Maison Franco-japonaise: 日仏会館
Bureau français  Institut français de recherche sur le Japon  (UMIFRE 19, MAEE-CNRS)

Langue:JA / FR


Agenda

Que reste-t-il de mai 1968 en France ?

[ Conférence publique ]

en français avec traduction
Date jeudi 12 novembre 2009 / 18 h
Lieu salle 601
Conférencier Alain GEISMAR (Institut d'Études Politiques de Paris)
  • Profil du conférencier :
    Ingénieur civil des Mines, docteur en physique des solides Alain Geismar enseigne à l’université de Jussieu et devient secrétaire général du principal syndicat de l’enseignement supérieurs le SNESUP poste qu’il occupe quand Mai 68 survient. Il est un leader universitaire de ce mouvement conduit tout d’abord par les étudiants. Après 1968 il poursuit son action politique à la Gauche prolétarienne qui est dissoute. Après 18 mois d'incarcération, il poursuit une carrière professionnelle d’enseignant qui l’amène à être nommé Inspecteur général de l’Education nationale en 1990. En matière politique il rejoint le PS en 1986 ce qui va l’amener à prendre des responsabilités dans les cabinets des ministres de l’Education nationale, celui d’André Laignel puis de Lionel Jospin en 1991 et celui du secrétariat d’Etat à l’enseignement technique de Jean Glavany en 1992. Il est chargé de l’éducation auprès du maire de Paris, Bertrand Delanoé de 2001 jusqu’à sa retraite en 2004.

  • Résumé de la conférence :
    En 1968, nous dira Alain Geismar, nous étions des femmes, des hommes, des jeunes, des vieux, des manuels, des intellectuels, des ouvriers, des employés et même des cadres ou des paysans, des universitaires, des étudiants, des écrivains, des artistes, des cinéastes, des sportifs, et cela allait jusqu’aux prostituées qui ne voulaient « plus de maquereaux ». En un mot qui exprimait bien tout cela à l’époque, le Mouvement, comme chacun de nous le nommait, a exprimé naturellement, spontanément, une violente soif de prendre sa vie en mains, de vivre autrement, d’édifier avec les autres des relations directes, de respecter l’individuel et le collectif. Le tout en affichant simultanément, et sans y voir le plus souvent la moindre contradiction, pour cela le PCF s’en chargeait tout seul, une révérence, due d’évidence, à « la classe ouvrière ».
    Alain Geismar va ainsi rappeler ce que fut Mai 68 en France et comment il a été vu depuis et surtout mis en accusation récemment. Pour lui Mai 68 a aujourd’hui encore un héritage, mais il n’a pas vraiment d’héritier.

* L'accès aux manifestations de la MFJ est gratuit (sauf mentioncontraire), mais l'inscription préalable est obligatoire.
Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web.
Dans le cadre des mesures de sécurité renforcées, une pièce d'identité sera demandée à l'entrée.

« précédent suite »

Accueil > Agenda > Que reste-t-il de mai 1968 en France ?

octobre 2017

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
            1
4 5 6 7 8
9 10 11 12 13
14
15
16
17
18 19 20
23 24
25
26 27 28 29
30
31          

novembre 2017

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
    1 3 4 5
6 7 9 10 12
13 14 15 16
17
18 19
20 21 23 24 25 26
27 28 29 30      

décembre 2017

LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Programme des manifestations publiques2017 (PDF)

Programme des manifestations publiques2016 (PDF)

Programme des manifestations publiques2015 (PDF)

Programme des manifestations publiques2014 (PDF)

Programme des manifestations publiques2013 (PDF)

Programme des manifestations publiques2012 (PDF)

Programme des manifestations publiques2011 (PDF)

Programme des manifestations publiques2010 (PDF)

Programme des manifestations publiques2009 (PDF)

Programme des manifestations publiques2008 (PDF)