie, La Sociologie de l'art, Pourquoi Bourdieu, Le Bêtisier du sociologue) et les valeurs (La Fabrique du patrimoine, De la visibilité). Dernier ouvrage paru : Maisons perdues (2013).

Discutant :
ŌNO Yoshiki (Aoyama Gakuin Women’s Junior College)

Organisation : Fondation MFJ, Bureau français de la MFJ
Soutien : ambassade de France au Japon.
Avec le concours de : SFJ d’histoire de l’art et d’archéologie,éditions Iwanami.

* Un séminaire est également prévu le lendemain, samedi 11 janvier dans la salle 501 de la MFJ. Voir pour plus de détails : http://www.mfjtokyo.or.jp/fr/events/details/416.html

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Séminaire de jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales

L'élite artiste et la démocratie: solution ou problème ?

[ Séminaire ]

en français sans traduction
samedi 11 janvier 2014 / 16 h - 18 h
salle 501
Nathalie HEINICH (CNRS)
Profil :
Nathalie HEINICH est sociologue au CNRS. Outre de nombreux articles, elle a publié une trentaine d’ouvrages, traduits en quinze langues, portant sur le statut d'artiste et d'auteur (La Gloire de Van Gogh, Du peintre à l’artiste, Le Triple jeu de l’art contemporain, Etre écrivain, L’Elite artiste, De l’artification) ; les identités en crise (États de femme, L’Épreuve de la grandeur, Mères-filles, Les Ambivalences de l’émancipation féminine) ; l'histoire de la sociologie (La Sociologie de Norbert Elias, Ce que l'art fait à la sociologie, La Sociologie de l'art, Pourquoi Bourdieu, Le Bêtisier du sociologue) et les valeurs (La Fabrique du patrimoine, De la visibilité). Dernier ouvrage paru : Maisons perdues (2013).


Modérateur : MIURA Atsushi (univ. de Tokyo)

Organisation : Fondation MFJ, Bureau français de la MFJ
Soutien : ambassade de France au Japon

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Groupe de recherche
sur la culture imprimée à l'époque d'Edo

[ Séminaire de recherche fermé ]

en japonais sans traduction
vendredi 17 janvier 2014 / 17 h - 19 h
salle 601
SUZUKI Nao (univ. de Chiba)
jpegOutput.jpegのサムネール画像
山東京伝『四季交加』(国立国会図書館蔵  © 2011 National Diet Library)

【報告】
山東京伝『四季交加』(寛政十年)註釈     

【趣旨】 
従来は風俗資料としてしか見なされていなかった絵入戯作『四季交加』について、研究会参加者の御教示を仰ぎつつ、画文の注釈作業を通じて山東京伝の独自性を明らかにしてみたい。

【コメント】
高木元(千葉大学)

【司会】
クリストフ・マルケ(日仏会館フランス事務所)

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Groupe de lecture PHILIA :
Michael Ferrier, Fukushima. Récit d'un désastre (2012)
* En présence de l'auteur

[ Réunion de recherche ]

en français sans traduction
lundi 20 janvier 2014 / 17 h - 19 h
salle 604
Organisé par le Groupe de lecture PHILIA
Co-organisé par le Bureau français de la Maison franco-japonaise
Participation sur réservation auprès de Mme Daniella Séville-Fürnkäs : daniseville[à ajouter @yahoo.fr]

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Séminaire doctoral

[ Séminaire doctoral ]

en français sans traduction
mardi 21 janvier 2014 / 18 h - 20 h
salle 601
- Martin BAER, étudiant en Master à l'ENS Lyon, en séjour d'échange à l'Université de Meiji :
«  Décentralisation et politiques éducatives au Japon. Quelle autonomie réelle pour les community schools ? Analyse socio-historique d'une réforme de l'organisation administrative scolaire ».
 
- Anne-Lise MITHOUT : doctorante en sociologie à l'Université Paris-Dauphine, en séjour de recherche à l'Université d'Hiroshima :
« Les enfants handicapés et le système éducatif japonais ».

Seminaire doctoral MFJ janvier 2014.pdf


Maison franco-japonaise
Institut français de recherche sur le Japon UMIFRE 19
Séminaire doctoral

 Ce séminaire mensuel s'adresse principalement aux doctorants francophones en sciences humaines et sociales, mais demeure également ouvert aux étudiants de Master ou autres jeunes chercheurs. Organisé par des étudiants et pour des étudiants, encadré par le directeur et les chercheurs de la Maison franco-japonaise, il s'agit d'un espace dédié à la présentation de travaux de recherche, quel que soit leur stade d'avancement, et de discuter collectivement des problèmes méthodologiques rencontrés tout au long du processus d'élaboration de la thèse.
 Se déroulant sous la forme d'exposés suivis d'un échange avec la salle, le séminaire constitue un entraînement à la prise de parole en public, à la présentation claire et adaptée de son sujet, à la maîtrise des outils logiciels de projection. Les participants de l'auditoire bénéficient quant à eux de l'expérience de leurs collègues et sont conviés à s'interroger sur des questions de méthode qui leur sont propres. Ils profitent, en outre, de connaissances et résultats souvent encore inédits de la recherche sur le Japon.
 Le séminaire doctoral est consacré chaque mois à deux intervenants qui disposent chacun de 30 minutes maximum de présentation orale, puis 30 minutes sont dédiées à la discussion collective.

 N'hésitez pas à faire circuler l'annonce de ce séminaire autour de vous, afin de le faire connaître auprès du plus grand nombre, en particulier des nouveaux arrivants.  Veuillez noter également qu'il est envisageable de prendre en charge les frais de déplacement des doctorants ne résidant pas dans le Kanto dans le cadre d'une intervention au séminaire, dans la limite du budget annuel. Aussi, n'hésitez pas à proposer une intervention et à nous contacter pour de plus amples informations.
 
 Les personnes intéressées par le séminaire sont priées de bien vouloir contacter les coordinateurs du séminaire (contact : doctorantsmfj [ajouter at] gmail.com)
 

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Lunch Seminar on Japanese Economy and Society

Japan's energy policy:
Godzilla versus Ultraman

[ Séminaire ]

en anglais sans traduction
jeudi 23 janvier 2014 / 12 h 30 - 14 h
Room 601
Judith STALPERS (journalist)
Résumé :
The rolling black outs and frightening fall outs that came in the wake of 3/11 have turned energy policy into a hotly debated topic. This public discourse has prompted the Abe government to delay a new energy policy for at least another two years. It is waiting until the dust anti-nuclear activists stirred up has settled down, in order to continue the course first set when the Atoms-for-Peace doctrine was adopted in the late 1950s. Recently some prominent voices have blown up the dust again (Koizumi, “Genpatsu Whiteout”). In the meantime, established and new players are vying for non-nuclear opportunities in Japan's energy market. This lecture will take a look at who these players are, how they (might) shape Japan's energy market, and how the Abe cabinet deliberately undermines chances for radical alternatives. We will consider the odds of this fight between Godzilla, the nuclear monster, and Ultraman, the solar powered monster terminator, visiting the fields of geopolitics, demography, industrial policy, high-tech and accounting along the way.

Profil :
Judith STALPERS has been a science and technology correspondent for de ingenieur, a Dutch technology magazine since 1993. Soon she also became the Japan correspondent for the Netherlands Press Agency. In 1999 she moved to Germany only to take up her duties again in Japan in 2004, focusing on technology and economy. She co-authored with Florian Coulmas Fukushima: Vom Erdbeben zur atomaren Katastrophe (Fukushima: from earthquake to nuclear disaster, Beck Verlag, Munich), which appeared in september 2011.


Moderator : Jean-Michel BUTEL (MFJ-UMIFRE 19)

Organization : Bureau français de la MFJ
Co-organization : CCIFJ

* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Conférence à l'occasion du Prix Shibusawa-Claudel

Une approche sociologique du marché de l’art au Japon

[ Conférence ]

en français avec traduction
vendredi 24 janvier 2014 / 18 h 30 - 20 h 30
auditorium
Cléa PATIN (univ. de Tokyo)
Art Fair Tokyo-original.jpg

Résumé :
Nous aborderons ici le marché de l’art japonais sous l’angle des galeristes – intermédiaires les plus actifs en terme de création de valeur ajoutée. Par la formation de la demande (collectionneurs et musées) et leur sélection au sein de l’offre, ils jouent un rôle central dans le mécanisme de construction des valeurs artistiques. Nous fonderons notre analyse sur les résultats de notre enquête de terrain – 64 entretiens et une enquête menée auprès de 106 galeries tokyoïtes –, pour brosser un portrait socio-économique des galeries en tant que « microentreprises » (coûts fixes, personnel, ancienneté, localisation…), avant d’appliquer aux données quantitatives une analyse factorielle, dont le but final sera de mettre en lumière une typologie des galeries de l’échantillon. Nous verrons émerger cinq profils types, qui diffèrent selon les stratégies de développement, la force financière, le degré d’engagement auprès des artistes, la prise de risque, etc.

Profil :
Cléa PATIN a commencé le japonais à l’IEP de Lyon, avant d’obtenir sa licence à l’INALCO. Passionnée de sociologie et d’économie culturelle, elle a effectué plusieurs études de terrain au Japon. Sa thèse de doctorat sur le marché de l’art, menée conjointement à l’Université de Tokyo et à l’EHESS, a reçu le prix Shibusawa Claudel 2013.

Clea Patin.jpg


Organisation : Fondation MFJ, Bureau français de la MFJ
Avec le concours de : Fondation Shibusawa Eiichi, journal Yomiuri, SFJ d’histoire de l’art et d’archéologie


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

Leo et Beate Sirota :
une odyssée politique et culturelle entre Japon et Occident

[ Conférence + Projection ]

en français avec traduction
jeudi 30 janvier 2014 / 18 h 30 - 20 h 30
auditorium
Conférenciers :
Michel Wasserman (univ. Ritsumeikan)
Nassrine Azimi (United Nations Institute for Training and Research, Hiroshima)

Nassrine Azimi, Conseillère principale à l'UNITAR (United Nations Institute for Training and Research) et Michel Wasserman, Professeur à la Faculté des Relations internationales de l'Université Ritsumeikan, ont publié en juin 2013 aux éditions Le ver à soie Le dernier bateau pour Yokohama, qui retrace le destin et examine l'oeuvre des Sirota père et fille.

Nassrine Azimi a dirigé de nombreuses publications, notamment aux Presses des Nations Unies, consacrées au maintien de la paix et à la reconstruction des Etats ravagés par la guerre. De son côté, Michel Wasserman s'est principalement intéressé, et a consacré de nombreux ouvrages, aux traditions théâtrales du Japon, à la réception dans ce pays de la musique occidentale, et à la période japonaise de Paul Claudel.

Résumé :
Cette conférence intervient un an apres le décès de Beate Sirota, qui rédigea à 22 ans l'article sur l'égalité des sexes dans le projet de constitution japonaise élaboré début 1946 par les forces d'occupation américaines. Les conférenciers ont publié en 2013 à Paris un ouvrage consacré à l'oeuvre de passeurs culturels et politiques de Beate et de son père Leo, pianiste virtuose qui, échappant à la tourmente nazie, forma l'élite des instrumentistes japonais au cours d'un long séjour au Japon (1929-1946). De son côté, Beate se consacra après-guerre durant quelque quarante années à sensibiliser le grand public américain aux traditions théâtrales du Japon et des pays asiatiques. Comment assumer son destin tout en travaillant pour le bien de la communauté, comment présenter une culture à une autre culture, tels sont les impressionnants enseignements que l'on peut retirer de l'oeuvre de cette étonnante dynastie père-fille.

Organisation : Bureau français de la MFJ
Avec le concours de : ambassade de Suisse au Japon, Institut français du Japon, ambassade de France au Japon, éditions Iwanami

02.1_TOK_080710_RGB_hoch_en.jpg


Beate_Sirota_Gordon_2.jpg
Beate Sirota regagnant les Etats-Unis en 1947,
après avoir travaillé pour les forces d'occupation au Japon.


* À l'exception des séminaires fermés de recherche ou des événements exceptionnels requérant une inscription payante, l'accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit. Prière de vous inscrire.

« précédent suite »

Agenda du Bureau Français > janvier 2014

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)